Des manifestants trois fois plus nombreux que les chiffres officiels !

Le gouvernement est très soucieux de maîtriser la communication sur les chiffres des manifestations du samedi. Depuis deux samedis, il a décidé de faire baisser les chiffres: on serait même repassé samedi 21 août 2021 en-dessous de 200 000. Pourtant, rien n'est plus facile, avec la vidéo et les réseaux sociaux, de savoir que la participation aux manifestations du samedi est trois fois supérieure. En outre, le succès des manifestations antipass se mesure aussi à l'augmentation du nombre de villes où l'on manifeste.

Samedi 21 août au soir, le verdict de nos médias subventionnés par la puissance public est tombé: ou plutôt, l’absence de verdict ! Le Ministère de l’Intérieur avait annoncé un peu plus de 175 000 manifestants et les médias officiels de reproduire ce chiffre en boucle. Il y a quelques années encore, il était convenu que l’on donnât deux chiffres: celui des organisateurs et celui de la police. A présent, on ne donne plus que le chiffre du gouvernement. Et les journalistes n’éclatent pas de rire à répéter ainsi un chiffre à l’unité près: 175 503 

En fait, on comprend bien ce qui se passe: le gouvernement a été soucieux, depuis le 17 juillet dernier, (de minimiser les chiffres – on a eu droit à 110 000 manifestants, officiellement, le 17 juillet, 160 000 le 24 juillet, 200 000 le 31 juillet, 237 000 le 7 août, 214 00 le 14 août et 175 000 donc le 21 août. Il s’agit de montrer un mouvement qui n’a jamais vraiment décoller et qui est en train de s’essouffler avant la rentrée.  

500 000 manifestants chaque samedi depuis le 17 juillet

Il existe d’autres comptages que ceux du gouvernement. On n’a pas de chiffres nationaux “des organisateurs” car le mouvement est très décentralisé, malgré l’impulsion initiale donnée par Florian Philippot et les Patriotes. En revanche, deux chiffrages indépendants sont désormais donnés chaque semaine. Le premier est celui du syndicat France Police. Les chiffres avancés sont les suivants:  480 000 (7 août); 460 000 (14 août); 480 000 (21 août).  Le second est celui d’un groupe présent sur twitter et Facebook, “Le Nombre Jaune”, qui s’était spécialisé dans le comptage des manifestations de Gilets Jaunes.  Ils sont largement au-dessus du gouvernement mais en-dessous de France Police. La force de leur comptage, c’est qu’il est documenté: vous trouverez sur Facebook le tableau complet des 208 lieux de manifestations pris en compte samedi dernier, avec le chiffre pour chacun et les éléments qui ont permis de faire le décompte. Les chiffres donnés depuis le début des manifestations sont les suivants: 

  • 321 267 personnes dans 185 rassemblements le 24 juillet
  • 373 540 dans 192 rassemblements  le 31 juillet
  • 415 061 dans 197 rassemblements  le 7 août
  • 388 843 dans 211 rassemblements   le 14 août
  • 361 818 dans 208 rassemblements le 21 août. 

Qui a raison, de France Police, qui estime une participation aussi élevée samedi dernier que le 7 août ou du Nombre Jaune qui constate une légère décrue? Il est difficile de trancher tant qu’on n’a pas à disposition les sources du syndicat policier.  Il est certain que le travail du Nombre Jaune est très sérieux et s’appuie sur l’expérience de manifestations comptées depuis le début 2019. Si l’on discutait méthodologiquement, on dirait que: (1) les chiffres tirés de la presse locale sont moins biaisés que ceux de la presse nationale. Sans doute un peu sous-estimés. (2) Quand Le Nombre Jaune dit avoir fait un comptage sur vidéo, il faudrait savoir de quel type de vidéo il s’agit: aérienne, prise dans la manifestation? Il est bon, dans ces cas, de croiser avec un autre chiffre – comme ils le font dès qu’ils peuvent – par exemple un comptage manuel (3) On peut supposer qu’avec l’expérience, les animateurs de ce cite maîtrisent le comptage par densité.  Il ne faut jamais oublier, cependant, qu’il s’agit d’une méthode d’approximation statistique. (4) Même s’il faut être prudent, les chiffres de manifestations dans les grandes villes semblent sous-estimés. 

Au total, il est probable, qu’en affinant et en ayant plus de temps pour travailler sur les vidéos, on serait plus proche du chiffre de France Police que du chiffre du Nombre Jaune – mais les animateurs du site insistent bien sur le fait qu’ils calculent un minimum. 

Dans tous les cas, il faut bien dire que 400,  500 000 personnes  est ‘un chiffre énorme en plein mois d’août.  Et on ne se trompe en estimant qu’une estimation plus fouillée, pourrait  monter jusqu’à 600 000 personnes – en particulier le 7 août. 

Participez au comptage !

Certains lecteurs trouveront peut-être le chiffre de 400 ou 500 000 bas par rapport à la perception ambiante, aux vidéos montrées ou au ressenti en manifestation. Mais, d’une part, il faut se rendre compte que l’on surestime toujours les effectifs d’une foule; d’autre part, il s’agit d’un chiffre énorme en pleines vacances. 

La force de ce que fait Le Nombre Jaune vient de ce qu’ils s’appuient largement sur les informations qu’on leur envoie, en particulier les chiffres de comptage manuel et les vidéos. Le gouvernement a perdu le monopole de l’information non seulement du fait de l’augmentation constante du nombre de rassemblements mais parce que les informations sont vérifiées sur le terrain en permanence. J’étais moi-même présent à la manifestation de Cholet samedi et je constate que la presse locale donne 650 participants quand j’en étais arrivé à une approximation de 700 manifestants – chiffre confirmés par les organisateurs. Si vous manifestez pour la liberté vous-mêmes, prenez le temps de quelques photos et vidéos et envoyez-les à ceux qui relaient l’information, des comptes twitter comme @AnonymeCitoyen  ou l’un des nombreux fils télegram qui suivent les manifestations. 

Plus il y aura d’informations partagées, plus il sera possible de donner une information sérieuse sur un mouvement très divers socialement et politiquement, dont il vaut la peine de montrer le visage et l’ampleur  pour contredire les slogans éculés ou les calomnies véhiculées par les médias subventionnés.  

Abonnez-vous à notre newsletter

Les droites de Husson

Soyez les premiers à connaître les 1001 secrets des droites françaises à l'approche des élections présidentielles. La lecture intégrale de cette lettre est comprise dans l'abonnement à 9,90 €/mois !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

372 Shares:
5 commentaires
  1. Ma seule référence de manifestation monstre où j’ai été est celle de 1984 contre la Loi Savary, opposée à la liberté d’enseignement et au Mouvement dit de l’École Libre. J’y étais. Il y avait un monde fou. Les autorités, déjà socialistes et anti liberté (comme quoi ce qui nous arrive remonte à Mathusalem), avaient minimisé les chiffres, et la presse a recompté les manifestants : 2 millions. Dans la foulée, le projet de loi a été enterré.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_de_l%27%C3%89cole_libre_de_1984

    Dès septembre, si nous sommes 2 millions dans les rues, le macronisme sera obligé de reculer, sinon la suite, ce sera la rue qui décidera de l’avenir du Régime politique en place, déjà sur le chemin du cimetière, mais ils ne le savent pas encore…

    1. Bien d’accord et croyez-moi en septembre il y aura beaucoup de monde car un nombre considérable de gens n’a pas manifesté car ils étaient en vacances. Mais à la rentrée ils seront là ! Et moi avec !

    2. Tout à fait. Le 4 septembre sera décisif mais probablement pas le point final. Les choses ont beaucoup changé depuis 1984. Qu’on le veuille ou non une majorité des familles contre Savary dans la rue à Versailles sont maintenant acquises à maqueron et son pass. D’autre part en 2021, après les Gilets Jaunes et l’effondrement de toute opposition institutionnelle, le régime est rompu en contre intelligence et dislocation des manifestations à base de black blocks et policiers syndicalistes corrompus violents protégés pour semer le trouble. Sans parler des media la voix de son maître: prises de vues choc et intox de plateau à hautes doses (bien plus de 3… par jour). Il faut y aller et j’y serai comme chaque samedi mais sans m’attendre une seconde à une capitulation du régime. La caste socialo de 2021 a intérêt à faire grimper la tension.

  2. Commentaire recueilli depuis ma famille vivant @ Nice:
    “J’ai pu m’en rendre compte samedi dernier chez ma fille. De la fenêtre de son appartement, nous avons vu défiler une partie de la manifestation venue de Nice Nord. Le boulevard était rempli dans toute sa largeur et le défilé a duré un bon moment. Je n’ai pas compté mais il y avait du monde. Ils rejoignaient un autre défilé parti, lui, de la place Masséna.
    Il y a bien longtemps que les chiffres officiels me font rire. Si c’était un défilé pro gouvernement, tu verrais les statistiques faire un bond monumental “

    1. J’ai moi-même participé à la manif du Havre, qui démarre habituellement devant la Mairie avec des discours inégaux mais très motivés. J’ai fait des photos, au moins 300 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer