La vaccination des adolescents et la pulsion totalitaire de la caste

La vaccination des adolescents, annoncée mercredi, n'est pas une surprise. Mais elle a heurté un certain nombre de Français, pour une raison instinctive : les adolescents souffrent peu du COVID, voire pas du tout, et leur vaccination se justifie donc uniquement au nom des bénéfices que les autres segments de la population en tireront. Or, les statistiques israéliennes, où la vaccination des adolescents est pratiquée, montrent qu'un adolescent sur 5.000 déclare une myocardite qui exige une hospitalisation... Autrement dit, la vaccination des adolescents est une façon de mettre nos jeunes en danger au nom de l'intérêt supérieur du groupe. Voilà une démarche correspondant aux pulsions totalitaires les plus profondes.

La vaccination des adolescents est reconnue, en Israël (mais la presse subventionnée française est payée pour ne pas en parler grâce à de généreuses subventions), comme la cause d’une myocardite toutes les 5.000 injections environ. Ces myorcadites ne sont pas mortelles, mais nécessitent une hospitalisation. Autrement dit, si 500.000 adolescents se faisaient vacciner en France, on sait déjà que 100 adolescents déclareront cette maladie très douloureuse. Ce n’est tout de même pas rien !

La vaccination des adolescents, un risque pour un bien ?

Malgré ces éléments inquiétants, les autorités sanitaires européennes prétendent que le bénéfice est supérieur au risque. En réalité, on ne sait pas trop quel bénéfice les adolescents retirent du vaccin, mais on sait désormais quel risque ils courent. 

Lorsque les autorités sanitaires évoquent les bénéfices de la vaccination des adolescents, il faut comprendre que le bénéfice n’est pas pas pour les adolescents, mais pour le reste de la collectivité. Autrement dit, nous sacrifions notre jeunesse pour le bien des anciens. L’intérêt général justifie des mises en danger individuelles. 

C’est le propre du totalitarisme que de défendre ces idées où les droits individuels sont sacrifiés pour le bien d’une collectivité dont les contours et la définition sont à la main d’une caste au pouvoir. Et c’est précisément au raidissement de cette caste que nous assistons. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

13 Commentaires

  1. Mais Eric, rationnellement, comment faire pour arrêter cette folie dictatoriale ? Car c’est est une, avec un type qui devrait être mis en HP. L’Allemagne ne titre-t-elle pas « Absurdistan » pour parler de la France macronienne, et la vox populi, de Micronistan…

    L’armée ?

    • Bonsoir,

      Oui, Eric on veut un plan.
      J’ai trois enfants, et à part, voter LE PEN au prochaines élections, j’ai rien d’autre et çà me paraît maigre.

      Je me sens très démuni.
      Merci.

  2. En fait, la France a été mise sous cloche pour le seul bénéfice des électeurs de Macron, ces salauds de soixante-huitards qui n’ont jamais caché leur égoïsme structurel, comme génération dorée qui a bénéficié de tout. Cette génération est celle des salauds, qu’on représente en général par les deux chefs de file cyniques Cohn-Bendit et July les activistes, puis Attali l’économiste, et Lang le théoricien fou du progressisme des minorités et de la déconstruction. Regardez l’ Etat de la France depuis qu’ils ont pris le pouvoir en 1981. Nous sommes « passés de la lumière à l’obscruité ».

  3. Je pense qu’en ce moment, nous servons de cobayes, tant sur un plan physique que psychologique.
    La 5G ne doit pas arranger les choses, la terre devient un micro ondes à ciel ouvert, ainsi qu’un laboratoire expérimental.
    Et les incultes suivent …

  4. On appelle cela une attaque par sidération. Et elles sont plurielles puisqu’en parallèle il va exister le pass sanitaire, bien traumatisant aussi. Et les difficultés économiques qui vont être majeures. Puis le traumatisme de la « transition » écologique avec des dates qui sont annoncées de plus en plus proches. Puis… Cette saturation dans la sidération empêche les cerveaux de mettre ne place une stratégie (fuite, défense) entrainant une surcharge de stress. D’où pas de réaction, ce qui est le but recherché. Il va falloir être costaud pour séparer les genres et réagir.

  5. Bonsoir Mr Verhaeghe, intéressante analyse, comme souvent.
    Toutefois, vous vous trompez sur Soros, en le décrivant exclusivement comme une victime du nazisme à Budapest: son père était un Kapo qui s’est enrichi sur le dos de ses coreligionnaires, (lui-même avait 14 ans à l’époque), et donc votre analyse de sa motivation pour financer les ONG Open Borders, etc, est erronée, à mon avis

  6. On vous l’avait bien dit qu’il adorait les déguisements (je parle de la photo) les gars doivent bien se marrer !
    Quant à la vaccination… je trouve déjà barbare la vaccination obligatoire des bébés – sauf pour le DT-Polyo – mais difficile de freiner une machine qui s’emballe.

  7. Comment forcer au port de l’identité numérique https://www.nexus.fr/actualite/billet-dhumeur/finalite-vaccination-guillemant si la moitié de la population n’est pas vaccinée ? Pour le changement de paradigme voulu par nos Maitres, il ne peut y avoir de juste milieu : TOUT LE MONDE doit être vacciné. A titre d’exemple, l’Etat français s’est construit sur l’imposition d’une langue commune (au détriment des patois locaux), d’une monnaie commune, etc. La gouvernance mondiale en cours (l’UE en est depuis longtemps le cobaye) passe par un système unique d’identité, par un impôt mondial (c’est en cours) et demain, probablement par une monnaie mondiale (c’est l’objectif de certains en tout cas). Les dommages collatéraux importent peu (morts ou handicapés du vaccin) pour nos constructivistes puisque c’est pour notre bien…

  8. Puisque le vaccin anti-Covid n’a aucun but sanitaire (comme le masque à l’extérieur, le couvre feu à 18h, le confinement, les tests PCR,…), à quand une interview de Philippe Guillemant par Le Courrier des Stratèges ? Ou de chercheurs qui travaillent à connecter le biologique et le numérique (ils sont nombreux en France)?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.