Comment Zuckerberg a proposé des données personnelles d’utilisateurs de Facebook au Dr Fauci pour promouvoir les décisions sur le Covid

Par Julien G. Dans des e-mails privés entre Mark Zuckerberg et Anthony Fauci, le fondateur et PDG de Facebook a proposé d'envoyer des « rapports de données » sur les utilisateurs pour « faciliter les décisions » concernant les blocages de COVID-19. Notons, que plus tôt cette année, lorsque la sénatrice Marsha Blackburn avait soulevé la question d’une relation entre les 2 hommes, Fauci avait nié avoir connaissance d'interactions avec le chef de Facebook.

Des e-mails indiquant comment Zuckerberg a proposé à Fauci des données sur les utilisateurs de FB

Dans des e-mails privés entre Mark Zuckerberg et Anthony Fauci, obtenus exclusivement par The National Pulse, le fondateur et PDG de Facebook a proposé d’envoyer des « rapports de données » sur les utilisateurs pour « faciliter les décisions » concernant les blocages de COVID-19

Dans l’échange, Zuckerberg insiste : « Je veux m’assurer que vous disposez de toutes les ressources dont vous avez besoin pour accélérer le développement d’un vaccin. »

Pour rappel, Zuckerberg, la fondation personnelle de Zuckerberg, référencée dans l’e-mail, a investi des centaines de millions de dollars pour soutenir la victoire du candidat Biden en 2020.

Dans son intégralité, l’e-mail du 8 avril de Zuckerberg à Fauci se lit comme suit,

M.Zuckerberg écrit :

« Tony,

 Je t’écris pour te remercier encore une fois de tout ce que tu fais et pour voir s’il y a autre chose que Facebook, l’Initiative Chan Zuckerberg ou moi personnellement pouvons faire pour t’aider dans tes efforts pour lutter contre le Covid et pour que la société redevienne ouverte.

Si nous envisageons une période prolongée de durcissement et d’assouplissement des restrictions en matière d’hébergement dans tout le pays, s’il existe des rapports de données agrégées et anonymes que Facebook peut générer pour faciliter ces décisions, par exemple, nous serions heureux de le faire et nous voulons nous assurer que nous donnons la priorité au bon travail. Nous avons lancé une enquête sur les symptômes qui, nous l’espérons, fournira un indicateur principal des cas, comté par comté, afin d’éclairer les décisions de santé publique. S’il existe d’autres ressources de données agrégées que vous jugez utiles, faites-le moi savoir.

À plus long terme, [REDACTED], et moi, voulons-nous assurer que vous disposez de toutes les ressources nécessaires pour accélérer le développement d’un vaccin. Ce domaine semble faire l’objet de nombreux investissements, mais s’il existe des approches prometteuses sur lesquelles on ne travaille pas actuellement – ou s’il y a des domaines qui pourraient bénéficier de plus de ressources – faites-le moi savoir et nous serons heureux d’envisager de les financer.

Merci encore pour votre leadership dans ce domaine. Je sais que vous êtes très occupé, il n’est donc pas nécessaire de répondre à cet e-mail si nous n’avons rien à vous proposer pour l’instant. J’espère que vous vous portez bien. »

Fauci répond :

« Mark,

Merci pour la note et pour votre offre d’aide. Je vais réfléchir sérieusement à la façon dont nous pourrions accepter votre offre.

Salutations chaleureuses »

L’échange intervient au milieu d’e-mails séparés entre le PDG de Facebook et le directeur du NIAID discutant du «Coronavirus Information Hub» de la plate-forme Facebook et de la façon de contrôler le récit autour de la pandémie.

 

Quand Fauci prétendait n’avoir “aucune idée” de ses propres e-mails à Mark Zuckerberg

En juin, Le Dr Anthony Fauci s’enfoncait de nouveau dans ses mensonges, alors qu’il apparaissait sur MSNBC, en affirmant, cette fois-ci, qu’il n’a “aucune idée” des préoccupations exprimées par la sénatrice américaine Marsha Blackburn au sujet de ses communications avec le propriétaire de Facebook, Mark Zuckerberg.

Zuckerberg, qui a financé un effort massif pour aider les démocrates à l’élection de 2020, envoyait des e-mails à Fauci à la mi-mars 2020.

En juin, Fauci affirme n’avoir “aucune idée” de ces échanges, bien qu’il ait également contacté Zuckerberg par téléphone pendant cette période.

Chuck Todd de MSNBC a tenté de permettre à Fauci de s’expliquer, mais la réponse de Fauci n’a fait que soulever davantage de questions.

Suite à l’expression des inquiétudes de la sénatrice Blackburn, Fauci est apparu sur MSNBC pour tenter de démolir ses commentaires.

« il était donc de mèche avec Mark Zuckerberg, Facebook et les grandes entreprises technologiques, pour élaborer un récit qui donnerait l’impression que c’est quelque chose qui vient juste d’arriver. » a déclaré

La réponse de Fauci ?

“Je n’ai pas la moindre idée de ce qu’elle vient de dire, je n’ai pas la moindre idée de ce dont elle parle. Je n’ai aucune idée de ce dont elle parle… Je n’ai aucune idée de ce dont elle parle.”

Mais à moins qu’il n’ait magiquement oublié une série de communications avec Zuckerberg (comme le prouve ce qui suit) à partir de mars 2020, alors Fauci venait encore de mentir.

About Post Author

391 Shares:
4 commentaires
  1. Je ne vois pas l’intérêt de monter en épingle un échange d’e-mails datant de début mars 2020, qui ne semble pas avoir eu de suite, à une époque où Fauci était encore crédible pour l’immense majorité des gens. A la place de Zuckerberg, j’aurais sûrement aussi proposé mon aide.
    Consacrons-nous à des événements plus récents et scientifiquement plus étayés.
    A trop vouloir dénoncer la moindre anecdote, on se décrédibilise.

    Pour le reste, bravo à Eric Verhaeghe pour son travail !

    1. Mon pauvre Eric, si pour vous c’est une simple anecdote, c’est que vous ne comprenez rien à ce qui se passe depuis 20 mois. Mais continuer à vous voilez la face, c’est beaucoup plus facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer