10 mesures urgentes pour en finir avec le COVID en 2022

Vous êtes nombreux à demander comment sortir concrètement de la crise du COVID, notamment à l'occasion du prochain quinquennat. Je vous propose ici 10 idées de mesures urgents à prendre pour préparer un monde d'après humaniste et libre, et pour entamer le mouvement de recul dont nous avons besoin pour endiguer la domination de la caste. Il s'agit de dix idées urgents et immédiates, qui ne font évidemment pas un programme complet. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

Les mesures qui sont exposées ici sont des mesures “urgentes” et donc très sectorisées, qui visent, durant les cent premiers jours du prochain quinquennat à créer un “choc” sociétal permettant le réveil de la société française face aux libertés menacées par une caste en pleine réaction contre le suffrage universel et ses conséquences. 

On ne trouvera donc pas un problème complet, mais un simple guide des décisions immédiates et urgentes.

Volet sanitaire

1° Abolir la notion d’état d’urgence sanitaire et rétablir les fonctionnements démocratiques normaux : le système macronien de suspension du fonctionnement normal de la démocratie sous un prétexte sanitaire instrumentalisé doit s’arrêter. Le recours à des conseils de défense pour décider de mesures expéditives et liberticides doit être banni. 

2° Rétablir la liberté de prescrire et autoriser les traitements peu coûteux, abandonner la politique du tout-vaccin : la stratégie guidée par les laboratoires pharmaceutiques consistant à ne pas soigner le COVID de façon précoce pour contraindre les Français à recourir à un vaccin dont les effets secondaires sont minorés mène à une catastrophe sanitaire. Les médecins doivent retrouver la liberté de prescrire les traitements qu’ils jugent adaptés, y compris les traitements peu coûteux. 

3° Abolir le passe sanitaire et la politique de crédit social, abroger la loi du 5 août 2021 : l’abrogation de la loi doit être immédiate. Le renoncement à toute politique de crédit social doit devenir un principe général du droit. 

4° Mettre en place une Commission d’enquête spéciale sur l’influence des laboratoires pharmaceutiques durant la crise du COVID et sur la corruption parmi les médecins et chercheurs : sur le modèle du rapport rédigé par deux sénateurs en 2010, l’Etat doit enquêter sur les coulisses de la stratégie sanitaire menée depuis le début de l’année 2020. Une commission spéciale regroupant des parlementaires et des juges doit être mise en place, avec des pouvoirs d’investigation judiciaire exceptionnels, pour déterminer quels moyens les laboratoires pharmaceutiques ont déployé pendant la crise, y compris au niveau européen. Les personnalités corrompues doivent être durement sanctionnées. 

Volet politique

5° déconcentrer les pouvoirs de l’Etat et supprimer la bureaucratie : après un an et demi de captation du pouvoir par la bureaucratie, PLUS JAMAIS ÇA ! Démantèlement des ARS, réduction drastique des effectifs de l’administration préfectorale, de l’administration hospitalière, et de la caisse nationale d’assurance-maladie. 

6° dépolitiser la haute fonction publique en obligeant les fonctionnaires à démissionner en cas de passage en cabinet ministériel et en supprimant la garantie de l’emploi pour les 500 postes-clés de la haute fonction publique. Il faut couper le cordon ombilical entre la haute fonction publique et le pouvoir politique. Les postes-clés doivent être soumis à une obligation de réussite contrôlée par le Parlement. Les milliers de hauts fonctionnaires en situation de chômage déguisé et payés par le contribuable doivent être licenciés. 

7° supprimer les aides à la presse : la presse doit vivre de ses lecteurs, pas des faveurs d’un Etat qui achète son consentement. 

8° entamer un dialogue avec la Commission Européenne pour inverser les transferts de souveraineté : sans initier une réforme des traités, l’inversion de la logique de transfert de la souveraineté nationale vers la Commission européenne doit commencer le plus tôt possible. La logique initiale de subsidiarité européenne doit guider l’action des Etats-membres. 

Volet sociétal

9° desserrer la contrainte exercée par la caste sur la société, en rétablissant la liberté d’enseigner et de soigner : la liberté de l’école à la maison doit être rétablie. La liberté de prescrire et la liberté de rembourser les soins hors des déconventionnements forcés de l’assurance-maladie doivent également l’être. La solidarité spontanée entre les individus doit être restaurée. 

10° défiscalisation et désétatisation progressive de la société française, en plafonnant à terme les recettes publiques à 40% du PIB : la crise du COVID a montré l’emprise que l’Etat et sa bureaucratie ont tissé au fil des années, grâce à une pression fiscale supérieure à ce que connaissent les pays de l’Union Européenne. Il est temps de recentrer l’Etat sur ses missions régaliennes (police, armée, justice, fisc), et de le faire maigrir sur le reste. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

535 Shares:
66 commentaires
  1. Je suis une retraitée depuis juillet , et pour la première fois de ma vie je participe, motivée , aux manifestations de Florian Philippot depuis plusieurs semaines
    je n’y connais rien en administration de l’état mais
    Ça me parait être des bonnes mesures , de bon sens
    Il faut retrouver notre souveraineté dans tous les domaines
    MAIS AVANT, je pense qu’il faudrait faire le MÉNAGE de cette corruption à tous les étages ( avec la cerise sur le gâteau du rôle du mari d’A. Busyn …..on commence à voir plus clair )
    Merci pour vos analyses , Vous êtes une personne que j’ai envie d’écouter et que je respecte

    1. Très bon point chère collègue retraitée. Je partage. Sur votre point comme sur le no 2 quelqu’un comme le Professeur Raoult, a priori anti américain et prochinois donc inattaquable pour l’opinion, pourrait éclairer les nombreuses zones d’ombre et témoigner pour l’histoire.

      Moi aussi je marche avec Florian Philippot. Les cortèges ex-Gilets Jaunes sont hélas noyautés et instrumentalisés par les gôchô et la polisse socialo —les mêmes déguisés en frères ennemis.

      Mon commentaire personnel: La médecine hospitalière a montré de grandes limites. Raoultourix a raison de pointer la mortalité affolante de l’APHP au temps du variant alpha de mars 2020. Remember Patrick Devedjian qui a survécu au Covid mais pas aux réanimateurs? J’ajouterais donc un point 2bis pour poser la priorité absolue de la médecine de ville devant les CHU. Ils feront moins de dégâts et on arrêtera de nous saouler avec l’engorgement des capacités bla bla bla bla.

      Sur le volet politique le point 6 est capital. Le point 7 également, la propagande okay mais pas à nos frais. Le point 5 est amha illusoire car l’administration, main dans la main avec l’immigration qu’elle importe et assiste massivement, constitue le gros morceau du PIB français. En caricaturant, la seule richesse encore produite en France. Du coup, en temps de paix, personne ne veut y renoncer. Ce virage sera difficile à prendre.

      Je remplacerais le point 5 par le RIC des Gilets Jaunes, excellent exercice de reprise en main. Ça vaut aussi pour le point 8, règlements européens sous contrôle. J’ajouterais un 5bis pour dire que la mission des parlementaires sera dorénavant de supprimer les lois inutiles. Travail de technicien de surface plus démocratie directe, ça créera de l’initiative privée et des emplois officiels de lobbyistes.

      Point 9 et 10 nickel. De pair avec le travail de dé-législation dé-réglementation. Concernant l’allocation des dépenses il faudra trouver comment poser des limites à la toute puissance de Bercy. On commence par un audit et on soumet les budgets à une forme de referendum —pour mémoire les nouveaux parlementaires sont occupés à du ménage législatif.

      Voilà.

      1. manque un volet judiciaire pour les points suivants 11 poursuivre les instigateurs de la pagaille actuelle avec des peines à la hauteur des responsabilités!

  2. Je ne suis pas du tout d’accord avec le chapitre 4° de votre programme. C’est permettre aux salauds qui gouvernent actuellement la France de botter en touche et de s’en sortir impunis.

    En effet, ce chapitre est du ressort de la CPI de La Haye pour Crime contre l’Humanité, ou Nuremberg du Covid. Charges dument référencées dans la Plainte du CSAPE du 28 juin 2021 déposée à la CPI avec LRAR internationale. Car il y a des centaines de milliers de morts et des millions d’effets secondaires dus aux vaccins et à l’absence ou le refus criminel de prendre en charge les malades, identique aux méthodes utilisées à Auschwitz.

    L’Afrique comme exemple de la prophylaxie à suivre – HCP, IVERM, AZI, ZN, VIT C&D, etc. Statistiques COVID-19 fantastiquement basses sur ce continent, quand on les compare à celles de l’OCDE, qui serait médicalement et scientifiquement supérieur à ces pays dit du “tiers monde” !

    1. Et je ne veux plus entendre parler de l union européenne. La France doit être libre.
      Le tribunal international de La Haye est infiltré par ces crapuleux. Le mieux serait de constituer un autre tribunal international avec des juges honnêtes.

  3. Sur le Point 10. Hayek et Keynes préconisent de concert lors de leur opposition idéologique historique, de ne jamais dépasser 30% de charge de l’État sur le PIB (implication économique et impôts). D’après certains économistes contemporains – pas les crétins du CNRS qui conseillent le PS depuis 1981 ! – l’implication de l’État dans le PIB serait passée depuis le début du COVID-19 de 57% à 63%… Quand l’URSS s’est écroulée à 70% !

  4. je suis pour que la désétatisation aille carrément plus loin : 20% du PIB devrait être largement suffisant pour l’État (doit être inscrit dans la Constitution)
    + rétablir la loi pour HAUTE TRAHISON
    + interdire toute spéculation sur la monnaie souveraine, quelle que soit sa forme (contrôle des changes)
    + rétablir la NATION (frontières, monnaie, etc.)

  5. Sur le point 8. Désaccord ici aussi quand l’avenir du continent européen sera constitué sur la suppression de la Commission Européenne non élue, pour aller vers la suite logique de l’Europe des Nations et des Peuples, le Conseil de l’Europe et l’Assemblée des Représentants des Peuples.

    Référence ici de l’échec du modèle soviétique calqué dès Maastricht sur la CEE-UE et sa Commission, une absurdité institutionnelle et anti démocratique qui n’a rien à envier au Politburo – puis forfaiture du Traité de Lisbonne, 2005 entériné par le très maoiste José Manuel Barroso ! – dérive à tendance totalitaire déjà dénoncée par Vladimir Boukovski dès 2004 dans L’Union Européenne, une nouvelle URSS ? : https://www.amazon.fr/LUnion-europ%C3%A9enne-une-nouvelle-URSS/dp/2268055469

    Avec son commentaire terminal : « J’ai vécu dans votre avenir, cela n’a pas marché ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=3E5kIP4R-Qw&feature=youtu.be

    1. A terme , vous avez raison, mais vous oubliez que l’objectif de l’article est présenter des mesures urgentes. La 8ème mesure a, comme l’ensemble des 10 mesures proposées, le mérite d’être réalisable dans l’urgence de ce qui est nécessaire. 


  6. Les places du citoyen et du RIC complet, où se trouvent-elles dans tout ça ? Parce qu’en en faisant pas des priorités absolues, les chances que le bouzyn finisse par bifurquer, voire faire demi-tour pour reprendre comme dans le monde d’avant restent très élevées (chassez le naturel…) – il est donc nécessaire que ces deux choses soient gravées dans le marbre de la _nouvelle constitution_ immédiatement.
     
    Par ailleurs, je rejoins l’opinion de François et à l’égard de ce point, repose la même question que plus haut : où se trouvent les citoyens dans cette (grosse) commission ?
     
    Et puis, il y a un point n°11 à rajouter : dissolution immédiate de toutes les organisations syndicacales de la magistrature, obligation légale de communiquer toutes ses participations (tout spécialement celles touchant les FM, un/des avocat(s) FM ne pouvant acter sous la houlette d’un juge FM) et passage à l’élection pour les juges.

  7. Bonjour, je propose que le code de Déontologie du “journaliste” qui accompagne la délivrance de la carte de presse, soit passible de contrôles annuels et de sanctions véritable, si entorse à la déontologie.
    Le journaliste devra déclarer ses conflits d’intérêts (et surtout ses “ménages”… à l’extérieur), chaque année avant de prétendre au renouvellement de sa “carte de presse” au sein de sa Rédaction.

    Si la déontologie du journaliste n’est pas respectée : retrait immédiat de la carte de presse, amendes dissuasives si journaliste payé par des lobby privés en rapport direct avec son travail de ‘journaliste’

    Sanctions à envisager pour le Directeur de la Rédaction qui ne respecte pas la déontologie de ses journalistes: ne pas pouvoir embaucher de journalistes titulaires une carte de presse, par exemple…

  8. C’est très beau, tout ça ! Merci de rester positif. Mais pouvez-vous expliquer comment vous pensez qu’il faudrait s’y prendre ? Les “élites” qui sont aux manettes dans tous les domaines (pas seulement politique, hélas) ne les lâcheront jamais. Je pense que vous sous-estimez leur détermination, laquelle s’appuie sur des moyens sans précédent. Le système est solidement verrouillé, et c’est un phénomène mondial. Je ne vois aucune possibilité d’en sortir, et croyez-moi, je ne pense guère qu’à cela ! Je précise que j’aime beaucoup votre newsletter : il ne faut donc pas prendre ce commentaire comme une critique, mais comme une modeste contribution au débat, doublée d’un cri de désespoir face au monstrueux processus enclenché pour nous laminer.
    Bien cordialement

    1. C’est parce que vous-êtes défaitiste dans l’âme et/ou que vous regardez les choses sans les observer. L’Histoire est pleine de causes perdues qui ont fini par l’emporter (au hasard, le combat non-violent de Gandhi) – et puis, il y a aussi certaines découvertes qui font que seuls les politocards courant plus vite que les autres arrivent éventuellement à s’en sortir ; que croyez-vous qu’il va se passer quand une bonne poignée de choses comme ça : https://twitter.com/Olivierfente/status/1434535872830005254 seront connues de tous, que les gens apprendront que leurs dirigeants étaient au courant depuis le début et qu’ils commenceront (enfin) à comprendre qu’ils ont été ni plus, ni moins que vendus aux labos comme cobayes contre espèces sonnantes et trébuchantes, sans aucun égard vis-à-vis de leur santé ou même de leur survie à terme !?!

      1. Défaitiste ? Pas par nature ! Mais pour commencer, mes enfants ont été vaccinés de force et l’un d’eux a déjà de graves séquelles. Quoi qu’il se passe, il sera trop tard pour eux. Concernant tout le reste, non seulement j’observe, mais je suis très bien informée et c’est pour cela que je suis très inquiète. Nous sommes dans une course contre la montre face à la mise en place de technologies de contrôle de peuples contre lesquelles les soulèvement à l’ancienne n’auront aucun poids. Les temps ont changé et nous ne sommes plus dans le même monde, bien des gens ne s’en rendent pas compte. Les moyens d’autrefois ne sont pas ceux d’aujourd’hui. Vous, que croyez-vous qu’il va se passer ? Ce n’est pas de l’ironie : votre vision m’intéresse.
        Bien cordialement

  9. Bonjour Eric,
    Volet sanitaire : je rajouterai une étude de pharmacovigilance nationale sérieuse sur les effets secondaires ct et lt des injections.
    Volet sociétal : il nous faut renouer avec l’éthique, concept apparemment ignoré ou méprisé par une grande majorité de nos concitoyens. Par quels moyens redonner aux citoyens l’envie de raisonner plutôt que d’avaler des idées pré-digérées pour eux par d’autres ?
    Merci pour votre travail

    1. _”Par quels moyens redonner aux citoyens l’envie de raisonner “_
       
      Ça, ma bonne dame, ça commence par l’école et dès tout petit, car pour les décérébrés de l’ednat, il y a peu d’espoir – vous ne pouvez pas rattraper les années foutues en l’air à l’école et au lycée et encore moins les suivantes, dans lesquelles la plupart ont abandonné toute responsabilité à leurs dirigeants.
       
      Malheureusement, par phénomène de sur-compensation, ça veut aussi dire que vous trouverez tôt ou tard ces gens en travers de votre chemin ; un genre d’effet Nigthingale très désagréable qui d’habitude ne s’observe que chez les enfants – ça veut aussi dire qu’ils n’auront même pas un mal de chien à s’adapter au nouveau monde, ils en seront totalement incapables, monde où les maîtres mots seront ce qu’il n’auraient jamais du cesser d’être et représentent la seule chose qui compte vraiment : la responsabilité individuelle.

  10. Ces mesures me semblent pleines de bon sens, mais avec une inquiétude majeure. Ce libéralisme retrouvé ne risque-t-il pas de laisser beaucoup de gens sur la paille ?
    Je suis malgré tout confiant dans l’inventivité et la créativité des Français pour créer beaucoup d’emplois -l’émission de Philippe Bertrand “Carnets de Campagne” sur France Inter en donne beaucoup d’exemples qui mériteraient pour certains une audience et un essaimage élargis-.

    1. « Ce libéralisme retrouvé ne risque-t-il pas de laisser beaucoup de gens sur la paille ? »

      En UK, lors des réformes de l’État socialiste dont avait hérité Maggie après 70 ans de dérives plus ou moins socialistes – il faut se souvenir des grèves monstres des années 1970 en Angleterre – les réformes passées au début au forceps par la Dame de Fer – Valérie Pécresse en France ? – ont été entérinées par les Travaillistes comme Tony Blair, puis passées dans les usages des deux partis de gouvernement comme des évidences. Puis les employés britanniques ont compris tout le bénéfice apporté de ces réformes libérales, qui ont, par définition, « libéralisé l’économie, les efforts, firent sauter les carcans, les verrous et les normes », un véritable miracle qu’il n’est plus besoin de présenter. Qui commença en 1979, une paille, deux ans avant le début de la soviétisation à marche forcée de la France… Outre Manche, plus personne alors ne resta plus que, dans les pires des cas, 6 mois au chômage… pour ceux qui étaient accroché comme des ventouses à l’État Mama anglais. Histoire passionnante que celle de l’Angleterre d’après Churchill, un modèle où l’on peut assurément tirer des enseignements de notre avenir.

      Sur la presse française, tout est dit ci-dessus de la nécessité de couper le cordon ombilical de l’État avec les médias. Ainsi virer les propagandistes qui n’ont plus rien à envier à la Pravda et à Radio Paris – les dérives déontologiques affolantes du sieur Patrick Cohen sur la vaccination obligatoire, un virtuose des retournements de vestes continuels…

      Parce que la France est au bout d’un cycle.
      On ne reparlera pas ici de réforme, alors qu’on en est à l’arasement de l’immeuble après cette synthèse admirable d’Eric Verhaeghe – qui mérite évidemment des développements et des débats ; mais tout est là pour faire émerger une nouvelle phase constitutionnelle. Warning ! Ne pas jeter le bébé de la Vème de 1958 avec l’eau du bain, car c’est le projet du « en même temps », ses crimes, sa corruption endémique et ses errances.

      Si, bien entendu, il y aura beaucoup de gens sur la paille, le passage par la pauvreté est nécessaire !
      Quand il n’y a plus de filet de sécurité, là émerge le talent, l’énergie créatrice, la volonté de trouver des solutions ! Quand les société socialistes meurent de leur douce léthargie.

      La difficulté qu’affronte la France idéologisée depuis 1981 se résume dans une institutionnalisation de la procrastination autour du refoulé “Ne tardons plus !”

    2. Regardez ce qui s’est passé en Belgique durant les longs mois où nos cousins n’avaient plus de parlement, le pays et ses entreprises ne se sont jamais si bien portés que durant cette période – c’est la raison pour laquelle leurs poliotiques marchent sur des œufs depuis, parce qu’ils sentent bien qu’il y a promesse de mariage entre le 44 des citoyens et leur cul s’ils dévient de la droite ligne.
       
      Regardez également ici en arrière, il y a 40 ans, l’ascenseur social fonctionnait farpaitement, les gens claquaient la porte et 2-3 semaines plus tard avaient trouvé mieux et payé 10 % de plus – là où l’escroquerie a frappée, c’est quand les politocards nous ont fait brutalement sortir de cette période, parce que les gens ne s’intéressaient plus vraiment à la poliotique et qu’en fait, ils étaient… trop heureux (authentique, les cabinets de consulting ont toujours préconisé de 5 à 10 % de chômeurs “pour que les gens ne délaissent la politique”). À l’époque, on vivait très bien avec un SMIC, vacances comprises (pas en habitant paname intra-muros, ça va de soi) et puis les choses sont parties en sucette parce que les zénarques se sont mis en tête qu’ils étaient les plus beaux, les plus grands, les plus forts et qu’ils savaient mieux que les gens plongés dans l’économie comment les choses devaient marcher, c’est là que la pente de montée des dépenses de l’état est devenu une constante et la france un pays de seconde zone.
       
      Foutez toute cette faune rance dehors, tous ! N’oubliez jamais que moins d’une dizaine de parlementaires (c’est à dire AN + sénat) nous a réellement défendu quand il s’est agit de vendre notre santé aux labos, et vous verrez que l’emploi ne sera rapidement plus un problème, que l’argent rentrera à flot dans les caisses de l’état (mais hors de question qu’il aille aux parasites !), que les gens recommenceront à être heureux et que de vrais grand projets reverrons le jour (pas un 3ème arc de triomphe, hein, plutôt une Ariane 6 ou un nouvel avion de chasse purement français ou tout autre projet sérieux bénéficiant à un maximum de gens et faisant grimper les compétences).

      1. Exact, en 1972, l’ascenseur social fonctionnait pour qui voulait travailler efficacement.
        Dès 1981, tout a été cassé et cela a empiré depuis.

        1. Ça a été pire qu’une casse, un dynamitage, parce qu’au moment où tous les autres pays décapelaient en s’allégeant au maximum et en favorisant la décentralisation, voire l’autonomie locale, les socialauds imposaient à la france un retour au scaphandre lourd, brisant net les reins des entreprises françaises, qui depuis, ont un retard de fond propres et de marge de 50 % sur leurs concurrentes européennes, sans parler des 433,000 réglements et circulaires, de l’épaisseur (et du poids !) du code du travail, de la disparité devant la loi entre ponktionnaires et civils, etc.
           
          De fait, ça n’était (et ça n’est) même plus de l’idéologie, mais de la théologie, dont nous constatons l’aboutissement ultime ces derniers temps avec la crise sanitaire, les vrais médecins, ceux qui bossent au lieu de cracher leur venin sur les plateaux TV, ayant tiré le signal d’alarme bien en amont et indiqué les remèdes efficaces en préventif. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls touchés par une bureaucratie élevé au niveau d’une religion, il n’y a qu’à voir comment les inondations ont été “gérées” en Allemagne par la même caste de parasites qui a hissé l’incompétence au niveau où se trouvait naguère la compétence et les capacités…
           
          Et le pire dans tout ça, c’est que c’est tout à fait logique, car quand les incapables s’entourent systématiquement de gens encore plus mauvais qu’eux, les gens intelligents font exactement le contraire en choisissant de plus intelligents qu’eux les plus aptes à résoudre les problèmes qui se posent.
           
          C’est là que se trouve les pierres d’achoppements : le problème français n’est pas que poliotique, il est également sociétal.

  11. Le retour à la Liberté nécessite la reprise en main de notre souveraineté et celle-ci nécessite le FREXIT et la sortie de l’Euro (et surtout le retour de la Banque de France sous la souveraineté de l’Etat français, la création de la monnaie étant l’alpha et l’oméga de la souveraineté).

  12. Tout système, aussi bon pourrait-il paraître, ne peut tenir dans le temps s’il n’est pas basé, régi et libéré en tenant compte des règles, lois et particularités de l’écologie profonde, système naturel qui est notre milieu de vie. L’écologie profonde n’est en rien l’écologie politique environnementale !!!
    De cet angle, tout projet non en harmonie avec le fonctionnement de notre planète est obsolète dès sa naissance.
    C’est dommage que cette notion et le raisonnement qui pourrait en découler n’apparaissent pas d’entrée de jeu plutôt que des “réactions”.
    C’est là qu’il faut choisir entre la panoplie des propositions de systèmes et un système, le seul qui vaut la peine de se battre pour en finir avec ces constructions abjectes.
    Même s’il y a urgence et justification de ces mesures préliminaires, elles ne peuvent être viables que si un objectif plus grand et plus sain est avancé non plus comme une utopie mais comme un véritable plan de vie en société.
    Prenez la peine de vous documenter vraiment sur ces principes fondamentaux avant de juger mon commentaire en lisant “Le Tao de l’écologie” par Goldsmith … le baba du comment tout existe.
    Je reste à votre disposition si toutefois …

  13. J ‘ajoute 2/3 petites choses :

    Sortir de l’Etat d’Urgence me paraît indispensable et urgent !
    Mais avec des parlementaires en dessous de tout; (ce sont ceux qui eux ont voté l’Etat d’Urgence, aux frais de nos libertés)… J’ai pas confiance non plus.
    Il va falloir trouver autre chose que ces “pions” et “girouettes”, pour nous representer, vous ne croyez pas ? (Ils ont commis une faute grave en votant l’Etat d’Urgence ! Quant au pass, et à l obligation vaccinale, no comment ^^)

    Je suis très favorable au RIC
    Je suis prête au Frexit, grâce au Covidisme… mon verrou psychologique à sauté ^^

    Je serais très très prudente avant de voter pour des personnes qui se prétendront décider de ma vie, à ma place. J’ai à peine confiance en mon bulletin de vote…

  14. C’est bien mais ça c’est SI… on arrive à déboulonner le Zozo et ça m’inquiète bien plus que ce qu’il faudra faire au lendemain d’une hypothétique victoire de l’opposition. D’autant que des pseudo perfectionnistes, des prétendus scrupuleux, des maniaques du changement Propre sinon adorateurs de leur propre EGO, sont en train de tout faire por démobiliser le seul électorat qui a une cohérence d’opposition, au lieu de se joindre à lui et faire bloc contre le regime Fascisant de Macron. On est partis pour refait la connerie de 2002 et de 2017, pille-poil… Courrez chacun de votre côté comme des fous, après votre prototype du candidat sur mesure à la presidentielle ! Moi je m’enfiche que Marine Le Pen ne soit pas le candidat “idéale” et puis-ci et puis-ça, ce que je sais c’est qu’en cas d’accession au pouvoir elle ne pourra pas compter qu’avec son électorat et que tous les contre-pouvoirs sont mobilisables contre elle, donc on ne risque rien, et on pourra changer de cap ce qui n’arrivera jamais si Macron est réélu. Lui par contre triplera ses conneries. Et ÇA c’est LA SEULE CHANCE qui nous reste !

  15. Quoi de la politique, et de notre démocratie ? Rien. Revoir les découpages électoraux, raccourcir les durées de mandats, et leur nombre . Autoriser la censure populaire sur députés et sénateurs par voie référendaire localisée, etc.

    1. Et aller même jusqu’à la sophocratie politique

      Pas besoin de “sinistres” si les directeurs d’une vingtaine d’administrations font le boulot et sont automatiquement changés 6 à 12 mois après l’élection des sages nouveaux co-présidents (dont impérativement 2 ou 3 femmes) détenteurs d’un mandat de 5 ans surtout non-renouvelable

  16. bonjour.
    Bravo pour les 10 propositions.
    C’est exactement ce qu’on souhaite et désirons ardemment pour sortir de ce “totalitarisme gris”.
    Je note qu’il y manque à mon avis les 11ème et 12ème points. – Environnement et biodiversité. – Solidarités : retraite, sécurité sociale, protection (enfance, vieux, handicap), sécurité sanitaire… (démanteler les baronies, corruption et conflits ďintérêts).

  17. Rappeler que le passe sanitaire a été imposé sur la base d’une étude scientifique en pré-print, non revue par des pairs et ni publiée, erronée voire mensongère sur laquelle s’est appuyé le conseil scientifique qui a donné son feu vert à Macron.
    Une plainte a été déposée en pénal à Paris en août 21. Déboulonner le premier passe avant qu’il ne le proroge en octobre.

    Passe sanitaire “Une loi qui repose potentiellement sur un document faux”
    Le 12 juillet 2021, le président de la République annonçait la mise en place d’un passe sanitaire et de l’obligation vaccinale pour certaines professions comme les soignants. Non pas contre toute attente, car l’information circulait depuis quelques jours dans les milieux informés… Mais en totale contradiction avec les déclarations précédentes du président selon lesquelles la vaccination ne serait pas obligatoire (novembre 2020). Ce passe sanitaire a vite été qualifié par beaucoup d’obligation vaccinale détournée, et comme une mesure discriminatoire.

    La mise en place du passe sanitaire repose sur un avis du conseil scientifique en date du 6 juillet 2021, qui lui-même fait état d’une étude en prépublication déposée sur le site Hal de l’institut Pasteur. C’est donc une étude non revue par les pairs, et n’ayant donc pas fait l’objet d’une discussion contradictoire, qui forme la base scientifique de l’avis du conseil scientifique qui lui-même entraîne la décision du président.

    Une base contestable, selon le mathématicien Vincent Pavan, président de l’association ReinfoLiberté, branche associative du collectif ReinfoCovid. Avec l’assistance des avocats Me Heringuez et Me Manna, des associations ont déposé plainte contre X, visant l’étude en prépublication “Boseti et al” ayant servi de fondement à l’avis du Conseil Scientifique : « Épidémiologie et contrôle des épidémies de SRAS-CoV-2 chez les populations partiellement vaccinées : une étude de modélisation appliquée à la France ». source France Soir

    Plainte contre X
    Le 19 Aout 2021, par l’intermédiaire de ses deux avocats, l’association Réinfo-Liberté – représentée par son président Vincent PAVAN – a déposé une plainte contre X devant le tribunal judiciaire de Paris pour les délits de:
    1. Faux et usage de faux
    2. Escroquerie
    3. Trafic d’influence
    Les faits visent notamment à dénoncer le pre-print déposé le 28 juin 2021 sur les archives de l’institut Pasteur https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-03272638 qui a été repris dans l’avis du Conseil Scientifique du 6 juillet 2021 https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_6_juillet_2021_actualise_8_juillet_2021.pdf afin soutenir la mise en place du pass sanitaire.
    Quoique ce document intitulé « Epidemiology and control of SARS-CoV-2 epidemics in partially vaccinated populations : a modeling study applied to France » se présente comme un article scientifique permettant de soutenir rigoureusement la mise en place d’un pass sanitaire, il apparaît au travers de la plainte qu’une telle production agit de façon totalement manipulatoire en dehors des règles usuelles de la science et de sa diffusion.
    Il s’agit essentiellement d’emporter frauduleusement – en les trompant délibérant sur la nature même des chiffres avancés – la décision des parlementaires, des médias et du public en essayant de faire croire à des « modèles » qui n’ont cependant aucune consistance mathématique, physique ou épidémiologique.
    Cette plainte doit servir à mettre au jour les méthodes délictuelles employées par des personnes possédant des titres scientifiques pour tromper ou influencer les décisions politiques, judiciaires ou administratives visant à restreindre les libertés individuelles au nom de la santé publique.

    https://reinfoliberte.fr/2021/08/27/plainte-contre-x/ Contribution financière de 10€ pour soutenir la plainte
    https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/pavan-heringuez-plainte Vidéo explicative

  18. Rappeler que le passe sanitaire a été imposé sur la base d’une étude scientifique en pré-print, non revue par des pairs et ni publiée, erronée voire mensongère sur laquelle s’est appuyé le conseil scientifique qui a donné son feu vert à Macron.
    Une plainte a été déposée en pénal à Paris en août 21. Déboulonner le premier passe avant qu’il ne le proroge en octobre. lettre sans les liens :

    Passe sanitaire “Une loi qui repose potentiellement sur un document faux”
    Le 12 juillet 2021, le président de la République annonçait la mise en place d’un passe sanitaire et de l’obligation vaccinale pour certaines professions comme les soignants. Non pas contre toute attente, car l’information circulait depuis quelques jours dans les milieux informés… Mais en totale contradiction avec les déclarations précédentes du président selon lesquelles la vaccination ne serait pas obligatoire (novembre 2020). Ce passe sanitaire a vite été qualifié par beaucoup d’obligation vaccinale détournée, et comme une mesure discriminatoire.

    La mise en place du passe sanitaire repose sur un avis du conseil scientifique en date du 6 juillet 2021, qui lui-même fait état d’une étude en prépublication déposée sur le site Hal de l’institut Pasteur. C’est donc une étude non revue par les pairs, et n’ayant donc pas fait l’objet d’une discussion contradictoire, qui forme la base scientifique de l’avis du conseil scientifique qui lui-même entraîne la décision du président.

    Une base contestable, selon le mathématicien Vincent Pavan, président de l’association ReinfoLiberté, branche associative du collectif ReinfoCovid. Avec l’assistance des avocats Me Heringuez et Me Manna, des associations ont déposé plainte contre X, visant l’étude en prépublication “Boseti et al” ayant servi de fondement à l’avis du Conseil Scientifique : « Épidémiologie et contrôle des épidémies de SRAS-CoV-2 chez les populations partiellement vaccinées : une étude de modélisation appliquée à la France ». source France Soir

    Plainte contre X
    Le 19 Aout 2021, par l’intermédiaire de ses deux avocats, l’association Réinfo-Liberté – représentée par son président Vincent PAVAN – a déposé une plainte contre X devant le tribunal judiciaire de Paris pour les délits de:
    1. Faux et usage de faux
    2. Escroquerie
    3. Trafic d’influence
    Les faits visent notamment à dénoncer le pre-print déposé le 28 juin 2021 sur les archives de l’institut Pasteur( hal pasteur.archives-ouvertes.fr-03272638) qui a été repris dans l’avis du Conseil Scientifique du 6 juillet 2021 afin soutenir la mise en place du pass sanitaire.
    Quoique ce document intitulé « Epidemiology and control of SARS-CoV-2 epidemics in partially vaccinated populations : a modeling study applied to France » se présente comme un article scientifique permettant de soutenir rigoureusement la mise en place d’un pass sanitaire, il apparaît au travers de la plainte qu’une telle production agit de façon totalement manipulatoire en dehors des règles usuelles de la science et de sa diffusion.
    Il s’agit essentiellement d’emporter frauduleusement – en les trompant délibérant sur la nature même des chiffres avancés – la décision des parlementaires, des médias et du public en essayant de faire croire à des « modèles » qui n’ont cependant aucune consistance mathématique, physique ou épidémiologique.
    Cette plainte doit servir à mettre au jour les méthodes délictuelles employées par des personnes possédant des titres scientifiques pour tromper ou influencer les décisions politiques, judiciaires ou administratives visant à restreindre les libertés individuelles au nom de la santé publique.

    reinfoliberte. Contribution financière de 10€ pour soutenir la plainte
    francesoir les-debriefings/pavan-heringuez-plainte Vidéo explicative

  19. Rappeler que le passe sanitaire a été imposé sur la base d’une étude scientifique en pré-print, non revue par des pairs et ni publiée, erronée voire mensongère sur laquelle s’est appuyé le conseil scientifique qui a donné son feu vert à Macron.
    Une plainte a été déposée en pénal à Paris en août 21. Déboulonner le premier passe avant qu’il ne le proroge en octobre. lettre sans les liens :
    Je remets le texte qui ne passe pas avec les liens, il est supprimé systématiquement :

    Passe sanitaire “Une loi qui repose potentiellement sur un document faux”

    Le 12 juillet 2021, le président de la République annonçait la mise en place d’un passe sanitaire et de l’obligation vaccinale pour certaines professions comme les soignants. Non pas contre toute attente, car l’information circulait depuis quelques jours dans les milieux informés… Mais en totale contradiction avec les déclarations précédentes du président selon lesquelles la vaccination ne serait pas obligatoire (novembre 2020). Ce passe sanitaire a vite été qualifié par beaucoup d’obligation vaccinale détournée et comme une mesure discriminatoire.

    La mise en place du passe sanitaire repose sur un avis du conseil scientifique en date du 6 juillet 2021, qui lui-même fait état d’une étude en prépublication déposée sur le site HAL de l’institut Pasteur. C’est donc une étude non revue par les pairs, et n’ayant donc pas fait l’objet d’une discussion contradictoire, qui forme la base scientifique de l’avis du conseil scientifique qui lui-même entraîne la décision du président.

    Une base contestable, selon le mathématicien Vincent Pavan, président de l’association ReinfoLiberté, branche associative du collectif ReinfoCovid. Avec l’assistance des avocats Me Heringuez et Me Manna, des associations ont déposé plainte contre X, visant l’étude en prépublication “Boseti et al” ayant servi de fondement à l’avis du Conseil Scientifique : « Épidémiologie et contrôle des épidémies de SRAS-CoV-2 chez les populations partiellement vaccinées : une étude de modélisation appliquée à la France ».
    Plainte contre X
    Le 19 Aout 2021, par l’intermédiaire de ses deux avocats, l’association Réinfo-Liberté représentée par son président Vincent PAVAN – a déposé une plainte contre X devant le tribunal judiciaire de Paris pour les délits de:
    1. Faux et usage de faux
    2. Escroquerie
    3. Trafic d’influence
    Les faits visent notamment à dénoncer le pre-print déposé le 28 juin 2021 sur les archives de l’institut Pasteur( hal pasteur archives ouvertes fr/ pasteur 03272638) qui a été repris dans l’avis du Conseil Scientifique du 6 juillet 2021 (PDF) afin soutenir la mise en place du pass sanitaire.
    Quoique ce document intitulé « Epidemiology and control of SARS-CoV-2 epidemics in partially vaccinated populations : a modeling study applied to France » se présente comme un article scientifique permettant de soutenir rigoureusement la mise en place d’un pass sanitaire, il apparaît au travers de la plainte qu’une telle production agit de façon totalement manipulatoire en dehors des règles usuelles de la science et de sa diffusion.
    Il s’agit essentiellement d’emporter frauduleusement – en les trompant délibérant sur la nature même des chiffres avancés – la décision des parlementaires, des médias et du public en essayant de faire croire à des « modèles » qui n’ont cependant aucune consistance mathématique, physique ou épidémiologique.
    Cette plainte doit servir à mettre au jour les méthodes délictuelles employées par des personnes possédant des titres scientifiques pour tromper ou influencer les décisions politiques, judiciaires ou administratives visant à restreindre les libertés individuelles au nom de la santé publique.

    Site de Reinfoliberté Contribution financière de 10€ et plus pour soutenir la plainte
    Site de France soir les débriefings avec Pavan et Heringuez : vidéo explicative

  20. Désolée pour les répétitions de message mais cela bloquait et renvoyait sur des pages d’erreur
    En fait, cela bloque quand il y a des liens internet

  21. absolument d’ accord avec ces propositions indispensables mais sûrement insuffisantes;une question m interpelle depuis longtemps :pourquoi beaucoup de gouvernements ont-ils adopté les mêmes mesures libertcides , ?

    1. Au mois de mars 2020, il a été annoncé que le budget marketing de big pharma augmentait de 30 % pour se fixer aux alentours de $3.6 Milliards par trimestre…

    2. parce que la caste est apatride et internationale. Mondialisée et qu’il s’agit à l’évidence d’une concertation.
      Cet avis n’engage que moi mais il me paraît inattaquable.

  22. Volet sanitaire
    Je n’arrive pas à comprendre vos raisons et donc à admettre que ces actions indispensables ne soient pas immédiates, donc réalisées sans attendre l’élection d’avril 2022.
    Evidemment, le point 4 est sans doute au-dessus de ce que Macron peut annoncer dans une de ces pirouettes dont il a le secret, pas seulement sur les pelouses !
    P.S.
    Etonné de ne pas voir un lien vers votre livre sur GReset sur cette page !

  23. 100% d’accord pour la première salve (points 1 à 10)
    La deuxième salve sera de sortir complètement de l’Europe et de tout les traités extra européens et extra européens afin de renégocier points par points et pays par pays (travail, fiscalité, commerce, migration)
    Sauvegarder au maximum nos brevets et technologies afin d’enrichir notre pays (fuite des cerveaux)
    Et effectivement appuyer sur le régalien.
    Pour la corruption et la collaboration active dans la crise covid (médecins, journalistes, juges, cadres du service public et privé, hauts fonctionnaires)
    Jugement et peine sévère applicable (sans remise de peine)
    Suppression des centaines de commissions qui permettent de placer les copains.
    Réduction des sénateurs et députés .
    Suppression du conseil constitutionnel etc…et reforme des institutions
    Bref, vers Une 6ème république ou pas ?

  24. Vous proposez une stratégie difficilement contestable en dix points. Elle a le mérite de tenter sans espoir de régler les difficultés actuelles attribuées à un virus. Un virus auquel on donne une virulence à peine supérieure à celle de la grippe ou celle du cancer du poumon. Alors même qu’aucune mesure sérieuse n’est prise contre le tabac. Tabac, pourtant le principal responsable des pathologies et de leurs dépenses. C’est l’Etat pourtant qui reste fondateur et bénéficiaire de la vente des cigarettes alors que tous les français ne sont pas fumeurs.

    Je suis urologue âgé de 81 ans, ayant exercé à Strasbourg mais demeurant en Allemagne, juste de l’autre coté du Rhin. Je me crois bien placé pour avoir comparé, plus de 40 ans, les deux systèmes d’assurance maladie: celui où j’exerçais, la France et celui où ma famille se faisait soigner, l’Allemagne. Le système allemand est mal connu alors même qu’il existe depuis Bismarck. Il ne connait pas le déficit depuis un siècle. Les médecins y sont bien mieux payés qu’en France. Mon épouse ophtalmologiste exerçant en Allemagne avait un revenu quatre fois supérieur au mien en travaillant deux fois moins. Les médicaments sont tous payés aux pharmaciens sans aucun ticket modérateur, sans % restrictif selon le service médical rendu (SMR) et aussi sans interdiction de prescrire. Pas besoin de rendez-vous, le médecin ajoute dans la même journée tous les actes réalisés. Les dépassements n’existent pas. Les différents caisses paient les honoraires différents aux médecins selon une hiérarchie de leurs valeurs professionnelles. Les malades ne paient que leurs assurances multiples ce qui rend plus paisible et détend les consultations.

    Je pourrais continuer avec bien plus d’arguments encore. La vraie solution pour la France est d’abolir tout le système administratif de santé créé depuis 1945 sans ses avantages. Ce serait trop révéler ses corruptions.. Abolir le monopole de l’AM permettrait aux français libérés de souscrire aux caisses allemandes alors qu’elles sont indemnes des fraudes qui nous ruinent et aussi du personnel excessif que nous avons. Nationaliser les firmes et les officines pharmaceutiques permettrait aux médecins de prescrire avec bien plus de sobriété. Les professions de santé ( y compris les Heilpraktiker Guérisseurs) y sont payés en tiers payant trimestriel ce qui réduit le personnel consacré aux feuilles de soins.

    A plus

    1. Tableau fidèle, s’il en est – nos cousins Allemands ont choisi l’état de droit quand dans le même temps, on nous imposait le droit de l’état, dont tout le monde peut peut jauger des brillants résultats…

  25. C’est bien. Sauf que c’est juste un voeu pieux. La totalité des politiques de notre pays a suivi les textes concernant le covid et sa déclinaison passe sanitaire (sauf quelques électrons libres, juste électrons). Même, dans certains camps, certains sont allés plus loin ie la récente sortie du PS quant à la vaccination obligatoire. Nous sommes en vigipirate depuis 30 ans et en rouge ou écarlate suivant humeur depuis 1995. On a eu un paquet de présidents et de gouvernements qui ont tous maintenu, voire amplifié le sujet sans apporter la moindre correction aux causes de cet état. Les plans restriction de libertés et paiements en conséquence des gueux sont des opportunités pratiques à reconduire, sine die. Et en plus sans trop de râleries de la population si ce n’est une franche complicité majoritaire. Franchement, qui pensez vous que vos 10 points vont intéresser? La corruption est au taquet, les ressources de plus en plus rares, le mur se rapproche et… encore une minute monsieur le bourreau.

    1. Malheureusement, je vous donne tout à fait raison. Ces 10 points sont doux à lire, mais de là à la réalisation, il y a un gouffre. Pas seulement du fait de la passivité d’une partie de la population, mais parce que les moyens de réprimer tout début de soulèvement sont d’ores et déjà d’une supériorité technologique écrasante. Les décideurs sont en train d’exécuter leurs plans en forçant les étapes, et pas seulement en France. Il ne leur est plus possible de faire marche arrière, ils iront au bout “quoi qu’il en coûte”, alors on imagine mal comment il serait possible de les arrêter. Gardons espoir, mais…

  26. Je suis plus nuancé sur le rôle de l’Etat, plus exactement sur celui des administrations publiques (APUC, APUL, ASSO). “Rien de grand ne se fait sans l’Etat” disait de Gaulle. Le nucléaire civil, la force de dissuasion nucléaire, l’espace (Arianespace), le transport (trains à grande vitesse, aéronautique : Airbus) n’auraient jamais vu le jour sans une volonté forte de l’Etat. En France, il y a une forte tradition de colbertisme. Le seul grand échec a été et est encore le numérique; mais cet échec est aussi celui des autres pays européens.
    D’autre part, il faut clarifier un concept ambig¨ù : les dépenses publiques (57%du PIB); c’est une utilisation abusive de la notion de pourcentage. Beaucoup de nos compatriotes croient que les administrations dépensent 57% de la création de richesse et donc que les 43% restants sont des “dépenses privées”. C’est une incompréhension de ce qu’est le PIB; le PIB est la richesse produite par les différents agents économiques pendant une année.Les administrations publiques sont des agents économiques productrices de richesses; les services qu’elles fournissent sont évalués à leur prix de revient (plus de 300 milliards d’€). Les dépenses sociales sont des transferts entre les différents agents économiques et ne sont pas des richesses produites (sauf pour les cotisations patronales et salariales qui sont incluses dans les coûts de production). Le vrai débat, en dehors de celui de l’ampleur des dépenses sociales, est celui-là : privé versus public. Ainsi, on peut considérablement diminuer les dépenses publiques en transférant au privé l’Education Nationale, les Hôpitaux, les EHPADS publics, la fourniture d’énergie, etc. C’est le point de vue des libéraux (notamment l’UE) qui veulent la privatisation des services publics. Or, il n’est pas sûr que le privé fasse mieux que le public. Ce que j’ai vu lors de mon expérience professionnelle m’a convaincu que la qualité des dirigeants est beaucoup plus importante que le statut de l’entreprise. Un autre argument : on a vu disparaître des entreprises d’abord privatisées, puis achetées par des firmes étrangères, lesquelles ont ensuite délocalisé leurs activités dans des pays à bas coûts
    En leur temps, Maurice Allais, P. Séguin, Chevènement nous avait prévenus: le libéralisme économique allait ruiner la France; c’est ce qu’il s’est produit.

    1. Déjà, les temps ont subtilement changé depuis le règne du petit chevelu et le choix n’est pas manichéen et encore moins obligatoire entre peste et choléra (quoique, ces temps-ci, avec des tarés congénitaux comme les wokes, ça soit plutôt le sida…) – et puis, CDG ne cramait pas le pognon du contribuable au pur profit de parasites ne branlant rien, il avait certes dans son entourage quelques brelles, dont la moindre n’était pas debré, mais aussi des types capables et il tâchait de tirer le meilleur parti de chaque centime engagé ou même de faire sans, en rapprochant les entreprises.
       
      Sans tomber dans l’habituel balancier auquel vous-avez succombé, il existe une voie médiane empruntant le meilleur à chacun des mondes – par exemple pour l’éducation, la première chose est de faire sauter le découpage soviético-ponktionnarial (double pléonasme voulu) des zones donnant ou non accès à une école, qui ne favorise que ceux assez malins ou ayant assez d’argent pour gruger ce système crétin édifié par des débiles (presque à leur seul profit, comme toujours) et sans spécialement privatiser l’école, sauf pour ce qui est des contrats, du recrutement et de la notation des professeurs, puis donner un chèque-éducation par enfant à chaque famille et les laisser faire – les mauvaise écoles disparaîtront rapidement et les bonnes prospéreront.
      C’est adaptable à beaucoup de secteurs et en plus de tirer les choses vers le haut, permet de décharger l’état, qui de toutes façons doit se recentrer sur ses missions premières et les accomplir comme il le fat (on pense par exemple à un vrai maintien de l’ordre dans toute la france, zones de non-droit comprises).

  27. Bonsoir .
    Je ne suis pas bégueule et approuve totalement votre programme en 10 mesures, puisqu’il faut bien commencer par quelque chose de sérieux . Je vous rappellerai des chiffres que vous connaissez mais qui résument bien le stade de putréfaction du pays:
    -3 millions de chômeurs à minima sur 26 millions d’actifs ou sur 15 millions de producteurs de richesse, puisque les ponctios ne peuvent pas chômer.
    -5 ou 6 millions de Ponctionnarisés on en sait rien.
    – ? Handicapés, on en sait rien. les uns disent 2 ou 3 millions les autres 12.
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/4277752?sommaire=4318291
    https://www.ocirp.fr/actualites/les-chiffres-cles-du-handicap-en-france
    – 10 millions de gens en ALD en 2014 , aujourd’hui ?? Pour grande partie à cause de l’obésité. On sait depuis de lustres les dégâts de l’obésité, mais on rentabilise la perversion jusqu’au bout en utilisant leur mort par covid pour faire du pognon.
    https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/2016-beneficiaires-ald-2014-evolutions-depuis-2005
    Des millions d’immigrants analphabètes , des dealers partout même dans les villages, des savoirs professionnels qui s’en vont avec les retraités, une monnaie faillie, les fleurons technologiques pillés par nos amis qui nous tiennent par les couilles financières, etc….;
    Nous sommes dans un pays de morts vivants, de zombies qui roulent avec des voitures neuves dans un paysage de désolation apocalyptique.
    Ces petits chiffres pour vous confirmer que c’est foutu, il n’y aura pas de rétablissement par la raison car il n’y a plus personne pour raisonner, enfin quelques milliers, dizaines de milliers, pas plus. Cela ne fait pas une élection gagnée.
    Comme je l’ai dit chez Bruno Bertez , la reproduction des parasites tue l’hôte, et les parasites ne vont pas fournir eux même la poudre insecticide. Donc il n’y aura pas de réveil, c’est trop tard. La mort du pays est actée, l’enterrement sera certainement folklorique .
    Mais bien sûr que je rêve avec vous .

  28. et aussi que ce qui sera mis en place puisse s’appliquer non seulement au sanitaire mais aussi à l’écologie : il ne doit pas y avoir non plus de DICTATURE ECOLOGIQUE sous couvert du RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

  29. Toutes les mesures proposées sont des “must”.
    Pour la 10ème le retour de la souveraineté nationale signifie la fin de l’union européenne, alors proposer directement de sortir de l’UE.
    Je propose une mesure complémentaire qui concerne les conglomérats pharmaceutiques, industriels et financiers.
    Il ne peut plus être toléré des conglomérats au-delà d’un certain chiffre d’affaires sur le sol national.
    Prévoir de casser ces conglomérats et les limiter à un chiffre d’affaires qui ne pourra plus concurrencer l’Etat. Les parts au-delà de la limite mise en place devront être cédées ou nationalisées ou démantelées.
    Il sera également bienvenu que ces conglomérats le plus souvent internationalisés et sans patrie soient, par concertation et ratification internationale, démantelés et limités à une taille convenue et jugée suffisante pour développer et mettre en place les produits nécessaires à la demande.
    Il ne peut plus être toléré que des fortunes ou chiffres d’affaires continuent de progresser au delà d’un plafond à déterminer. Tout dépassement sera réquisitionné et réparti entre les Etats concernés.
    Toute la vie économique et sociale est à repenser avec le souci de ne plus jamais connaitre l’hégémonie imposée par quelques-uns trop fortunés ou corrompus. La planète entière souffre de cette emprise, il est temps d’y remédier et de casser ces empires industriels et financiers.

  30. Vous pouvez toujours proposer, mais il y a une bande d’oligarques, bien installés, qui eux disposent.
    Alors plutôt que de nous faire espérer en des réformes, certes urgentes (depuis 30 ans), mais totalement utopiques, dans l’état actuel des choses, dites-nous, comment nous débarrasser de ces criminels qui détiennent notre pays et la quasi-totalité des pays importants de cette planète ?

    1. Bien dit. Vouloir repenser, c’est bien, mais par quels actes y parvenir ? Je suis surprise et inquiète de voir tant de commentateurs penser qu’il suffira simplement de dire “ça suffit” pour reprendre les choses en main.

  31. L’enquête doit être faite sur TOUS ceux qui ont touché de près ou de loin l’argent du Covid et qui se sont TUENT face aux violations massives des droits de l’Homme! A savoir: les médecins et les infirmières et leurs organisations qui n’ont pas travaillé de mars sà octobre 2020 et qui se sont tuent sur les chiffres mensongers et les violations des droits dans les structures de soins, les profs qui torturent les enfants depuis 1 an, les syndicats qui ont imposé le masque aux salariés, les organisations patronales qui ont touché de pognon de la dette pour ne pas travailler: je pense aux restaurateurs et hotelliers, mais aussi aux pourris de la RATP et de la SNCF, syndicats compris! Tout ce beau monde doit être sévèrement épuré et pas comme en 1945: c’est à dire banni à vie de son travail, jugé, sanctionné et frappé d’indignité nationale! Ils n’ont aucune excuses car la Loi Lepors leur donne le DEVOIR de désobéir à un ordre contraire aux Droits de l’Homme! Pour mener cela à bien, pas de négociation avec la secte de l’UE et de l’OTAN! Sortie IMMEDIATE de ces structures et alliances avec les pays qui sont contre le mondialisme: Russie, Grande Bretagne de Johnson, certains pays africains, Biélorussie, sans aucun partie priss idéologique! et alliance avec les PEUPLES d’Europe! La France peut et doit le faire!

    1. “se sont tu” lol. Lapsus révélateur.
      Et mettre fin aux sociétés secrètes en politique. Tout politicien membre de la franc-maconnerie ou autres groupes secrets doit le dire publiquement avec son grade et sa place et renoncer réellement à y participer .

  32. Je rajoute: il faudra relocaliser l’industrie partie en Chine et en Europe de l’Est et se donner les instruments diplomatiques et économiques pour cela: la monnaie et une diplomatie nouvelle qui doit être autre chose que Science-po-ENA-young leaders et autres fondations soros et bilderberg… Il y a PLEIN de compétences en France inemployés et déclassés (comme moi au SMIC à 50 ans avec un bac plus 5…). Puis il faut arrêter la spirale descendante des compétences ou la Loi du plus médiocre prime! Comme il faudra virer les profs corrompus il y aura de la place pour ceux qui n’ont jamais été admis aux concours truqués… Et cela sera l’occasion de repenser sur de bonnes bases l’école républicaine! (on enlève IMMEDIATEMENT le masque partout, surtout dans les écoles…). Je suis assez partisane d’un système à l’ancienne, sélectif mais il faut qu’il soit juste.
    Il faut aussi arrêter le travail détaché. En tant que Polonaise d’origine et ayant lutté 15 ans contre ce fléau je suis bien placée pour savoir que c’est une plaie monumentale: les caisses des cotisations se vides alors que des dizaines, des centaines de miliers de types travaillent en France avec des salaires polonais, bulgares, moldaves et ukrainiens! Un pays, une Loi un droit! Tous les contrats de travail doivent être français et les gens qui font du black de ce type doivent être punis!

  33. Je suis pour la nationalisation des labos mais pas à l’ancienne de 1945. Il faut que le peuple puisse contrôler réellement la marche de ces entreprises. Il faudra reconstruire la recherche mais aussi la contrôler par le peuple. On ne peut plus faire d’étatisation simple car on a compris avec l’opération covid que les Etats centralisés sont plus vulnérables à la prise de pouvoir par les sectes internationales. Si la secte mondialiste a fondu sur la France comme la vérole sur le bas clergé c’est bien parce que son Etat était centralisateur et autoritaire et que le peuple ne contrôlait en aucune façon cet Etat. Les pays décentralisés résistent mieux. En même temps le simple girondinisme ne résoudra pas le problème. Il faut reconstruire un Etat moderne, juste, souverain, honnête et démocratique. Donc le repenser complètement… Ce que les Gilets Jaunes ont voulu faire avec le RIC.

  34. Cher M. Verhaegen,
    Merci pour vos 10 préconisations frappées au point du bon sens.
    Le point 7 me semble particulièrement stratégique pour “réveiller” les 50 millions de vaccinés, hypnotisés par le narratif rituel de leur 20h quotidien…j’imaginerai bien créer un fonds pour financer un tract A4 ( lâché depuis des hélicoptères, distribué dans chaque BAL ou par envoi mail à chaque foyer internet ) titré “l’ETAT VOUS MENT ET NE VOUS VEUT PAS DU BIEN” contenant : les chiffres du financement par l’Etat des médias mainstream, et les chaines/médias alternatifs pour avoir un autre “son de cloche”…. si l’idée est réalisable, je m’engage à verser mon écot…

  35. L’union Européenne ?
    Elle est corrompue plus encore, la justice s’y achète et Soros est leur meilleur client… un scandale y a eu lieu il y a peu encore…
    L’ue a été mise en place pour englober les souverainetés de tous les pays d’europe et même d’ailleurs s’ils le pouvaient car ils possèdent techniquement l’Europe depuis le traité de Maastricht.
    Elle est donc là, l’anguille…

    Je suis littéralement scotché que quelque chose d’aussi évident vous échappe…
    Le coup de l’eurogendfor ne sera qu’une nouvelle milice de plus pour le nouvel ordre qui n’avait jusque là aucune force sur le terrain.
    Abandonner la souveraineté, tout mettre dans les mains de l’europe, et demain c’est eurogendfor sous la tutelle rotschield et ses sous fifres de l’ue qui vous l’imposera ce pass et cette vax à répétition jusqu’à ce que mort s’en suive.

    Mon dieu, mon dieu… l’armée s’est elle déjà résignée ? La grande silencieuse est elle aussi naïve ?

    Pénurie d’eau ? On peut purifier l’eau de mer par résonnance pour un coup énergétique dérisoire.
    Phosphore ? Comment cultivaient nos ancêtres… au pire on y ajoutera nos déjections, voire des peaux de bananes mixées mais si déjà ces gugusses du nouvel ordre cessaient les chemtrails, ça aiderait beaucoup.
    Trop peu de culture ? Quel pourcentage de ce qui pousse est utilisé à cause d’exigences de cahiers de charges ? De pertes liées au dommage causés par les trajets et le temps? Pensez vous que 100% de leurs beaux étalages soient vendus ? Et pensez vous que nous achetons vraiment ce dont nous avons besoin ou sur consommons nous ?
    Énergie ? L’exploitation de l’électromagnétisme, de l’énergie quantique etc… il y a multitudes de choses cachées sous le tapis au nom des empires exxon total etc…Et là aussi coté consommation, il y a un sacré gaspillage.
    Le risque de surpopulation ?
    Si on rassemble l’intégralité des humains à hauteur de 1m² par personne le monde tient dans Paris. Et si les conditions de vies des plus précaires étaient acceptables, la natalité se stabiliserait à l’européenne. La France n’est pas un pays de sauvages…
    En dehors de castes de radicaux religieux qui sont d’ailleurs le cancer de cette planète et nous leurs complices, incapables de prendre nos responsabilités tellement accroché à la tétine salaire… Quand on voit à quoi en est réduit l’uniforme, nos pères auraient honte. Nous savons ce qu’ils ignoraient mais contrairement à eux, nous faisons semblant de ne pas voir jusqu’à cd que cela franchit votre seuil. Des similitudes non anodines à certaines périodes de l’histoire.

    Qui réclame un changement plus respectueux de notre écosystème et de ceux qui y vivent, eux? Non ils ont eu des siècles pour nous prouver leur valeur et qu’a t’on vu ? La commune, la grippe espagnole, la révolution, les 2 guerres, vichy? (et je ne cite que la france…)
    Cette fumisterie avec Gretta, le wtc, le hiv, h1n1, le cov, le pass, … tout ça n’a pas un but louable non. Leur système économique est sous respirateur, certains gisements s’épuisent, tout ceci n’est voue qu’à nous restreindre d’avantage et asseoir leurs acquis et leur domination quoiqu’il arrive.

    Réchauffement ? Bien sûr que non, un demi siècle à abuser d’une technologie que même Tesla n’osait rendre publique pour le danger qu’elle représentait. On en construit une en france pas très loin de Paris… la fonte des glaciers ? Dommage collatéral à la fonte du perma frost pour dégager des terres vierges et en extraire les ressources. (Pourquoi l’amazonie, et les feu de forêts chaque années ? Le réchauffement ? Comme si le bois s’enflammait sous 40°c…)
    Il n’a jamais été qu’un question de pouvoir et d’avidité. Ce qui les a rendu plus agressifs ?
    La possibilité de nous remplacer par des machines, IA, 5g, robotique, drones…
    Désormais notre utilité se réduit a mesure que l’installation 5g s’accroît, dont le réseau Starlink pour lequel Elon M. est au taquet.
    L’initiation franc-maçon avec le triangle, les religions monothéïstes, les anciens écrits, les découvertes archéologiques, peut être même les dates, tout n’est que manipulation…
    “Les vainqueurs écrivent l’histoire.”
    La pyramide et son oeil est ce qui maintient la loyauté des initiés, quelques privilèges et ils sont prêts aux pires bassesses, alors que la vraie forme de la franc maçonnerie est un cube noir. Si, si… un secret dans “le secret pas si secret que ça”.
    Le même que l’on retrouve sur le front dans le vêtement de prière judaïque et monuments islamistes.
    Et symbolisé par la croix (un cube déplié ou l’emblème de Saturne : une croix prolongée d’une faux)
    Cube sur lequel on offre un sacrifice…
    Depuis l’époque romaine, on retrouve des choses pas très catholiques dans le christianisme.
    Elle reste cependant aux yeux de cette caste, la plus récalcitrante et le plus haïe des religions. (Ils sont intolérants à tout autre forme de foi que la leur)

    Pourquoi ? Parce que des convictions nobles mettraient fin à l’usure, l’argent dette, la possession à outrance, et l’élixir de jouvence dont ils sont dépendants et qu’ils puisent dans l’horreur des enfants durant leurs rituels en hommage à Saturne (version romaine) ou sheitan, satan, seth,…

    Bref, on est mal quelques soient nos convictions, aucun de nous n’est un descendant des 13 familles. (sinon nous serions dans le secret…)

    Cependant gardez à l’esprit que, si par peur ou avidité, vous obéissez, vous fabriquez l’arme et creusez le trou qui vous est destiné…

    Pourtant, la solution est déjà là…
    Il n’y a pas plus simple pour se défaire de la manipulation que de cesser d’y croire COLLECTIVEMENT.
    Leur autorité, leur argent, leurs pions politiques, leurs systèmes et règles foireuses, leur éducation à la soumission et la débauche,… Désobéissance, et reprise de chaque cm de ce pays qui nous appartient (et nous en ferons certainement meilleur usage).

    “Si PERSONNE ne bosse pour eux, ni ne reconnait leurs monnaies, meurs contrats, etc… demain ce sont des parias qui n’auront plus nulle part où fuir, manger, dormir.”

    C’est aussi bête que ça… MAIS pour ça, il y a 7milliards de moutons qui doivent en prendre conscience et franchir le pas de concert 🥴

    Le “sommet de la franc maçonnerie” veut aujourd’hui dominer par la technologie.
    Le citoyen ? Obsolète, juste bon à préparer la relève et servir de cobaye, ni plus ni moins.
    Le cov ? pas plus violent qu’une grippe, le reste n’a été qu’arnaque au vax toxique, rivotril, trucages de chiffres et contrôle mental par les médias et quelques complices “experts”…

    Macron n’a pas été banquier Rotschield pour rien, il a été formé pour “accomplir sa mission” comme il le dit lui même, quelque chose qui nous dépasse, en effet, difficile à croire qu’il y ait des gens qui puissent être aussi “mauvais” au point qu’aujourd’hui encore beaucoup ne voient même pas l’évidence…

    C’est dramatique, mourir par l’ignorance et la paresse des autres à chercher/affronter la vérité. Et ce n’est pas avec quelque chose d’aussi grossier que l’invasion du congrès us, ce 11/09 à Paris qu’on va résoudre quoique ce soit.
    Au contraire, ce serait déverrouiller la porte de notre souveraineté aux milices bilderberg (otan, onu, eurogendfor)…
    Je le sens mal tout ça.

    Ps Le cube noir doit rester en travers de la gorge d’initiés, voire de maîtres naïfs fm qui s’imaginent que je salis gratuitement la maçonnerie.

    Voici une vidéo qui devrait vous permettre de vous faire une idée (attention à ce que la terreur ne vous pousse au déni subjectif): https://m.youtube.com/watch?v=vDttY1a1944&feature=youtu.be

  36. Je vous propose de lire attentivement le programme de La ConcordeCitoyenne22 (LCC22)
    dont le porte parole, Fabrice Grimal, se présentera à l’élection présidentielle. S’y retrouve tout ce que résume l’article et les commentaires, RIC compris !

  37. Encore des propositions totalement irréfléchies : Vous souhaitez ardemment limiter la bureaucratie mais ne proposez pas de sortir de l’UE ! Si vous n’y voyez pas une contradiction, je ne peux rien pour vous.
    Ah mais oui, la bureaucratie de l’UE est tournée vers la mondialisation, c’est donc une bonne bureaucratie, on n’y touche pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer