Pfizer répète pour la troisième dose les promesses d’efficacité non tenues pour les deux premières doses

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a annoncé jeudi que les injections de rappel de son vaccin contre la Covid-19 garantissent une protection optimale. De nouvelles données ont été dévoilées. Pour autant, le géant de l'industrie pharamcutique ne répond pas aux questions que de plus en plus de personnes commencent à se peser sur les effets secondaires du vaccin anti-Covid ou la durée d’efficacité des doses injectées.

Pfizer annonce un taux d’efficacité de 95,6%

Il y a un mois, la FDA (Food and Durg Administration) a donné son approbation concernant l’administration d’une troisième dose de rappel du vaccin Pfizer-BioNTech aux personnes âgées de 65 ans et plus et aux personnes les plus exposées au virus.  Par ailleurs,  le géant pharmaceutique avait déjà annoncé que son vaccin fonctionne désormais sur les enfants de 5 à 11 ans.

Le jeudi 21 octobre 2021, Pfizer a annoncé dans un communiqué que les injections de rappel offrent une protection élevée. Le taux d’efficacité peut aller jusqu’à 95,6% d’après les résultats d’une nouvelle étude menée par le géant américain et son partenaire allemand. Les données afférentes sont déjà transmises à la FDA (Food and Durg Administration) à l’Agence européenne des médicaments et à divers organismes de réglementation internationaux.

Selon Pfizer les résultats d’une étude concernant l’administration des doses de rappel chez les adultes sont univoques. Le rappel a permis de prévenir les infections symptomatiques. Selon la société pharmaceutique, seuls 5 individus sur les 5.000 participants ayant reçu une troisième injection ont développé les symptômes du Covid-19. Dans un groupe similaire qui a reçu un placebo,  le nombre de personnes tombées malades après avoir contracté le virus s’élevait à 109.

Comment peut-on avoir confiance?

Pour réaliser cette nouvelle étude, Pfizer a réuni plus de 10.000 participants âgés de 16 ans et plus. La moitié d’entre eux a reçu une troisième dose de vaccin tandis que l’autre moitié a reçu un placebo. Tous les participants à l’étude ont fait l’objet d’un suivi sur une période d’une semaine à 2,5 mois après la réception de la dose de rappel.  Formellement, la méthode d’expérimentation est respectée. Mais le géant pharmaceutique ne répond pas aux questions qui se posent sur le déclalage entre les données affichées avant la mise en circulation du vaccin (deux premières doses) et le recul rapide de l’efficacité observée. 

Les résultats ont révélé un taux d’efficacité de 95,6% pour la troisième dose? Mais la promesse faite après les deux premières doses étaient similaires !

Même si la protection offerte par le vaccin Pfizer était conséquente, on devrait aussi se poser des questions sur les éventuels effets secondaires. Sur ce point, dans un rapport l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à la suite de l’injection du vaccin a recensé 57 330 cas d’effets indésirables

Pour autant les instances françaises ne semblent pas prêtes à sortir de leur sommeil dogmatique. Le Président du Conseil scientifique, Jean François Delfraissy n’exclut pas un « un rappel sur une population plus globale ».

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

82 Shares:
1 commentaire
  1. je découvre une chaîne indienne WION dont une vidéo qui laisse peu de doutes sur l’influence mondial(ist)e de Pfizer sur les gouvernements..
    https://www.youtube.com/watch?v=nYIJxoh7gqw
    il va être bon à un moment donné qu’un média, surtout alternatif, s’occupe de creuser la piste du world government summit confortablement et discrètement installé à… Dubaï…
    https://www.worldgovernmentsummit.org/observer/reports/2021/detail/21-priorities-for-governments-in-2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer