Passe sanitaire : des députés du Parlement européen expriment leur opposition

Par JULIEN G. - Des membres du Parlement européen ont tenu une conférence de presse, le 22 octobre 2021, pour exprimer leur opposition aux mandats de vaccination et leur inquiétude quant à la perte des droits civils et de la liberté. Nous vous proposons une synthèse de cette conférence de presse.

Une conférence de presse pour défendre les droits fondamentaux des citoyens de l’UE

Des députés européens commencent à se rassembler pour défendre les droits fondamentaux des citoyens de l’UE et s’opposent à la vaccination obligatoire et au certificat vert (ou pass sanitaire).

La conférence de presse intitulée « Défendre les droits fondamentaux en s’opposant à l’utilisation abusive du certificat vert numérique » a été animée par quatre députés européens : Christine Anderson (Allemagne), Francesca Donato (Italie), Ivan Vilibor Sin či ć (NI, HR) et Cristian Terhe ş (ECR, RO). Ces députés ont décidé de donner la voix à des millions de citoyens européens qui se battent dans toute l’UE pour leurs droits fondamentaux.

Réagissant à l’augmentation des violations des droits de l’homme fondamentaux dans toute l’UE, les membres du Parlement européen ont adopté une position commune pour défendre les droits fondamentaux de tous les citoyens de l’UE, qui sont actuellement menacés en raison de la vaccination obligatoire et des abus Utilisation en direct du Certificat COVID numérique.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Strasbourg, le 20 octobre 2021, ils ont également exprimé les graves inquiétudes de centaines de membres du personnel travaillant pour le Parlement européen, qui vivent sous la menace de perdre leur emploi s’ils n’ont pas le numérique.

Enfin de la raison et du courage dans les déclarations

Nous vous proposons une synthèse des déclarations les plus marquantes des quatre députés qui on animés cette conférence de presse.

La députée européenne Christine Anderson :

« Ce que nous avons vu dans cette crise, c’est que les droits civils et les libertés sont passés des droits fondamentaux à des privilèges que les gouvernements accordent ou révoquent comme ils l’entendent. J’appelle tous les Européens à tenir tête à tout gouvernement qui essaie de nous enlever notre liberté, nos droits civiques et nos libertés !  »

La députée européenne Francesca Donato :

« Nous avons une situation vraiment terrible, partout en Europe les manifestations pacifiques sont violemment réprimées ».
« Nous forçons les citoyens à recevoir des traitements de santé invasifs et risqués, parce que le consentement éclairé que les citoyens sont obligés de signer pour recevoir les vaccins n’est pas gratuit: c’est un consentement extorqué. »
« Les données sur les effets indésirables que nous pouvons lire sur les journaux sont juste sous-estimées. Nous avons donc un problème médical qui s’est transformé en problème démocratique. Nous devons tous aujourd’hui défendre les droits de l’homme en Europe, nous devons le faire tous ensemble et nous devons le faire maintenant »

Les députés européens Ivan Sin či ć et Cristian Terhes

« Il est vraiment triste de voir les libertés, les droits et l’État de droit mis en danger en Europe aujourd’hui. »
« Malheureusement, dans certains pays, vous ne pouvez pas garder votre emploi, entrer dans les bâtiments publics ou  rentrer dans un magasin,  sans certificat vert numérique »
« Le certificat vert numérique est complètement illogique, il n’est pas scientifique et doit être abandonné »
« Le vaccin n’empêche pas d’être contaminé, de contaminer les autres. Ce pass est absurde ! »

 

Des centaines de pétitions affluent de France, d’Italie, d’Espagne et de toute l’Europe vers les députés européens.

Certains députés européens commencent, enfin, à se rassembler pour défendre les droits fondamentaux des citoyens de l’UE contre la vaccination obligatoire et le certificat vert (ou pass sanitaire).

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

252 Shares:
8 commentaires
  1. Je vous invite à écouter (pas longtemps, ~3 minutes) ce qui s’est passé dans un hôpital français avec le grand-père (90 ans) de ce jeune homme, qui vient de débarquer au Canada pour y continuer ses études – ça commence à 1:53 : https://www.youtube.com/watch?v=jD_1vSEQdCI
     
    Dommage qu’il n’ait pas précisé où ça s’est passé, parce que les gens n’ont pas à être exposés à des animaux malades de la rage…

    1. La suite est intéressante aussi
      Bien que l’on s’en doute, la vax pour les enfants va arriver, les restrictions pour les non vax vont se durcir, la lenteur de la justice
      …..mais si la parole des femmes peut amener à des changements bénéfiques, je pense à celle des mères, alors on peut espérer une autre issue.
      Et si de vieilles histoires du passé récent font surface et qu’un homme proche de la Santé s’en va, c’est plutôt de bonnes nouvelles.
      Bon, je rappelle ce contact [email protected] qui compte plus de 600 membres répartis sur une quinzaine de départements, collectif en réseau de parents/grands-parents et enfants/ados/étudiants, non politique, non syndical où chaque groupe a une grande autonomie:
      Présentation
      Notre collectif Réseau Scolaire est un collectif citoyen apolitique, asyndical et non idéologique.

      Il est né de la volonté de quelques parents d’élèves de Haute Savoie de s’unir pour défendre le droit de leurs enfants à une scolarité égalitaire pour tous, éviter toute discrimination potentielle, et éviter l’incitation vaccinale.

      Notre collectif rassemble vaccinés et non vaccinés sans distinction ni jugement.

      Là ré-information et l’union est notre leitmotiv!

      Nous vous invitons à rejoindre notre collectif pour :

      – vous apporter la re-information nécessaire à une défense efficace de votre enfant face à l’incitation vaccinale,

      – participer à des campagnes de re-information auprès des autres parents,

      – soutenir les enseignants bienveillants,
      – retrouver des parents d’élèves de l’établissement/ensemble scolaire où est inscrit votre enfant,
      – faire connaissance avec d’autres parents d’élèves,
      – créer du lien en local ou simplement, partager vos idées.

  2. Bonjour.

    Donc, il serait logique que ces passes sanitaires disparaissent car l’Europe est au-dessus des états ? C’est ce qu’ils disent en France (ailleurs, aussi, je pense, non ?) quand on veut refuser une loi/directive européenne car ça les arrange : des sous à amasser !

  3. Ce qui a occasionné cette conférence, comme le dit C.TERHES qui ouvre la discussion (que l’on peut trouver sur le web), c’est que C TERHES (et ses collègues) viennent d’apprendre que le pass sanitaire va les concerner aussi, eux, les parlementaires… comme ils se sentent concernés, ils commencent à s’impliquer un peu plus… comme quoi le vieux dicton “parle moi de moi, y a que ça qui m’intéresse” a du bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer