Davos est le nouveau café du commerce

Que croyez-vous qu'il se dise à Davos? Certains imaginent qu'on y prépare des choses terribles. En fait on y enfile des banalités. La dernière conversation entre Klaus Schwab et Christine Lagarde, le 1er septembre 2021, est affligeante de médiocrité. Une sorte de "café du commerce mondialiste". Le problème c'est que ces gens ont de spositions de pouvoir et d'influence. Et ils ont un pouvoir destructeur. Il est temps de réfléchir aux moyens de démanteler toutes les instances internationales, de les empêcher d'avoir une influence sur la vie des citoyens ordinaires à partir de décisions hasardeuses fondées sur des analyses approximatives formulées à des milliers de kilomètres des gens concernés.

L’accent à couper au couteau en anglais de Klaus Schwab ne nous fait même plus rire. On décide de regarder le dialogue entre Madame Lagarde et le Président du World Economic Forum uniquement pour savoir quel mauvais coup la “superclasse”, comme l’appelle David Rothkopf, nous prépare éventuellement. 

En fait, on s’aperçoit, si l’on a le courage d’écouter jusqu’au bout vingt cinq minutes totalement soporifiques, que la “caste” n’a rien à dire. Davos est une sorte de café du commerce  des gens très riches. 

Nous apprenons (1)) qu’il faudrait vacciner toute la population mondiale pour mettre fin au Covid 19 – visiblement, Madame Lagarde n’a pas connaissance du fait, par exemple, que c’est l’ivermectine qui a permis de vaincre le variant delta en Inde, non le vaccin.  (2) qu’il est essentiel que les Banques Centrales s’engagent dans la lutte contre le climat. Apparemment nous avions manqué la révision des traités européens car ce n’est pas dans le mandat de la BCE. (3) que les cryptomonnaies ne sont pas de vraies monnaies – mais sans que Madame Lagarde donne sa définition de la monnaie. Le sommet du bavardage insupportable surgit quand la présidente de la BCE explique – je simplifie à peine – que le fait que les femmes gèrent les finances domestiques dans la plupart des foyers du monde explique qu’il n’y ait pas plus de femmes PDG dans le secteur de la finance. Ca met en joie Monsieur Schwab, qui explique que Madame Schwab gère très bien les finances du couple. 

Quel est le plus affligeant: la bêtise du dialogue ou l’arrogance de ces gens riches qui ne se rendent même plus compte que ce qu’ils disent n’intéresse qu’eux et ne mérite ni de passer à la postérité ni même d’occuper de la bande passante? 

L’ennui c’est que nous avons laissé ces gens prendre une influence inversement proportionnelle à leur contribution sociale. Ils tiennent les leviers du pouvoir, pratiquent un capitalisme de connivence, se moquent bien des séquelles des vaccins encore expérimentaux sur les citoyens ordinaires et n’ont de rendre à compte devant aucun électeur. 

Il fut un temps où Jacques Chirac signait traités européens et accords internationaux en assurant à ses interlocuteurs français que tout cela n’avait aucune importance. aujourd’hui nous nous rendons compte que c’est le contraire qui est vrai: nous sommes prisonniers d’accords, d’instances et de structures de gouvernance qui amènent des gens médiocres à prendre des décisions dont la formulation n’aurait pas permis d’entrer à Sciences Po il y a une génération mais qui peuvent perturber et même ruiner la vie de gens qui vivent à des milliers de kilomètres. 

Nous voyons de la sorte poindre le combat d’une génération: reprendre le contrôle de nos vies et démanteler toutes les instances où la “superclasse” exerce son niais pouvoir de nuisance.  

Abonnez-vous à notre newsletter

Les droites de Husson

Soyez les premiers à connaître les 1001 secrets des droites françaises à l'approche des élections présidentielles. La lecture intégrale de cette lettre est comprise dans l'abonnement à 9,90 €/mois !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

414 Shares:
8 commentaires
  1. Je ne pense pas non plus qu’ils dévoilent leurs plans pour le Great Reset devant des caméras de télévisions. Toutes ces instances internationales et mondialistes sont des “sociétés fabiennes” qui ne sortent en pleine lumière que lorsqu’elles sont sûres que plus rien ne peut contrecarrer leurs décisions.

  2. Ce ne sont que des humains, il faut juste les empêcher de nuire.

    Le principal problème qu’ont nos pays avancés, et pourtant j’étais pour l’interdiction auparavant, c’est qu’on a légiféré pour interdire la peine de mort, sauf pour les Crimes contre l’Humanité, déclarés imprescriptibles. Nous sommes sans conteste dans un contexte de Crime contre l’Humanité au niveau mondial. En Inde, La Ministre de la Santé a été confondue de Crime contre l’Humanité et risque la peine de mort pour les mêmes raisons que continue de promouvoir le dictateur sanitaire en France (vaccination obligatoire et interdiction des soins efficaces). Crimes massifs et du même ordre que lors de la tragédie du nazisme, alors que les non-vaccinés subissent la même ségrégation que les juifs dans la 9ème Ordonnance du 7 juillet 1942.

    Qu’attend-on pour les arrêter et mettre ces ordures au cachot de la CPI ?

  3. Question Eric Verhaeghe : ces gens sont-ils vaccinés ou se soignent-ils à l’Ivermectine et à l’Hydroxychloroquine comme tous les riches français et les gens de la nomenklatura d’État ? J’ai ma réponse : ils sont tout simplement pas suffisamment crétins pour se faire vacciner avec ces saloperies géniques ! Ils préfèrent en France voler les stocks d’HCQ de l’APHP, et puis BIG PHARMA les a aidé en mettant le feu à la 2ème usine la plus grosse du monde productrice d’HCQ à Taïwan.

    https://fr.euronews.com/2020/12/23/explosion-dans-une-usine-pharmaceutique-a-taiwan

    Oh mon Dieu, c’était une usine qui produisait HCQ !

    AFP Factual et autres désinfox : non cela n’a rien à voir, blablabla ! Et mon c.., c’est du poulet !

  4. La conversation est affligeante mais elle est surtout effrayante. Le parcours scolaire et professionnel privé de Mme Lagarde ne peut expliquer sa carrière fulgurante dans le domaine économique. Il faut plutôt chercher les raisons de ce mystère dans ses proximités avec l’establishment américain dont elle a le mérite de comprendre parfaitement le langage et les ordres. Elle rajoute aujourd’hui à son arc des compétences médicales en appelant les gens à se faire vacciner. Quand la personne responsable de votre ruine par impression délirante de biffetons veut que vous vous vacciniez il faut se poser des questions.

  5. Très bon et très juste cet article. Le problème principal est en effet que les personnes qui conjuguent à la fois intelligence, nuance, bon sens etc., toutes les qualités qui manquent à ceux qui nous gouvernent ne veulent pas du pouvoir politique ni même entrepreneurial de grande ampleur. Il y a trop de contraintes et de coups à prendre.
    Toute personne sensée préfère bénéficier d’un peu plus de temps et même d’un peu moins d’argent pour vivre une vie plus tranquille et plus confortable, avec du temps pour sa famille, du temps pour lire se cultiver ou partir en vacances. Et de fait ils laissent la place à ces baltringues.
    Souhaitons que le tort provoqué nous fasse réfléchir pour que ceux qui se refusent au pouvoir le prennent tout de même pour sauver leur (et notre) peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer