On va bien vers une prorogation du pass sanitaire: Olivier Véran contredit par Jean Castex

Désormais, il semblerait que le pass sanitaire soit devenu le sésame obligatoire pour une vie « normale ». Alors que le pass ne constitue pourtant pas un gage de bonne santé, - on peut être vacciné et attraper le COVID - le gouvernement français travaille à un projet de loi pour le proroger. La rumeur a été confirmée par l’entourage du Premier ministre Jean Castex.. Au risque de tuer les espoirs suscités par le Ministre de la Santé il y a quelques jours. Mais ce n'est pas la première fois depuis le début de la crise sanitaire que le gouvernement pratique un double langage.

Un projet de loi permettant de prolonger le pass sanitaire postérieurement à la date du 15 novembre sera présenté ce 13 octobre en  Conseil des ministres. En effet, le gouvernement se concerte pour une période de prolongement du pass sanitaire qui risque d’être perpétué au-delà du 15 novembre – malgré les réserves qu’avait émises le Conseil Constitutionnel sur une prolongation. En ce sens, l’entourage de Jean Castex a fait part à l’AFP de la conception d’un projet de loi qui est censé être présenté pour le 13 octobre lors du Conseil des ministres.

Selon nos informations, le Premier ministre a déjà sondé Yaël Braun- Pivet qui  préside la Commission des Lois du Palais Bourbon. En outre, il en a parlé à  Gérard Larcher, président du Sénat, qu’il a reçu le 20 septembre.

Comment réconcilier ces informations et rumeurs  et les déclarations du ministre de la Santé, Olivier Véran, qui a confié au Parisien envisager que «si la situation continuait de s’améliorer, alléger progressivement les restrictions, là où le virus circule le moins d’abord, puis partout sur le territoire ».  Il semble bien qu’une fois de plus depuis le début de la crise sanitaire, Olivier Véran et le reste du gouvernement pratiquent une sorte de double langage. 

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

99 Shares:
6 commentaires
  1. Le double langage est symptomatique des psychopathes manipulateurs et harceleurs et il est depuis longtemps contenu dans la formule macronienne « en même temps », le côté malsain de cette ambiguïté revendiquée aurait du alerter tous les citoyens.

  2. Ah tiens ! Je ne savais pas que la présidente de la “Commission des Lois” du Palais Bourbon était Yaël Braun- Pivet et qui s’est illustrée dans l’affaire Benalla !
    Décidément !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer