Aux Etats-Unis, le nombre de morts du COVID 19 sous Biden est bien plus élevé que ce qu’il était sous Trump

Les données fédérales américaines et les données de l’université de Johns Hopkins ont permis de révéler que le nombre de décès du Covid-19 répertorié aux États-Unis au cours de l’année 2021 est beaucoup plus important par rapport à celui de l’année précédente, malgré le lancement de la campagne de vaccination.

Propagation de la variante Delta malgré les vaccins

Samedi, les données de l’université de Johns Hopkins ont permis d’inventorier plus de 770 800 décès liés au Covid-19 pour l’année 2021, contre 385 343 pour 2020. D’après certains experts du domaine des maladies infectieuses, cette situation pourrait faire suite au caractère hautement contagieux du variant Delta et au taux de vaccination assez faible dans quelques communautés. Mais est-ce la seule explication? 

Ce bilan inquiétant de décès pour 2021 a pris certains médecins par surprise. Ils s’attendaient à ce que les vaccinations et les mesures sanitaires, freinent la propagation des infections et minimisent les cas graves. 

Des erreurs commises concernant l’efficacité du vaccin

Abraar Karan, médecin spécialiste des maladies infectieuses à l’université de Stanford, a déclaré : “En début d’année, nous savions ce que nous devions faire, mais nous n’avons pas réussi à le faire”. Il a rappelé, par ailleurs, que les responsables de la santé publique n’ont pas suffisamment insisté sur le fait que les vaccins n’empêchaient pas la propagation du virus. 

Quel aveu! Voilà qu’un médecin universitaire d’une des plus célèbres universités américaines reconnaît que ce qu’on nous présente comme un vaccin….n’en est pas un. Non seulement il s’agit d’une injection génique expérimentale mais elle ne fait rien d’autre – prétendument – que de protéger des cas graves, toujours selon le Docteur Karan.  

Quels États et quelles tranches d’âge sont les plus touchés ?

Au cours de l’année 2020, les États dans le Nord-Est des Etats-Unis avaient affiché le plus de décès pour 100 000 habitants, dont  le New Jersey, les Dakotas et New York. Cette année, les États du Sud se retrouvent en tête de liste, dont principalement : l’Alabama, le Tennessee et le Mississippi.

 Si l’on se fie aux données du CDC, les décès touchent principalement les personnes âgées, avec un taux de 69% pour l’année 2021 contre 81% pour l’année 2020. En outre, bien que les plus jeunes soient légèrement épargnés, le taux de décès chez les moins de 45 ans a doublé pour l’année 2021.

Loading
3 Shares:
3 commentaires
  1. Dormez en paix braves gens l’état veille . Putain, ils ne vont pas nous foutre la paix avec leur daube et laisser les toubibs faire leur boulot? Plus on injecte cette saloperie plus les morts sont jeunes . Bande de tarés…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer