Vous aussi sommez Médiapart de respecter les principes d’une information équilibrée

Vous êtes régulièrement exaspéré par Médiapart et sa présentation partisane de l'information ? Avec Maître X, nous avons concocté un troisième courrier-type, après celui adressé à BFM TV et à 20 Minutes, à envoyer au directeur de la publication de Médiapart, responsable des contenus éditoriaux de la chaîne et des autres supports du média, pour lui rappeler ses engagements déontologiques. Ce courrier pointe précisément les oublis du site internet de Médiapart sur la réalité des chiffres. N'hésitez pas à le télécharger et à l'envoyer. Plus nombreux nous serons, plus nous aurons de poids.

Non, les médias n’ont pas tous les droits. En particulier la presse (surtout si elle dispose d’un canal de diffusion attribué par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) ne peut pas escamoter les chiffres qui dérangent ses thèses ou sa vision, et ne parler que des éléments qui l’arrangent. 

Et pourtant c’est ce que font de nombreux médias, quelles que soient leurs protestations de “fact-checking”

Cette dérive de la presse vers la propagande n’est pas inéluctable. Mobilisez-vous pour réclamer un traitement de l’information plus conforme à la déontologie en vous adressant directement au directeur des rédactions concernées. 

Voici un exemple pour Médiapart (sur le même modèle que celui que nous vous incitions à adresser à BFM TV et à 20 Minutes). Téléchargez ce courrier, complétez-le avec votre nom et envoyez-le en recommandé. 

Plus nombreux nous serons à le serons, mieux nous pèserons. 

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

60 Shares:
2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer