Le procureur général du Missouri ordonne la levée des restrictions sanitaires

Eric Schmitt, le procureur général de l’Etat de Missouri a demandé aux établissements scolaires et aux différents services de santé publique d’arrêter immédiatement l’application des ordonnances sanitaires, sous peine d’être poursuivi en justice. Ces ordonnances concernent les mandats relatifs aux masques, aux ordres de quarantaine ou à d'autres mesures. Une fois de plus, l’administration Biden n’est pas en position de force dans la lutte contre le Covid, l’application des restrictions sanitaires aux Etats-Unis relève des compétences des Etats.

Des règlementations sanitaires « nulles et non avenues »

Dans des lettres séparées envoyées mardi dernier, le procureur général de Missouri a demandé aux districts scolaires et services de santé de l’Etat d’annuler la publication et l’application des ordonnances Covid émises par les autorités sanitaires locales.

Selon M. Schmitt, elles sont déclarées « nulles et non avenues » par le juge de la Cour du comté de Cole, Daniel Green.

L’ordonnance de M. Green met fin aux règlements sur les masques, les ordres de quarantaine et à d’autres mesures adoptées à partir de règlementations invalidées. Selon le procureur de Missouri, son application doit être immédiate.

Les responsables scolaires et chefs d’établissement de santé qui continuent à appliquer des restrictions jugées inconstitutionnelles pourraient faire l’objet de poursuites judiciaires.

Une décision contestée

La décision du procureur général de Missouri fait l’objet de nombreuses contestations. Selon le porte-parole du ministère de l’Education élémentaire et secondaire de Missouri, Mallory McGowin, le directeur du DHSS, Donald Kauerauf a demandé à M. Schmitt de faire appel de la décision de Green. Mais à priori, il n’a pas tenu compte de cette demande formelle.

De plus, Kauerauf a indiqué dans une lettre datée du 30 novembre que le jugement de Green ne prendra effet que le 22 décembre prochain.

Le porte-parole du ministère de la Santé de St. Louis, Kim Vanden Berg, estime avoir le pouvoir de recommander l’application de certaines mesures sanitaires pour éviter la propagation des maladies. Par ailleurs, une loi adoptée cette année exige le renouvellement des ordonnances sanitaires tous les 30 jours.

Dans de nombreuses villes comme Kansas City et Columbia, les établissements scolaires continuent à maintenir l’obligation de port de masque.

Aux Etats-Unis,  l’obligation vaccinale et la question du port du masque sont des sujets à controverse, notamment dans l’opposition républicaine. Depuis début novembre, Joe Biden enchaine les revers  devant les juridictions, sur l’application du mandat de vaccin COVID-19 pour les grandes entreprises privées.

Pour rappel, le mandat de Biden obligerait près de 84 millions de salariés à se faire vacciner contre le Covid-19 avant le 4 janvier 2022. Sinon, ils devraient effectuer un test hebdomadaire. Ils pourront même perdre leur travail.

Abonnez-vous à notre newsletter

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

About Post Author

77 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer