🎖Réforme des retraites : le pire est pour 2022 (après les présidentielles)

La réforme des retraites, Arlésienne bien connue de la vie politique française, était susceptible de faire son retour sur la scène publique après plus d'un an d'éclipse. La France est d'ailleurs probablement l'un des seuls pays européens où une réforme portant sur 14% du PIB est abordée aussi peu franchement et avec autant de tabous et de non-dits. Mais, au vu des derniers sondages, Emmanuel Macron devrait reporter l'exercice à l'aprÃ
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

2 Commentaires

  1. Tôt ou tard, il faudra bien y passer.

    Merci Martine Aubry qui, profitant de la manne restante des 30 glorieuses, nous a mis aux 35 heures et à la retraite à 60 ans.

    On voit où ça nous a menés alors que l’allongement de la vie se constate année après année.

    « Quoiqu’il en coûte » nous devrons accepter soit de revenir aux anciennes normes, soit de voir nos retraites et celles à venir sérieusement amputées et si les syndicats ne veulent pas voir ce qui nous attend c’est qu’ils sont encore plus imbéciles qu’on le dit.

    • C’est qui JAV31 ? J’ai le courage de donner mon nom en clair
      Vous êtes un soutien de EM ?
      La réforme des retraites, ce n’est pas un serrage de ceinture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.