Le passe vaccinal, une mesure de ségrégation que même Vichy n’avait pas osée

On a entendu Olivier Véran expliquer sans vergogne que le passe vaccinal était une forme "discrète" d'obligation vaccinale, bien plus efficace que l'obligation elle-même car elle atteint directement les non-vaccinés dans leur vie quotidienne. On apprend aussi incidemment que le gouvernement passera par un amendement parlementaire pour imposer le passe sanitaire dans les entreprises. Beaucoup ont comparé ces dispositions aux mesures d'exclusion des Juifs de certaines professions adoptées par Vichy... à cette différence près que Vichy n'avait jamais osé aller aussi loin dans la ségrégation entre Français.

Le passe vaccinal pour la vie quotidienne, et le passe sanitaire en entreprise, devraient constituer d’importants traumatismes dans la société française, dont les bons élèves de la mondialisation que sont Emmanuel Macron et Olivier Véran sous-estiment la portée, avec leur mentalité d’apprentis sorciers. Même des vaccinés chevillés au corps prennent désormais fait et cause contre une mesure tombée du ciel avec des raisons qui paraissent douteuses à tout le monde. 

Le passe vaccinal en ordre dispersé

Nous avons eu l’occasion hier de dire combien l’introduction du passe vaccinal était désordonnée et douloureuse pour le gouvernement. Nous avons aussi souligné son rôle de fumigène pour dissimuler la gravité de la situation économique. 

On a appris avant-hier que le gouvernement n’introduirait finalement pas le passe sanitaire en entreprise dans le projet de loi, mais qu’il laisserait des députés complices le proposer par le biais d’un amendement parlementaire

Cette mécanique est bien connue : elle évite une étude d’impact préalable qui écrirait noir sur blanc que le gouvernement veut imposer cette mesure envers et contre tout, et d’abord contre des partenaires sociaux pourtant très peu virulents, et tous acquis à la cause de la vaccination. 

Elle est au demeurant toxique pour la représentation nationale : elle souligne que les députés ne sont que des pantins entre les mains du chef de parti qui les investit aux élections. Je crois savoir que beaucoup s’en souviendront le moment venu. 

Reste qu’un projet de loi de cette importance cruciale pour les libertés républicaines présenté en Conseil des Ministres entre Noël et Nouvel An, avec l’intention affichée de le durcir sans respecter les procédures habituelles fait sévèrement tache dans le paysage macroniste. 

Pas sûr que tout cela lui soit très favorable. 

Même Vichy et Pétain n’avaient pas osé

On remarquera que la ségrégation anti-vaccinés va crescendo depuis cet été, et qu’elle est désormais beaucoup plus dur que ce que Vichy et Pétain avaient osé vis-à-vis des Juifs.

Ainsi, depuis cet été, 3 millions de soignants sont obligés de se faire vacciner, sous peine d’être interdits d’exercer, et 2 millions de salariés sont obligés de présenter quotidiennement un passe sanitaire pour aller travailler. 

En étendant le passe sanitaire aux 16 millions de salariés restants par l’intermédiaire d’un amendement parlementaire, le gouvernement choisit une mesure d’apartheid plus dure que l’exclusion des Juifs sous Pétain. 

Rappelons en effet que le premier statut des Juifs, datant du 3 octobre 1940, avait “simplement” exclu les Juifs de certaines fonctions, avec des limites substantielles. 

Voici le texte qui avait été promulgué à l’époque et qui disait ceci :

Article 1 :

Est regardé comme juif, pour l’application de la présente loi, toute personne issue de trois grands-parents de race juive ou de deux grands-parents de la même race, si son conjoint lui-même est juif.

Article 2 :

L’accès et l’exercice des fonctions publiques et mandats énumérés ci-après sont interdits aux juifs :

1. Chef de l’État, membre du Gouvernement, conseil d’État, conseil de l’ordre national de la Légion d’honneur, cour de cassation, cour des comptes, corps des mines, corps des ponts et chaussées, inspection générale des finances, cours d’appel, tribunaux de première instance, justices de paix, toutes juridictions d’ordre professionnel et toutes assemblées issues de l’élection.

2. Agents relevant du département des affaires étrangères, secrétaires généraux des départements ministériels, directeurs généraux, directeurs des administrations centrales des ministères, préfets, sous-préfets, secrétaires généraux des préfectures, inspecteurs généraux des services administratifs au ministère de l’intérieur, fonctionnaires de tous grades attachés à tous services de police.

3. Résidents généraux, gouverneurs généraux, gouverneurs et secrétaires généraux des colonies, inspecteurs des colonies.

4. Membres des corps enseignants.

5. Officiers des armées de terre, de mer et de l’air.

6. Administrateurs, directeurs, secrétaires généraux dans les entreprises bénéficiaires de concessions ou de subventions accordées par une collectivité publique, postes à la nomination du Gouvernement dans les entreprises d’intérêt général.

Article 3 :

L’accès et l’exercice de toutes les fonctions publiques autres que celles énumérées à l’article 2 ne sont ouverts aux Juifs que s’ils peuvent exciper de l’une des conditions suivantes :

a- : Être titulaire de la carte de combattant 1914-1918 ou avoir été cité au cours de la campagne 1914-1918 ;

b- : Avoir été cité à l’ordre du jour au cours de la campagne 1939-1940 ;

c- : Être décoré de la Légion d’honneur à titre militaire ou de la médaille militaire.

Article 4 :

L’accès et l’exercice des professions libérales, des professions libres, des fonctions dévolues aux officiers ministériels et à tous auxiliaires de la justice sont permis aux juifs, à moins que des règlements d’administration publique n’aient fixé pour eux une proportion déterminée. Dans ce cas, les mêmes règlements détermineront les conditions dans lesquelles aura lieu l’élimination des juifs en surnombre.

Article 5 :

Les juifs ne pourront, sans condition ni réserve, exercer l’une quelconque des professions suivantes :

Directeurs, gérants, rédacteurs de journaux, revues, agences ou périodiques, à l’exception de publications de caractère strictement scientifique.

Directeurs, administrateurs, gérants d’entreprises ayant pour objet la fabrication, l’impression, la distribution, la présentation de films cinématographiques; metteurs en scène et directeurs de prises de vues, compositeurs de scénarios, directeurs, administrateurs, gérants de salles de théâtres ou de cinématographie, entrepreneurs de spectacles, directeurs, administrateurs, gérants de toutes entreprises se rapportant à la radiodiffusion.

Des règlements d’administration publique fixeront, pour chaque catégorie, les conditions dans lesquelles les autorités publiques pourront s’assurer du respect, par les intéressés, des interdictions prononcées au présent article, ainsi que les sanctions attachées à ces interdictions.

Article 6 :- En aucun cas, les juifs ne peuvent faire partie des organismes chargés de représenter les professions visées aux articles 4 et 5 de la présente loi ou d’en assurer la discipline.

Article 7 :

Les fonctionnaires juifs visés aux articles 2 et 3 cesseront d’exercer leurs fonctions dans les deux mois qui suivront la promulgation de la présente loi. Ils seront admis à faire valoir leurs droits à la retraite s’ils remplissent les conditions de durée de service ; à une retraite proportionnelle s’ils ont au moins quinze ans de service ; ceux ne pouvant exciper d’aucune de ces conditions recevront leur traitement pendant une durée qui sera fixée, pour chaque catégorie, par un règlement d’administration publique.

Article 8 :

Par décret individuel pris en conseil d’État et dûment motivé, les juifs qui, dans les domaines littéraire, scientifique, artistique, ont rendu des services exceptionnels à l’État français, pourront être relevés des interdictions prévues par la présente loi. Ces décrets et les motifs qui les justifient seront publiés au Journal officiel.

On le voit, ce texte qui nous fait honte aujourd’hui prévoyait des interdictions limitées et une indemnisation pour les personnes interdites d’exercer leur emploi. 

Les lois macroniennes ne prévoient même pas d’indemnisation !

Au passage, il ne serait pas inintéressant de saisir le Conseil d’Etat sur cette rupture d’égalité, même si nous avons tous bien compris que les conseillers d’Etat d’aujourd’hui ne défendent pas mieux le droit qu’en octobre 1940. Question de culture de corps, sans doute…

Macron et les politiciens font pire que les heures les plus sombres de notre histoire

Rappeler que les lois macroniennes sont bien plus rudes que les dispositions de Vichy en matière de ségrégation antisémite n’est pas inutile. Macron et la classe politique, en particulier de gauche, n’ont jamais de mots assez durs pour dénoncer les heures les plus sombres de notre histoire sous ce régime antisémite que fut l’Etat français du maréchal. 

Macron a même eu l’effronterie d’un passage à Vichy pour dire tout le mal qu’il pensait de cette époque. 

Mais, rétrospectivement, nous nous apercevons que Vichy n’avait pas osé cette brutalité vis-à-vis de ses victimes. Et, sur le fond, Macron et les amis du passe sanitaire et du passe vaccinal ont battu des records de haine. 

Nous avons d’ailleurs souligné comment des présidents de fédération de médecins (en l’espèce Jean-Philippe Masson, président des radiologues) appelaient d’ores et déjà à affamer les non-vaccinés. Ceux qui sont indignés par cet appel à la haine peuvent participer à la campagne de shaming organisée par Rester libre ! contre ce sinistre personnage, influent au sein de l’Institut Santé de Frédéric Bizard. 

En 1944, lorsque les troupes alliées ont progressé sur le territoire national, l’épuration s’était chargée de faire le ménage (partiel) vis-à-vis de certains abus. 

Ce petit détail historique mériterait d’être longuement médité par Macron, Véran, Masson, et autres partisans de la haine. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

La quotidienne gratuite

Rester libre !

Pour échapper à la dictature sanitaire, une newsletter énergisante chaque matin dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

373 Shares:
17 commentaires
  1. Les gouvernements peuvent s’engager de plus en plus
    en avant dans la coercition car les peuples vont de plus en plus en avant vers l’individualisme collectif , que je pourrais aussi bien nommer collectivisme individualiste.
    Dans les deux cas , çà tourne autour du ” Soi ” , de l’égo- centrisme .
    Vous vous trompez de cible en stigmatisant les autorités.
    Ce sont ” les gens ” , les ” Dupont ” , qu’il faut viser , en dressant un miroir devant eux.
    Car pour la majorité , la conscience se limite aux profits et bénéfices personnels immédiats et superficiels.
    L’Histoire regorge de groupes martyrs , et cela continue , et continuera , tant-qu’une véritable conscience , basée sur le respect consenti , approuvé et même aimé des valeurs fondamentales sacrées , ne viendra éclairer chaque humain.
    Vœu pieux ?
    J’en ai bien la crainte , cependant atténuée d’espérance.
    Joyeux Noël à toute votre équipe , ainsi qu’à tous les lecteurs du ” Courrier des stratèges ”.

    1. Merci Jean.
      Jean en son temps Apotre fidele du Christ
      Vous avez bie résumé la situation.
      Joyeuses Fetes à vous aussi et aux journalistes du courrier des strateges

  2. Une juste Libération en esprit et en application, commence à faire son chemins chez nombre de citoyens. D’un autre côté on s’aperçoit que l’absurdité et l’ânerie des Systemes de pouvoir postérieurs à la revolution industriel est progressive et cumulative. La question reste de savoir comment y mettre fin par des contre-pouvoirs “en béton antimissile” du type de la dernière génération, le Macron-2017.

  3. “Pour que les Vaccinés puissent vivre QUASI normalement, les non-vaccinés DOIVENT vivre en quasi confinement” (de mémoire, citation de G Attal)
    C’est d’une logique mecaniciste et technocratique imparable de gens hors-sol et qui chassent en meute équipés du dernier modèle de lunettes gaming !

  4. C’est la même philosophie qui est à l’œuvre qu’en 1940, n’en deplaise à ceux qui veulent garder leur monopole de la souffrance.

    On va bien rigoler quand des centaines de milliers de salariés seront suspendus et mettront en péril les entreprises.

  5. Le bal de fin d’année des hypocrites et des faux culs bat son plein
    S’il y a des contestations violentes dans la rue ce ne sera pas de la faute au gouvernement mais celle du parlement qui aura déposé un amendement liberticide ….. sur ordre …. avec obligation de vote “pour” …. solidarité parlementaire oblige
    Même le parlement est pris en otage

  6. La quasi totalité de la population va devenir non vaccinée, ce n’est qu’une question de temps. Déjà les six millions sont sous-évalués pour des motifs évidents de propagande, et à chaque dose, il y en aura un peu plus.

  7. Cela fait longtemps que je parle ici d’Épuration, car elle arrive à grands pas. La difficulté de l’Épuration, est dans la constitution des listes, des degrés d’implication dans l’horreur de chaque personnage, car il y a des variétés infinies de corruption, du crime d’État et contre l’Humanité organisé directement depuis le sommet de l’État jusqu’à la petite main des hôpitaux, des centres de vaccination, des organismes nationaux, régionaux et locaux d’administration de Santé Publique à identifier une par une, tous les directeurs, sous-directeurs, équipes dirigeantes, médecins, infirmières, soignants, qui auront participé de près ou de loin à cette entreprise criminelle.

    Personnellement, j’ai une liste déjà imposante de professionnels de santé à mettre à l’index de l’ignominie pour avoir appuyé sans remors sur le petit bouton de la chambre à gaz, parce qu’il fallait bien obéir aux ordres pour garder son travail… La mort était devenu leur métier, après avoir foulé aux pieds le Serment millénaire d’Hippocrate…

    La liste est consubstantielle à l’Épuration, car les malfrats de cette organisation criminelle dont la sphère d’influence voisine celle de l’État, des organisations territoriales et locales, auront mille tours dans leurs sacs pour effacer leurs forfaits, comme on l’a vu lors de la Libération, de l’Affaire du Sang Contaminé et de l’Affaire d’Outreau, cette dernière avec la pantalonnade de la Commission parlementaire où une ancienne Ministre de la Justice corrompue jusque l’os osait faire la morale aux délinquants en col blanc de la Magistrature, relaxés et externalisés avec bienveillance par la Chancellerie après moult faux témoignages effectués sous serment.

    Malheureusement, il faut agir vite à l’Épuration, il faut fusiller les traitres, sinon ils s’en tirent toujours. Pour le prix du silence, un Maurice Papon peut se retrouver Ministre de Giscard avec un Robert Boulin intègre assassiné, un Laurent Fabius peut se retrouver Président du Conseil Constitutionnel, un Jérôme Cahuzac peut se retrouver dans une retraite dorée à millions du Sud Corse pour avec le contrat de la balle contre le silence si les malversations du Parti Socialiste avec Pfizer venait à être ébruitées… La Corse ne manque pas de tueurs à gage et n’a pas de Brigade financière, calamité historique pour l’État centralisé et chance infinie pour les mafias internationales méditerranéennes qui se dorent la pilule sans permis de construire sur le front de mer d’Ajaccio et de Porto-Vecchio…

    Il faut donc, dès maintenant, avant que ce régime abominable s’écroule sous le poids de ses forfaitures historiques qu’on mettra nominalement en parallèle des monstruosités vichystes dans les livres d’Histoire de France, constituer précisément ces listes sans oublier qui que ce soit, des Conseils d’État à Constitutionnel et dans les rouages de la Fonction Publique et des Hauts Fonctionnaires et pantoufles de conseils d’administration du CAC40; la liste des journalistes corrompue se voit comme le nez au milieu de la figure, ils ne s’en cachent même plus.

    Déjà, il faudra dès mai 2022 saisir par Tracfin les comptes en banque des Ministres et Hauts Fonctionnaires de ce gouvernement pour vérifier le niveau d’enrichissement de ces mafieux criminels. Et lancer en priorité une Commission Rogatoire internationale pour traquer jusqu’à plus soif les comptes à numéros du gamin fou abondés par le Dolder Club, la Fondation Bill et Melinda Gates, les GAFAMs et la mafia BIG PHARMA depuis plus de 10 ans. Car il a vendu au franc symbolique les fleurons de la France à ses financiers de campagne électorale, à commencer par le scandale SFR au PDG apatride d’Altice.

    Bien entendu enfin mettre aux arrêts toute la Commission Européenne et ses membres corrompus jusque l’os par Pfizer. Démanteler la Commission Européenne, fermer définitivement le Bâtiment Berlaymont car il est objectivement le siège social de la mafia internationale.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec vous: AUCUN des soignants n’a moufté face aux chiffres mensongers qui ont guidé la propagande de la terreur pendant 4 confinements… Nombreux sont ceux, et j’ai des preuves sur les groupes facebook qui ont activement participé à la propagande anti Raoult et pro confinement avec les fameuses “infirmières de réa dans les hôpitaux débordés” qui hurlaient qu’on allait les tuer si on retourner travailler le 11 :mai et qu’on ne mettait pas le masque… Ceux qui ont abandonné leur patients, ramassé un max d’oseille avec l’imposture de la téléconsulation en 2020, ceux qui ont ramassé jusqu’à 100 000 Euros par mois pour des injections mortelles de Pfizer,… et ceux qui ont tué dans les hôpitaux, les EPADH. Puis les profs, ces profs obéissants et trouillards qui torturent nos enfants depuis 2 ans et les font obéir à l’inique en attendant de les livrer dans des camps. puis les policiers et les agents de sécurité privés qui ont harcelé, humilié, torturé et racketé des citoyens pour l’Ausweis, le masque, le couvre feu… Les maires, les 36 000 maires doiuvent aussi être démis de leur fonction pour ne JAMAIS avoir moufté alors que nous les avertissions avec des lettres ouvertes et des appels à l’Etat de Droit car le maire est GARANT de l’Etat de droit dans sa commune. Les syndicalistes de la haute à la moyenne échelle qui torturent les travailleurs avec le masque depuis deux et puis s’apprêtent à violer toutes les Lois en les livrant aux marchands de la mort. Les associations professionnelles de restaurations, et les restaurateurs eux même qui ont pris le pognon pendant un an, ne se sont jamais révoltés, est ETAIENT AU COURANT du pass sanitaire depuis janviers (j’ai suivi leur négociations avec Macron sur le Groupe Entraide Restauration jusqu’à la liquidation de ce groupe au moment de l’imposition du pass sanitaire…). Idem les gens de la culture, de la télé, qui ont pris le pognon pour ne pas travailler et ont accepté sans honte de discriminer les citoyens dès qu’ils se sont mis à travailler…. La liste est TRES longue. Elle montre l’état de déliquescence de notre societé. La bonne nouvelle est que tout le monde est remplaçable. Je fais partie de ces milions de chômeurs diplomés et déclassés depuis 20 ans. Je suis prête à prendre la relêve et faire le boulot de prof pour lequel j’ai le diplôme mais les concours truqués ne m’ont jamais permis de le faire.

  8. Je l’ai dit depuis le début. Quand le couvre feu a été instauré à 19 puis 18 heures. Jamais Vichy n’a instauré de couvre feu et les ALLEMANDs en zone occupé ne l’ont imposé qu’à 22 heures… Et ils n’ont pas em… les enfants français dans les écoles. Tout était déjà fait en aout 2020 avec le masque.

  9. J’ai lu tous les commentaires et, mon Dieu, que vous êtes naïfs mes pauvres. Vous croyez franchement que tous va bientôt s’arranger parce que vous êtes les gentils ?

    Mes pauvres petits, nous sommes partis pour des décennies de totalitarisme communiste. De plus il faut regarder globalement, la France seule ne changera rien, parce que nous ne sommes plus rien. Tout l’Occident est touché, nous sommes dans une révolution communiste :

    -Etat tout puissant qui veut tout contrôler de nos vies.
    -Aucune opposition d’aucune sorte n’est tolérée (censure omniprésente, Pravda, Facho etc…)
    -L’internationale communiste, de Chine aux USA en passant par l’UE, d’Australie en Argentine en passant par Israël, le même mal nous touche.

    Regarder, même le marxisme est présent avec l’inversion des valeurs : avortement, LGBT, loi légitime défense, destruction des traditions etc…

    Lisez L’archipel du Goulag, vous verrez ce qui nous attend. On est parti pour des décennies de totalitarisme car le mal est présent depuis 50 ans au moins, mais ça touchait les autres … Par exemple le martyr des ouvriers: immigration de masse très hostile avec baisse des salaires, conditions de travail tirés vers le bas et en plus délocalisations massives. Qui les a défendus ? Personne, et ont les traitaient de fachos et d’extrême droite quand ils votaient FN.

    De plus le nazisme était une idéologie basée sur la race et elle a été vaincue, rien à voir avec ce que nous vivons qui est une épuration de toute opposition au pouvoir total de l’état sur les individus soit le communisme.

    Les USA, UK et la France ont délocalisé massivement leurs industries, ont fait venir une immigration de masse ingérable et hostile qui a détruit ces nations, ont détruit le système éducatif (donc les usines ne reviendront pas de sitôt) et ont des dettes qui montent jusqu’au ciel. Bref, le communisme et ses 800 millions de forçats Chinois, ont gagné.

    Je vous le dis, soit des états américains font sécession et dans ce cas là nous avons une petite chance soit nous somme morts. la France n’est plus rien, la gauche (athée matérialiste) c’est tellement diffusé et imprégnée dans ce pays que je n’en espère plus rien, personnellement j’ai repris mes études justement pour pouvoir partir.

    Et lisez L’archipel du Goulag, c’est un devoir de mémoire et ça vous sauvera peut être la vie en vous remettant les yeux en face des trous.

  10. “Macron et les politiciens font pire que les heures les plus sombres de notre histoire”
     
    il suffit de prendre du recul, notamment celui de l’Histoire (la vraie, pas celle des manuels scolaires) pour savoir que ce sont exactement les mêmes qui tiraient les ficelles d’alors qui les manipulent aujourd’hui, et à l’époque, ils se retenaient parce que les gens étaient sensiblement “moins civilisés” et plus brusques dans leurs réactions. Ils risquent malgré tout d’avoir quelques (mauvaises:) surprises dans cette ère… tant pis pour eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer