Pass sanitaire = société de surveillance sans bienveillance ni bienfaisance

epa08895439 A Spanish traveler shows the Qr Code received from Balearic regional Government after filling in a Health Form at the arrivals terminal in the airpot in Palma de Majorca, Spain, 20 December 2020. Balearic Islands have started to require a negative covid-19 test not only for travelers from abroad but also for travelers on domestic flights from 20 December 2020. EPA-EFE/ATIENZA

Le pass sanitaire définitivement adopté par le Sénat entrera en vigueur le 9 juin. Il n’apporte rien sur le plan de la santé. Il tracera nos déplacements et nos activités et placera nos données personnelles dans un « nuage » contrôlé par les autorités qui ont le monopole de forger des lois qui semblent de moins en moins bienveillantes.

C’est fait : le pass sanitaire va faire partie de nos vies, le Sénat l’a voté. Il est présenté par ses promoteurs comme un passeport pour la liberté … liberté retirée par les mêmes. Quelques remarques de sénateurs glanées sur PublicSénat.fr montrent que beaucoup sont conscients des dangers. 

« Mettre en place le pass sanitaire est une mauvaise idée car nous créons un précédent. Sans doute pour la première fois dans notre histoire nationale, nous allons devoir justifier de notre état de santé […] on aura alors basculé dans une société de surveillance généralisée »

Loïc Hervé, centre, membre de la CNIL

« Le pass sanitaire vient diminuer les libertés publiques »

Sylviane Noël, LR « 

« Je ne suis pas d’accord avec un système qui contraint un peu plus chaque jour notre population »

Laurent Duplomb, LR

« Si on mettait au pouvoir un parti extrémiste, il aura déjà en main tous les outils d’un Etat autoritaire, et c’est vous qui les aurez forgés »

Alain Houpert, LR

« C’est une mesure liberticide qui n’est pas appliquée par un parti extrémiste. […] Nous n’avons pas besoin de parti extrémiste, nous avons déjà le gouvernement qui a saisi cette crise sanitaire pour créer une crise démocratique ».

Stéphane Ravier, RN

Concrètement, comment allez-vous être surveillé avec le pass sanitaire ?

Vous devrez télécharger l’application TousAnticCovid qui intégrera prochainement le pass sanitaire.

Même technophile convaincu, vous auriez pu être dégoûté par l’application précédente, StopCovid qui déchargeait votre téléphone si rapidement. Ou simplement vous n’aimez pas avoir un téléphone en permanence sur vous ce qui est votre droit le plus strict.

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de télécharger cette nouvelle version mais votre vie va se compliquer si vous vous montrez rétif. 

L’application TousAntiCovid vous géolocalise.

Il sera notoire que vous assistez à des événements rassemblant plus de 1 000 personnes. Le seuil est pour l’instant fixé à ce nombre. Merci au passage à l’intervention du Sénat sur ce point. Après, pourquoi pas 900, 500, 100, 6, … ?

Il sera aussi notoire que vous voyagez. Pour vous promener même dans l’Union européenne, votre pass sanitaire doit pouvoir établir soit que vous êtes vacciné, soit que vous vous êtes soumis à des obligations de test préalables. Vous pouvez télécharger ici les modalités de voyage depuis et vers l’étranger . Vous y lirez cette phrase : il n’est “actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement”. Actuellement ? Donc ça pourrait le devenir ? Il est vrai que depuis que notre banque nous demande de justifier nos retraits bancaires et nos virements d’argent qui nous appartient (en théorie), de telles exigences visant à justifier nos faits et gestes choquent de moins en moins.

Deux cas de figure :

vous êtes vacciné, alors vous êtes en possession d’un QRCode qui prouvera ce point aux « autorités » (un type avec des oreillettes qui filtre les entrées aux rassemblement). Votre QRCode est aussi lié à votre carte Vitale.

Vous n’êtes pas vacciné ? Alors vous devrez pratiquer des tests pour prouver que vous n’êtes pas porteur du virus.

A quoi sert cette usine à gaz ? On nous a assuré que notre enfermement était nécessaire pour nous adapter à la capacité des places de réanimation. Le taux d’occupation est-il alarmant ? Non.

Un pass inutile et nuisible

Si les vaccins fonctionnent, ceux qui ne veulent pas s’exposer eux-mêmes au risque Covid se font vacciner. Le taux de vaccination progressera comme pour la grippe, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, le papillonavirus, …  Le pass est inutile.

Si les vaccins ne fonctionnent pas, en quoi le pass apporte-t-il une solution ?

En fait, ce pass n’apporte rien. Comme TousAntiCovid, d’ailleurs.

Nous ne sommes pas fliqués « pour notre bien ». Nous glissons une société de surveillance sans aucune bienfaisance ou bienveillance.

Et si ce pass ne faisait que paver la voie menant à l’identité numérique, chère au forum de Davos et désormais à l’Union européenne ?

379 Shares:
9 commentaires
  1. Le pass sanitaire n’existera que si on l’utilise. Monsieur de La Palice me l’a soufflé dans l’oreille…

    Si on évite tous les endroits où il sera obligatoire dès le 9 juin 2021, il ne servira à rien, il suffit donc de boycotter les endroits obligatoires. C’est assez simple d’application. Dès qu’on voit le logo, demi tour. Et il ne concernera en fait que 0.1% de la population – voyageurs, publics de football et de concerts. A quoi bon le mettre en place ? A rien. C’est comme l’ISF, cela fera plaisir aux énarques qui auront eu l’impression de travailler sur quelque chose, et au final, 99% de la population passera par les routes de campagne entre les goutes… A moins que, « Dieu est parmi nous » , fâché d’être moqué de la sorte (encore plus fort que fort quand on le voit avec son escorte de 1.000 CRS), l’impose jusque dans les toilettes publiques – et privées, pourquoi pas ! Il peut, le gars, il peut tout, il ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnait.

    Il faut bien que « Dieu est parmi nous » et ses petits mignons s’amusent un peu avec le Monopoly Game of Thrones – version Élysée – qu’on leur a offert en mai 2017, hein :

    Une usine à gaz qui coûtera très cher pour une utilité nulle. Même les taux d’intérêts négatifs rapportent plus à l’État que toute cette énergie ga^chée à faire chier l’peuple.

    Et, il est où le nuage de covid, il est où. Moi j’attends une météo covid sexy présentée par Évelyne Dhéliat en petite tenue, avec les nuages roses dans le ciel…

    Trêve de plaisanterie, avec « Dieu est parmi nous », on dépense à l’Élysée des millions d’€ quotidiens comme nous des réservoirs de toilettes. L’humour En Marche coûte “un pognon de dingues” !

    1. Merci pour votre analyse que je partage entièrement. Malheureusement s’il n’est pas où peu utilisé, nos petits sires le rendront obligatoires. Hier ces gens n’étaient rien ! Aujourd’hui ils sont tout ! Et je crois hélas que cela les rend fous…

  2. Sur le site “Voyager depuis et vers l’étranger, mode d’emploi
    Covid-19” on peut lire :
    Pays « verts »
    pas de circulation active du virus, pas de variants préoccupants recensés ;
    espace européen,etc etc

    et à peine plus loin “Pour voyager dans l’Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable sont nécessaires.”

    Autrement dit “Vert” signifie en novlangue : je ne passe pas sans test ….
    C’est du grand’Art !!!!

  3. Une seule question: peut on aller en Russie en évitant les pays de l’UE qui impose ça? Et surtout tous les pays de l’UE exigent ils cette énième saloperie?

  4. Pass anti/cons/vides/, ou pas, il est déjà trop tard.
    Trois tunes gagnées, que vous voulez sortir de la banque, on vous demande pourquoi. Trois tunes gagnées en espèces que pour une raison X ou Y vous voulez mettre à la banque, on vous demande d’où ça vient.
    L’autre jour, ma grand’tante (86 ans) qui revenait de quelques jours au pays basque, me parle de poulpes qu’elle avait achetés et comment les cuisiner. Je précise qu’elle m’appelait de son fixe sur mon portable.
    Elle me rappelle le lendemain pour me demander si c’était moi qui lui avait envoyé des recettes sur sa boîte mail…..
    Ben non, c’était pas moi.
    J’en déduis que si nous sommes “tracés” à des fins commerciales, nous le sommes pour bien d’autres choses aussi.
    En n’oubliant pas que “Tous/anti/cons/vides est un produit fabriqué par Dassault et coûte … un bras, voire deux.

  5. UN PASS INUTILE ET NUISIBLE: Voilà la synthèse et même la conclusion pure et simple que ces inutiles de technocrates et inutiles dans tous les sens du terme ont réussi à faire passer cette ultime entrave aux libertés des simples citoyens, qui sont pourtant su être dociles depuis le début, en respectant à la lettre les règles des confinements successifs, avec ces satanés couvre-feux, qu’on n’a jamais connus qu’en temps de guerre, ce qui n’est absolument pas le cas depuis 15 mois maintenant…!!!
    Maintenant, STOP ! Rendez-nous, sans exception, toutes nos libertés que vous nous avez injustement retirées, sans que nous ayons pu exprimer notre désapprobation totale…!
    Et cela, en arrêtant cette vaste mascarade que vous nous avez pondu avec ce pass sanitaire, totalement débile et dégradant vis à vis de son inutilité absolue, et ce, une fois les exceptions de juin expirées, faute de quoi, l’insurrection imminente et totale arrivera plus vite que vous pourriez le penser, contre vous, les politicards du LREM, qui n’auront rien foutu durant de dernier mandat présidentiel, sinon qu’à ne pondre que des mesures destinées uniquement à rendre le quotidien des français invivable, au lieu de prendre toutes les mesures et nécessaires pour redresser notre cher pays, qui sombre de plus en plus dans le chaos, avec les conséquences inévitables que cela entrainera, comme tout le monde devrait s’y attendre…!!!

  6. L’américanophile « Dieu est parmi nous » va-t-il se ridiculiser en mondiovision Prime Time alors que les USA, la Russie et le Golfe ne mettent pas en place le pass sanitaire, empêchant de la sorte ses financiers de lui apporter les valises de cash et bloquant les hôtels où ils descendent à Paris, alors que ces derniers ont annoncé qu’ils ne le mettraient jamais en place eu égard à leur clientèle, comme le rappelait ici Eric Verhaeghe… Non, soyons sérieux. Comme toujours avec l’élu, on lance avec Mac Kinsey des nuages opaques et de multiples contre-feux pour que les éditoriaux s’excitent et s’époumonent, et puis hop ! rideau, hop ! « Je n’ai jamais dit cela, vous avez mal interprété mes propos, vous ne me ferez pas dire ce que je n’ai pas dit, En Même Temps si vous l’dites ! », hop ! Le pass sanitaire ne sera pas mis en place. Il y aura bien un effet d’annonce le 9 juin 2021, avec roulements de tambour qu’on entendra jusqu’à Tombouctou, si Madame ! Et ce sera tout, pour ne pas perdre la face. Ou plutôt perdre la « farce ». Car le macronisme est une farce permanente – « qui coûte un pognon de dingues ». Je commence à connaître mon petit Macron illustré par cœur, après tant d’années… Tout cela est du théâtre de l’absurde, en Absurdistan Macronistan. Kafka et Brecht. Tant pis pour les 9.5 points de PIB, un détail…

    Je parie mes deux mains. Et pourtant je suis pianiste !

  7. Ce n’est plus big brother mais FAT brother !

    On a beau ne pas être complotiste, on peut se poser quelques questions fort légitimes sur la réalité de notre « démocratie »..

    Finalement le covid – tout accidentel qu’il soit, ce dont je suis persuadé – sert fort bien les intérêts des gouvernements.

    On a longtemps dit que la France avait la droite la plus stupide qui soit ( ! ) je serais tenté de dire que nous avons l’Europe la plus bête au monde.

  8. Je veux bien que ce virus soit le fruit des accointances entre animaux exotiques en Chine, et apparu par hasard autour de décembre 2019, mais les négociations avec les médias et les gouvernements du monde entier sur la propagande covid sont antérieures d’un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer