L’immunité naturelle plus efficace que le vaccin selon des chercheurs de Pfizer

Par JULIEN G. - Dans une nouvelle vidéo secrète du Project Veritas, plusieurs scientifiques de Pfizer ont admis que les anticorps offrent une protection égale ou supérieure contre COVID-19 par rapport au vaccin.

Cette vidéo d’infiltration montre au grand jour une surveillance drastique des employés de Pfizer.

Victime d’une censure accrue, à l’instar de Trump, le patron de projet Veritas a profité de cette nouvelle bombe pour adresser un message au patron de Facebook.

 

1.Projet Veritas frappe encore

Cette vidéo montre trois responsables de Pfizer affirmant que les anticorps acquis naturellement offrent une protection égale, voire supérieure, contre le virus par rapport aux injections d’ARN messager.

L’un de ces responsables était Nick Karl, un scientifique de Pfizer, explique que les anticorps sont probablement plus efficaces que la vaccination

Chris Croce [désigné dans la vidéo comme “Pfizer Senior Associate Scientist”-NDLR] a corroboré l’affirmation de Karl sur la supériorité de l’immunité COVID sur le vaccin et a déploré que les résultats de Pfizer l’emportent sur la santé publique.

Il explique que la firme s’enrichie avec de l’argent « COVID » avec une finalité de bénéfice et non de santé publique.

La quatrième vidéo de Veritas est devenue virale et était à la mode sur Twitter hier, dans les deux heures qui ont suivi la diffusion de la vidéo, celle-ci a été vue 600 000 fois.

Projet Veritas n’en a pas fini avec Pfizer :”Si ils pensent que nous avons fini de les dénoncer, nous leurs recommandons d’y repenser. Un dénonciateur va rendre public TRÈS PROCHAINEMENT d’autres révélations qui feront l’effet d’une bombe.”

 

2.Des employés sous haute surveillance

Le troisième scientifique de Pfizer, Rahul Khandke, a avoué que son entreprise exigeait de ses employés qu’ils gardent du public des informations précieuses sur l’immunité naturelle.

Il affirme que par de nombreux séminaires, les employés sont formatés à relater que le vaccin est plus sûr que de contracter réellement COVID.  

« Nous devons rester assis là pendant des heures et des heures et écouter comme des enfants sages, vous ne pouvez pas en parler en public» a déclaré Khandke.

Cette vidéo montre, au grand jour, la pression extrême qui pèse sur les employés de Pfizer et l’omerta qui règne autour de l’entreprise.

 

3.James O’Keefe met, aussi, en garde Mark Zuckerberg

Après des centaines de milliers de vues, Instagram a retiré la vidéo de la partie 4 du compte de Veritas et Facebook a menacé de bannir leurs comptes.

Dans une vidéo, O’Keefe adresse un message, clair et limpide, au PDG de Facebook, Mark Zuckerberg : “S’il vous plaît, faites-le. S’il vous plaît, bannissez-moi.”

Il annonce qu’un membre de Pfizer va rendre public et se livrer un dossier à Project Veritas. Ce document contiendra des documents et des emails provenant du plus haut niveau de l’entreprise.

Il exhorte Zuckerberg de le censurer pour montrer au monde entier quel genre d’entreprise est Facebook.

 

Projet Veritas n’en n’a pas terminé avec ces vidéos d’investigations chocs, visant à exposer la corruption au plus haut niveau.

Après les Pandora Papers, certains lobbyistes et gouvernements qui s’engouffrent inexorablement dans la 3e dose, devraient commencer à trembler.

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1K Shares:
3 commentaires
  1. C’est tout de même énervant! Les fabricants du produit nous mettent toujours en avant que les anticorps sont multipliés par X lors des réinjections … Quand on fait doser ses propres anticorps issus de l’immunité naturelle, on nous dit qu’on sait pas combien il en faut pour être protégés ! De nombreuses études ont montré que l’immunité naturelle était protectrice, y compris sur les variants et que les lymphocytes mémoires s’activaient en cas de nouveau contact pour reproduire des anticorps, sans oublier la première barrière, au niveau nasal, que les injectés n’auront jamais, puisque la spike leur aura été inoculée dans le muscle!
    Le pire de tout, c’est que la HAS vient de demander la 3è dose pour les soignants…

  2. À mon avis, le transfuge de pfalzar qui vient d’arriver chez JOK a ramené du très lourd dans sa musette, sinon il n’aurait pas menacé directement gouvernements et médecins promouvant la 3ème piquouze jaune de la mort qui tue – ne reste plus qu’à espérer que ça monte très très haut avant de retomber sur les museaux de nos propres parlementaires 😉
     
    Quel misère que nous n’ayons plus de gens comme lui dans ce pays.

  3. Il faut faire tomber ces firmes pour abus de position dominante, corruption, manipulations scientifiques, détournement de lois nationales et internationales, nazisme vaccinal et Crime contre l’Humanité. Toutes les preuves sont réunies.

    Vite le Tribunal de Nuremberg bis !
    Ne pas oublier dans ce grand ménage les ordures qui nous dirigent et leurs comptes offshore à numéros abondamment abondés par les mafieux pharmaceutiques qui les maintiennent au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer