États-Unis : des célébrités boycottent le vaccin

Aux Etats-Unis, où seulement 58% de la population ont été complètement vaccinés., comme les sportifs de haut niveau, de plus en plus de célébrités américaines, ont décidé de boycotter l'injection. Des stars adulées des jeunes comme Ice Cube et Kyrie Irving sont bien déterminés à refuser le vaccin, quitte à renoncer à des millions de dollars.

Ice Cube renonce à des millions de dollars

Censé débuter dans le courant de l’hiver à Hawaï, le tournage du long métrage Oh Hell No a été reporté. Pour cause , Ice Cube a décidé de jeter l’éponge suite à la contrainte vaccinale qui lui a été imposée par les producteurs.

Le fait de jouer dans cette comédie aurait pourtant pu permettre au rappeur-acteur de gagner 9 millions de dollars. À la suite de son abandon, les producteurs sont actuellement dans l’obligation de dénicher un remplaçant, d’où le décalage de la production. La question du vaccin a d’ailleurs suscité nombre de tension dans le monde hollywoodien depuis le mois de juillet.

En effet, à compter de cette période, les syndicats d’acteurs ainsi que les majors sont passés par la signature d’un accord afin d’ « instaurer l’obligation vaccinale pour les acteurs et les techniciens travaillant à proximité immédiate».

Toutefois, on se rappellera l’implication d’Ice Cube dans les campagnes de lutte contre le Covid-19. Dès les prémices de la pandémie, il a prôné la nécessité du port du masque et a même contribué à la promotion des t-shirts relatant l’importance du respect des gestes-barrières et du confinement.

Kyrie Irving écarté des Nets

Réfractaire à la vaccination, le joueur star de la NBA (ligue professionnelle américaine de basketball), Kyrie Irving  s’est aussi fait suspendre par son équipe des Brooklyn Nets. Et pourtant, le meneur des Nets n’est pas sans savoir que cela lui vaudra une perte approximative de 381 000 dollars pour chaque rencontre qu’il ne disputera pas.

En effet, afin de lutter contre le Covid-19, les textes refusent dans plusieurs Etats américains l’accès des non-vaccinés aux salles de spectacle et de sport. Dans la même foulée, la participation des non-vaccinés (12 ans et plus) à des rassemblements dans un espace clos est également prohibée dans de nombreuses villes américaines. 

D’après Adam Silver, patron de la NBA,  on recense 96% de joueurs vaccinés au sein de la ligue. Pour ceux qui sont ne le sont pas, les protocoles d’isolement sont de plus en plus lourds : tests quotidiens, repas solitaire, interactions limitées, possibilités de sorties …

Pour soutenir le basketteur dans sa décision, des manifestations se sont tenues à New York le 25 octobre lors du match qui avait mis en opposition les Brooklyn Nets et les Charlotte Hornets au Barclays Center. La soirée s’est soldée par la défaite des Nets avec un score final de 95 contre 111.

Des sportifs de haut niveau victimes d’effets secondaires

Chez les sportifs professionnels français des cas d’effets secondaires ont été signalés suite aux vaccins anti-covid, le cas du sprinteur Christophe Lemaître, qui a dû renoncer aux Jeux Olympiques de Tokyo  à cause d’une mauvaise réaction au vaccin , mais également du tennisman français Jérémy Chardy, qui vient d’arrêter sa saison, lui aussi, du victime d’effets secondaires liés au vaccin. 

La superstar du tennis mondial, Novak Djokvic reste également opposée à la vaccination obligatoire.En effet, dans le monde sportif anglophone des cas de décès chez les sportifs ont été recensés, comme le  footballeur irlandais Roy Butler, âgé seulement de 23 ans, qui est mort 4 jours après l’injection du vaccin Janssen de Johnson&Johnson

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

215 Shares:
1 commentaire
  1. Si c’est une traduction, il serait bon de le préciser, si c’est un avis personnel, il est assez cavalier de reprendre “l’étalon de mesure” américain, c’est à dire le pognon, le pognon et encore le pognon, face à un danger de mort subite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer