L’Irlande, après Israël et la Grande-Bretagne, apporte-t-elle la preuve de l’inefficacité des vaccins contre le COVId-19?

Depuis le mois de mars, les cas d’infections au Covid-19 n’ont cessé d’augmenter en Irlande. Le pays enregistre également un nombre de patients hospitalisés très élevé. Pourtant, plus de 91% de sa population sont vaccinés. Après la Grande-Bretagne et Israël, un troisième pays qui a joué sans états d'âme le "tout vaccinal" vient apporter la preuve de l'inefficacité des actuels vaccins contre le COVID-19.

91% de la population de plus de 12 ans vaccinées

Pays adepte du « tout vaccinal », la pandémie de Covid-19 s’intensifie en Irlande avec l’approche de la saison froide. Le nombre de patients Covid-positifs hospitalisés n’a jamais été aussi élevé depuis la fin de la troisième vague de l’hiver dernier. Il s’élève actuellement à 513 et 101 des malades sont admis en soins intensifs.

Le Directeur Général de l’hôpital, le Dr Tony Holohan, s’est montré très inquiet face à l’évolution de la situation sanitaire dans le pays. Pourtant, 91% de la population irlandaise âgée de plus de 12 ans ont été vaccinés. Autrement dit, l’Irlande compte parmi les pays qui présentent un taux de vaccination élevé en Europe. Notons que la ville de Waterford est la plus touchée par la pandémie. Pourtant sa population adulte est entièrement vaccinée.

En attente d’un vaccin plus efficace capable de bloquer la transmission du virus

Avec une hausse des patients admis en soins intensifs, l’Irlande se trouve dans une situation délicate. Selon la spécialiste des vaccins à l’UCC, le Dr Anne Moore, les cas d’infections vont augmenter jusqu’à l’apparition d’un vaccin capable de bloquer la transmission. Comme c’est intéressant: une spécialiste des vaccins explique que les vaccins actuels contre le COVID-19 ne font pas l’affaire. Elle estime que les vaccins actuels n’offrent pas une meilleure protection contre la transmission.

On a du mal alors à comprendre pourquoi le Dr Moore pense, pourtant, qu’il faut encourager le reste de la population à se faire vacciner, car l’augmentation des cas d’infections est inévitable dans les prochains mois. Autrement dit, le médecin encourage la vaccination des 9% de la population de plus de 12 ans.

Comme en Israël, la stratégie vaccinale de grande ampleur pour protéger l’ensemble de sa population, a montré ses limites. Avec ses nombreux effets secondaires, l’efficacité du vaccin est remise en cause, un  site d’information israélien avait publié un article expliquant qu’une hausse des décès pourrait être liée aux vaccins administrés.

Au Royaume-Uni, on parle même de l’apparition d’une nouvelle souche du variant Delta, le Delta Plus. Au Royaume Unis ,  le variant Delta a fait plus de victimes chez les vaccinés que chez les non-vaccinés.

Le cas de l’Irlande devient à son tour un laboratoire de l’échec de la vaccination. 

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

555 Shares:
2 commentaires
  1. Ne manque plus qu’un seul (ou plusieurs:) ingrédient, un bon virus des familles, comme une grippe saisonnière sévère ou un rhinovirus particulièrement agressif, ce qui ne manquera pas de provoquer quelques centaines de milliers décès chez les piqués, pour que tout le bouzyn explose en vol – raison pour laquelle ils planifient déjà la suite, sauf qu’il va se poser un léger problème de confiance international…
     
    Spirituellement parlant, n’oubliez jamais que tous ceux qui partiront avaient pré-accepté ce fait avant leur présente incarnation, et que s’ils l’ont fait, c’est par amour, afin d’aider à ouvrir (presque) tous les yeux qui sont restés hermétiques jusqu’à maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer