L’OMS souhaite vacciner 70 % de la population mondiale d’ici 2022

Dimanche dernier, l’Organisation mondiale de la santé a dénoncé la distribution inéquitable des vaccins contre la Covid-19. Elle vise la vaccination de 70% de la population de chaque pays du monde d’ici 2022. L’OMS, depuis le début de cette épidémie, semble sujette à une influence ou à des pressions des grands laboratoires pharmaceutiques (“Big Pharma”) pour promouvoir le tout vaccinal et discréditer les traitements peu coûteux contre le COVID, comme la chloroquine, ou l’ivermectine ou autres alternatives naturelles.

"Le vaccin pour tous"

Il y a quelques jours, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que distribuer des rappels de vaccin Covid-19 est un acte « immoral » et « injuste ». Il a dénoncé l’accès inéquitable à cette protection sanitaire selon les pays. Telle est pour lui l’immoralité de la situation; il ne pose  jamais la question de la “moralité” de vaccins expérimentaux insuffisamment testés et imposés à toutes les populations.

Dimanche dernier, lors de la cérémonie d’ouverture du « Sommet mondial sur la santé » à Berlin, a une fois de plus, le directeur général de l’OMS a   demandé que l’on mette fin à la distribution inéquitable des vaccins contre la Covid-19. Il a ajouté que tous les outils nécessaires pour mettre fin à la pandémie sont déjà disponibles. Le problème, c’est , selon Tedros Adhanom Ghebreyesus, que le monde ne les utilise pas à bon escient.

L’OMS demande aux pays riches, notamment les membres du G20 qui ont déjà vacciné 40% de leur population, d’arrêter d’accaparer les vaccins. Il a demandé d’arrêter l’injection d’une  troisième dose de vaccin anti-Covid-19.

.

Une distribution inéquitable sur fond de suspicion

L’OMS veut que 70% de la population de chaque pays du monde soit vaccinée d’ici 2022.  Selon le Dr Tedros, il s’agit d’un objectif tout à fait réalisable si « les pays et les entreprises qui contrôlent l’approvisionnement traduisent leurs déclarations en actions ».

Le DG de l’OMS souhaite une distribution équitable du vaccin Covid-19, qui constitue selon lui un obstacle majeur au succès de la lutte contre la pandémie. Le but est d’accélérer l’accès mondial des vaccins à travers  le dispositif international Covax et le Fonds africain pour l’acquisition des vaccins (Avat) créés par l’Unions africaine.

L’OMS appelle également pour un partage du savoir-faire et de connaissances en matière de fabrication de vaccins. Elle demande aux fabricants de renoncer aux droits de propriété intellectuelle pour permettre une production massive.

Les laboratoires pharmaceutiques comme grands gagnants

Même si l’OMS a reconnu certains effets secondaires des vaccins contre le COVID, son directeur général ne remet pas en cause la doctrine du tout vaccinal.  Des questions subsistent sur l’efficacité du vaccin, selon les chiffres britanniques, la moitié des décès récents dus au COVID concernait des personnes qui avaient bénéficié d’une vaccination totale. Est-ce à dire que la protection apportée par le vaccin ne serait pas aussi miraculeuse comme annoncée?

Sans doute sous l’influence des grandes entreprises pharmaceutiques, l’OMS n’a jamais tenu compte du caractère expérimental et inabouti des vaccins proposés. Une position qui intrigue. 

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

71 Shares:
3 commentaires
  1. Ça ne va pas durer aussi longtemps que les contributions, et d’ailleurs, en parlant de con-tributions, c’est le Gates gates qui mettra un terme à tout ça.

  2. Je ne sais plus si il faut rire ou pleurer !!!! J’ai écrit au “Petit Robert” pour que l’on supprime le mot “liberté” du dictionnaire. Dites moi ce qu’il faut faire pour ne plus être traités comme des marionnettes ??? La population est à ce point soumise, qu ‘il n’y a plus aucune réaction….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer