Le vaccin ne limite pas la transmission du virus, le PDG BioNTech confirme explicitement l’inefficacité de son vaccin

Le PDG de BioNTech, Ugur Sahin, a déclaré : « même les triples vaccinés sont susceptibles de transmettre la maladie ». Il a d’ailleurs annoncé que l’efficacité de son vaccin, élaboré avec Pfizer, pourrait diminuer jusqu’à 25% trois mois après l’injection de la troisième dose. C'est le même chercheur qui avait annoncé, fin 2020, 90% d'efficacité pour son vaccin. La "success story" a du plomb dans l'aile

Tester les vaccinés, c’est nécessaire selon Ugur Sahin

A l’origine du vaccin Cominarty à ARN messager avec Pfizer, le laboratoire pharmaceutique BioNTech à travers son PDG Ugur Sahin  s’est entretenu avec  Le Monde.

Lors de cet entretien, le chercheur dernier affirme que les vaccins ne limitent pas la transmission du virus. Il a même déclaré que même les individus triples vaccinés peuvent transmettre le Covid-19 à autrui. Il y a un an, il était catégorique: le vaccin protégerait à 90% et durablement une fois administrées les deux doses. 

Pour Ugur Sahin, tester les vaccinés est nécessaire surtout lorsqu’il y a des personnes vulnérables dans son entourage. L’efficacité du passe sanitaire est donc remise en question. A priori, ces mesures ne permettent pas de lutter efficacement contre la pandémie.

Selon Ugur Sahin, les données préliminaires émanant du Royaume-Uni indiquent que l’efficacité du vaccin Pfizer/BioNTech est estimée à environ 70% après la troisième dose. Elle serait seulement de 20% à 40% après la seconde dose. Mais appremment personne dans les médias subventionnés n’a l’idée de confronter le chercheur à ses déclarations passées. 

Baisse de l’efficacité du vaccin

Le PDG du laboratoire a également annoncé que le niveau de protection offert par son vaccin pourrait diminuer rapidement. Il chuterait à 25% trois mois après l’injection de la troisième dose de rappel. M. Sahin a ajouté que ce ne sont que des prévisions et qu’il faudrait encore « mesurer la rapidité » de la perte d’efficacité du vaccin.

Pour éviter la progression rapide du variant Omicron, le PDG de BioNTech appelle au respect des mesures de protection, surtout pendant la saison hivernale. Il a déclaré que BioNTech continue à mener des travaux de recherche dans le but de créer d’autres types de vaccins.

Actuellement, tous les prétextes sont bons pour la relance de la troisième dose. On présente comme une déferlante les  cas de variant Omicron qui ont été recensés dans l’Union européenne. Pourtant selon l’Agence européenne des médicaments, les personnes infectées présentent des symptômes légers pour la plupart. Au Royaume-Uni, le ministre de la Santé, Sajid Javid, avait déjà annoncé au Parlement que la troisième dose de vaccin contre le Covid 19 sera désormais proposée à tous les adultes âgés de 18 ans et plus ; et a recommandé la réduction de l’intervalle d’attente entre la seconde et la troisième injection, à trois mois et non plus six mois.

Pire, en Israël, les épidémiologistes israéliens ont officiellement constaté que l’efficacité de la 3ème dose commence déjà à décliner et qu’il fallait penser à réfléchir à soumettre la population à une 4ème dose.

Les déclarations d’Ugur Sahin confirment que le décalage entre les annonces et la réalité devient toujours plus affirmé. 

417 Shares:
8 commentaires
  1. Il faut bien écouler les stocks de vaccins commandés, voilà donc un bon argument pour que les gens acceptent une injection tous les trois mois, surtout si on maintient ce climat de peur…
    La population va-t-elle se réveiller ? On sait malheureusement que la peur empêche la réflexion.

  2. Biontech est l’expert allemand concernant le coronavirus, comme Sanofi-Pasteur pour la France. Ce type de déclarations ne pourrait-il pas changer la politique allemande et celle de la présidente allemande de la commission? La science n’est pas seulement au service des intérêts américains de Pfizer.

  3. La rhétorique est intéressante: le labo avoue l’inefficacité… Toute personne de bon sens dirait: il faut donc arrêter. Mais non, il faut au contraire augmenter la fréquence.
    C’est comme le communisme: si ça ne marche pas, c’est qu’on n’a pas été assez loin…
    Tant qu’on appellera ces produits “vaccins”, la population continuera à se les faire injecter. Tous les mois s’il le faut, et jusqu’à ce que mort s’ensuive.

    1. Non, c’est du business !
      Un vendeur qui dit que le produit fonctionne, mais pas longtemps, donc qu’il faut en reprendre tous les 3 mois, c’est du marketing, pas autre chose.
      Au début 2021, quand on disait que les fabricants allaient se faire des bénéfices colossaux avec un “vaccin” probablement peu efficace et potentiellement dangereux, qu’il faudrait refaire tous les ans, on était censuré, incendié, trainé dans la boue car on osait critiquer ces philanthropes qui sauvaient l’humanité d’une fin certaine.
      Le premier “rappel” était à 6 mois, le second à 4 mois, ils annoncent 3 mois, ce sera bientôt tous les mois.
      En fait, ce “vaccin” semble abimer sérieusement le système immunitaire, donc il fait fabriquer des anticorps contre le Covid qui sont de courte durée, ce qui oblige à repiquer de plus en plus souvent.
      Le vrai problème, c’est que ce dérèglement du système immunitaire ouvre la voie à toutes les autres maladies, ce qui se traduit par une surmortalité globale dans tous les pays très “vaccinés”.
      C’est pour cela que nos gouvernants sont dans l’urgence en cette fin de l’année car, dès que l’INSEE aura publié les statistiques de 2021 courant février, ils auront un énorme problème de justification de ces décès supplémentaires “non Covid” !

  4. La clique de davos et son gourou k.schwab ont décidé qu’il y avait trop d’êtres humains sur terre et que donc il fallait en éliminer le plus possible par tous les moyens. Tout cela relayé par les merdias collabos, les médecins corrompus et les politicards véreux rétro-commissionnés !! Ils ont créé la panique auprès d’une populace qui au lieu de se renseigner a cédé à la peur d’une maladie créée de toute pièce ! Ce n’est pourtant pas faute d’avoir été prévenu, les professeurs Raoult, Fourtillan etc… jusqu’au professeur R.Malone inventeur de la technologie arnM/adn qui a fait une vidéo pour informer les gens qu’il ne faut pas se faire piquouser par cette saloperie !
    https://odysee.com/@PetitsdeChrist:7/Alerte-du-Dr-Malone-inventeur-de-la-technologie-Arnm:d
    Ajoutez à cela la peur de la flicaille collabo qui matraque d’amendes à tour de bras et la peur du patron qui menace de vous licencier et c’est la totale pour vous faire craquer et vous imposer la piquouse mortelle ou incapacitante. N’oubliez pas non plus qu’on ne sait pas ce que cela donnera dans le temps ? ni ce que cela donnera en cas de transfusion sanguine…? Quand aux abrutis qui savaient et qui sont allés se faire piquer pour un restau, un cinoche ou autre excuse bidon, qu’ils ne viennent pas se plaindre !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer