La forteresse Macron se lézarde ! infligez-lui la déroute qu’il mérite

La forteresse Macron se lézarde plus vite et plus profondément que nous ne pouvions l'imaginer. Après une nouvelle offensive éclair menée entre Noël et Nouvel An (dont le mauvais effet psychologique sur ses soutiens a probablement été sous-estimé par son entourage), Macron enchaîne désormais les déconvenues. Après avoir renoncé au passe sanitaire en entreprise, avoir concédé le retour du certificat du rétablissement, le gouvernement doit composer avec des députés qui se rebellent, et des fissures partout dans l'édifice et dans la "narration" qui lui sert à justifier sa politique de ségrégation. C'est le moment d'intensifier la pression pour infliger une dérouté à ce président scélérat.

La forteresse Macron n’est pas encore tombée, mais des fissures, et mêmes des brèches s’ouvrent dans l’édifice, qui laissent à penser que tout est désormais possible. 

Travail de sape dans la forteresse Macron

Hier, les députés se sont rebellés contre le mépris présidentiel pour le débat parlementaire. Il faut dire que les couleuvres commencent à être trop grosses à avaler, même pour un député grouillot qui doit son élection au Président (et qui lui devra, en juin, si les choses continuent, son élimination au premier tour des législatives). 

Déjà, cet été, le Président avait attendu la veille de la Fête Nationale pour annoncer la vaccination obligatoire des soignants et le passe sanitaire. Attendre que les Français soient en vacances pour prendre ce genre de mesure autoritaire n’a rien de glorieux. 

Déjà, cet été, le Président avait exigé des députés qu’ils votassent sans broncher un texte qui en a fait vaciller plus d’un. 

Mais cet hiver, rebelotte. Et cette fois, ce ne sont pas les séjours à la plage qui ont morflé. C’est la trêve sacrée entre le renouveau de la lumière et le changement d’année. 

Il est probable que très peu de conseillers autour d’Emmanuel Macron aient un sens sacré suffisant pour comprendre combien ce genre d’habitude devient déplacée lorsqu’elle touche aux fondements spirituels de la société. Mais nous sommes convaincus que cette maladresse a un impact beaucoup plus important qu’on ne le pense. 

Mais Macron ne s’est pas contenté du prétexte d’une prétendue cinquième vague pour imposer des mesures copiées de l’Italie. Il ne s’est pas contenté de faire travailler les conseillers d’Etat entre Noël et Nouvel An. Il a aussi exigé des députés qu’ils accélèrent les débats jusqu’à ne plus débattre… pour pouvoir tenir un calendrier dont on mesure les sous-entendus politiques. 

Tout ce que Pfizer prend n’est plus à prendre

Qui est dupe, désormais, de la soumission du pouvoir en France aux intérêts de Pfizer ?

L’ampleur des effets secondaires est de plus en plus difficile à nier. Même dans les beaux quartiers parisiens, l’affaire prend une tournure inattendue, comme le montre ce message sur les réseaux sociaux :

Peu à peu, le “narratif” gouvernemental prend l’eau. Les doutes viennent à un nombre grandissant de personnes sur l’empressement que Macron met à refourguer du Pfizer à tour de bras. 

Dans la rue, on entend partout que la troisième dose passe mal. Ceux qui la subissent prennent de façon fréquente de plein fouet des effets secondaires extrêmement désagréables. Il devient difficile de les cacher, et la cécité du ministre de la Santé sur ce point est suspecte. 

Lorsque les “complotistes” en parlaient, on pouvait ricaner. Mais lorsque soi-même on fait l’épreuve de ce moment difficile, l’esprit s’ouvre…

L’annonce d’une quatrième dose, dans ces conditions, a beaucoup fragilisé la crédibilité de la politique menée par Macron. Beaucoup en viennent à se demander ce que cela cache vraiment !

Profitons-en pour contre-attaquer de façon unie

C’est le moment de passer à l’action !

Nous vous proposons une action commune entre Rester libre ! et Bon Sens, l’association créée par Christian Perronne et quelques autres. 

Il s’agit d’expliquer à votre député que vous ferez ce qu’il faut pour qu’il ne soit pas réélu s’il vote le passe sanitaire. 

Je suis très heureux de cette alliance avec Bon Sens pour mener cette action de dissuasion. 

Vous trouverez ici tous les détails sur cette action qui vous prendra 5 minutes. Ces 5 minutes sont vitales pour la démocratie.

De toutes les manières, passez à l’action. Sortez de la mine, descendez des collines. Tout ce que vous ferez ira dans le bon sens. 

Figurez-vous que 2022 peut nous réserver d’excellentes surprises ! et figurez-vous que vous pouvez contribuer à les créer !

Shamez avec nous pour les faire reculer !

Le shaming consiste à faire honte publiquement à quelqu'un pour son comportement. C'est l'une des techniques que Rester libre ! utilise pour dissuader les vaccinés d'abuser de leur pouvoir sur les non-vaccinés. Vous aussi, donnez cinq minutes de votre temps chaque semaine pour participer aux campagnes de shaming.
500 Shares:
26 commentaires
    1. Les frères Bogdanoff parlons-en ! Pourquoi sont-ils morts du Covid si jeunes. Pourquoi ne dit-on pas qu’ils avaient des COMORBIDITES les ayant obligés à prendre sans doute des médicaments à la pelle ? La première des comorbidités est celle bien visible de la déformation de leur visage qui les a obligés sans nul doute à avaler bien des médicaments depuis longtemps.
      Ils ne sont certainement pas morts du Covid mais de cette maladie rare qui a dû également avoir des impacts lourds sur leur santé en général.

  1. Il faut en finir définitivement avec ce sale type qui n’a eu comme unique objectif que de détruire la France et massacrer le peuple français qu’il a toujours vomit de toutes ses tripes. On se demande comment, avec un tel projet idéologique et une telle psychopathologie maladive, il pu bien être élu. Beaucoup soupçonnent, avec conjectures sérieuses à l’appui, bien entendu une manipulation médiatique et judiciaire qui ne fait plus aucun doute, mais aussi l’organisation d’une triche monstrueuse au niveau des bureaux de votes des grandes métropoles et aussi des expatriés, à la manière de Biden en 2020 aux USA. Le PS était spécialisé en ces fraudes et bourrages d’urnes en son temps. Avec l’électronique, tout est possible, il n’y a plus aucune limite technique.

    1. Décla tonitruante de maqueron au Parisien le 4 janvier: la chasse au non-vax est ouverte. Ça tombe bien, ils sont une minorité divisée en groupuscules qui ne pèsent rien électoralement.

      Autre avantage du non-vax — j’en suis — il est parfait comme bouc émissaire de tout ce qui ne va pas — et comme rien ne va, ça efface un max de sujets de l’ardoise socialo.

      Comme c’est parti, maqueron ralliera toute la gÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔche narcissique (la gauche quoi) pour finir largement devant au 1e tour. Le 2d tour sera une pure formalité et ne comptez pas sur moi pour le 3e. Qu’ils aillent se faire mettre.

      Ce que 2020-21 nous a appris? Faut pas rêver. La Résistance ne se bat pas contre maqueron, mais contre l’orthodoxie socialo consumériste bien pensante qui pèse 80 à 90% de l’opinion.

  2. Qui, en son âme et conscience, peut reconduire au pouvoir le 10 avril 2022 en France cette caste élitiste, malthusienne, eugéniste, nihiliste, égoïste et immonde ?

    Qui peut croire que nos enfants, dans le futur, alors que l’épidémie est terminée et que l’on ne détecte plus que des rhumes par les tests PCR falsifiés (interdits d’utilisation par le CDC et la FDA aux USA depuis le 31/12/2021), utilisés en France pour un montant de 4 milliards d’€ (IHU, 300 millions d’€, un hôpital neuf, 200 millions d’€) par des élus escrocs à des seules fins politiques dictatoriales (gestion des masses par la peur et la terreur – nazisme, communisme, fascisme, terrorisme, maoïsme, covidisme, écologisme, macronisme, mêmes guerres contre les peuples), ne nous reprocheront pas notre lâcheté collective, comme en Allemagne quand on mit au pouvoir un psychopathe en 1933 (rien à faire du Point Godwin quand le psychopathe adepte du Rivotril et des vaccins à effets secondaires mortels pour 35.000 personnes en Europe – source Eudravigilance – qui dirige la France est lui aussi un artiste raté comme son aîné) ?

    Qui peut honnêtement, en son âme et conscience, supporter les pleurs d’un enfant qui ne veut plus retourner à l’école masqué, parce que ces procédés dictatoriaux sont ceux des déchets politiques et idéologiques voués aux poubelles de l’Histoire, qui ont désormais cessé de faire partie de l’humanité aux côtés de tous les grands Criminels contre l’Humanité ?

    Et certains veulent reconduire cette obscénité au pouvoir, pour 5 années supplémentaires ? Sincèrement, je les plains de tout mon cœur. La vie est longue… Il faudra se regarder dans une glace tous les matins. Tous les matins…

    Beatrice Rosen : “On fait payer à nos enfants le prix de l’incompétence de l’État !” : https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=FYvIJVD5TeE&feature=youtu.be

    1. Désolée, on ne fait pas payer à nos enfants le prix de l’incompétence de l’Etat mais le prix de la lâcheté ambiante face à un pouvoir démoniaque aux ordres de l’UE et de l’élite techno financière mondiale !

  3. Cher Eric. Je partage pleinement votre cause, votre dégout, et votre révolte face au pouvoir Macronien.
    Là où je ne vous suis plus c’est quand vous enjoignez vos fidèles lecteurs d’écrire à leurs députés alors même que vous reconnaissez vous-même que nous ne sommes plus en démocratie.
    N’y a t il pas là comme un furieux paradoxe ?
    Je vous signale que la députée de ma circonscription (Mme Aurore Bergé) a été élue (naturellement) sans ma voix.
    De plus, j’ai déjà eu l’occasion de lui écrire dans le contexte de la gestion de la crise Covid, et elle m’a répondu en m’envoyant gentiment promener.
    Dès lors à quoi bon remettre ça auprès d’une telle instance aussi autiste que sectaire ?
    Est-ce efficace ?
    Pour autant que j’ai pu en juger par moi-même, la réponse est négative.
    Cela ne sert fort regrettablement strictement à rien du tout.

    1. On ne leur écrit pas pour qu’ils changent de cap même si on peut l’espérer (des députés godillots resteront godillots) mais pour les prévenir du boycott a venir sur leurs prochaines échéances.
      Ce type de courrier est apte à les démoraliser et leur faire comprendre qu’ils ne sont plus dans la bonne écurie, que Macron et son gang s’enfoncent dans une fuite en avant, les entrainant dans les abimes de l’ignominie et que l’histoire les jugera très sévèrement.
      Même si ils votent le pass vaccinal, peu à peu viendra le temps des trahisons et de la fuite hors du Titanic LREM.
      On commence déjà à voir ce phénomène avec un médecin vaccinolatre comme Blachier qui a retourné sa veste depuis un mois à la manière d’un résistant de la dernière heure.

  4. Bravo Eric pour votre engagement.
    Macron sème la HAINE depuis 2017 !
    Il faut en finir avec lui avant les élections qui ne donneront rien de bon !
    Bon courage et bonne santé à tous ceux qui ne lâchent rien ! 💥

  5. Bonjour Eric, Pour rester pratique et en parlant de Pfizer: voici les deux dernières vidéos, de la Quinta Columna, filmant le contenu d’une fiole d’une injection Pfizer.

    https://odysee.com/@laquintacolumna:8/MICRO-TECNOLOG%C3%8DAENVACUNAPFIZER-VIDEO3-:1
    https://odysee.com/@laquintacolumna:8/M%C3%81SIM%C3%81GENESDEPATRONESARTIFICIALESYMICROTECNOLOG%C3%8DAENLAVACUNAPFIZER:4

    Ce sont des nano-routeurs, ce n’est pas de la science-fiction. Le rapport du Professeur Campra est ici et publié sur PubMed aux USA. http://xochipelli.fr/wp-content/uploads/2021/12/Rapport-Campra.pdf

    Courage. Dominique Guillet.

  6. Ce n’est pas Macron le principal responsable.
    Ceux qui rendent possible tout cela, qui obéissent, qui rencherissent, sont les principaux responsables.
    Un menteur sera toujours un menteur.
    Celui qui croit au Mensonge, pourtant évident, n’a aucune excuse.

    Il ne collabore pas passivement.
    Il est partie prenante et la force active du Mal qui est à l’oeuvre.

    Cessons de plaindre ceux qui se feraient tromper….

    La Bible explique parfaitement ce que nous observons.
    La dichotomie spirituelle s’opère sous nos yeux ébahis.

    Les méchants sont rendus manifestes…. et vont d’eux-mêmes à leur perdition, présente et future.

  7. “La forteresse Macron se lézarde plus vite et plus profondément que nous ne pouvions l’imaginer.”
    Pour moi, Macron, c’est déjà du passé.
    D’abord, un psychopathe ne jouit que si les autres réagissent à ses tentatives de manipulation. Donc, il faut ouvertement clamer que les délires de ce Pinocchio psychopathe ne nous intéressent pas du tout et qu’il peut rester dans son monde imaginaire, mais sans nous.
    Ensuite, ce qui compte, c’est qui sera à sa place dans quelques mois. Or, là, le risque est grand que ce soit Pécresse, c’est-à-dire le clone de Macron : Young Global Leader, franc-maçonne, des casseroles notamment via son mari et l’affaire Alstom énergie, etc. Donc la parfaite “marionnette” bien obéissante aux injonctions des vrais dirigeants.
    Du coup, tout ce cinéma semble trop parfait pour aider Pécresse, en lui permettant de s’afficher comme un recours contre les délires de Macron, pour être fortuit.
    Il suffira que Macron annonce au dernier moment qu’il ne se représente pas, en prétextant qu’il ne veut pas “diviser les Français” (selon le principe d’inversion de ces malades).
    Pécresse aura alors un boulevard : toute la classe moyenne et la petite bourgeoisie perdues depuis 2007, 2012 et 2017, fonceront vers elle, croyant revenir dans un univers connu.

      1. Certes, mais pas pécheresse, simplement parce qu’elle est pire puisqu’elle a déjà dit plusieurs fois qu’il fallait rendre les thérapies géniques expérimentales mortelles obligatoires…

  8. il faut porter l’estocade à ce fou furieux, à ce malade !!!
    Il est DANGEREUX pour la FRANCE et les FRANCAIS en poursuivant son oeuvre de destruction et d’extermination.
    C’est un grand malade qu’il faut piquer et repiquer ….

  9. Le poudré et ses sbires sont depuis le début de cette histoire les VRP de Pfizer.
    Il faut tout de même imaginer le marché Kolossale. 8 milliards d’individus qui seraient
    injectés 4 fois / an à 18 Dollars la piquouze ça doit faire tourner la tête aux responsables
    de Pfizer. Tout cela n’est qu’une machination et pour parvenir à leur fin, ils ont sciemment
    laisser des gens mourir fautes de soin. Ainsi le croque mort Salomon a pu annoncer tous les
    soirs à la tv les morts par centaine par milliers. La peur a fonctionné pour tout le monde.
    Moi ce qui m’a fait réagir et réfléchir c’est ce professeur Raoult qu’ils ont osé faire passer
    pour un charlatan, et de faire disparaitre de la circulation des médicaments qui pouvaient
    soigner. Il est clair que les labos avec l’europe ont signé une clause de non concurrence
    d’aucun produits en contrepartie d’un prix négocié ou de rétro commission (probablement
    versés dans des paradis fiscaux) comme ils savent le faire pour ce genre d’opération. N’oublions pas les affaires des vedettes, des ventes d’armes, d’Elf Aquitaine etc … Il y a
    toujours des politiques de mouillés dans ces grosses affaires.

    Posons nous la question de comprendre comment dans un pays ” aussi riche que le notre ” nous sommes débordés à l’hopital (alors qu’il y a des hopitaux sur tout le territoire) pour soigner 3000 personnes. c’est à dire si l’on ramene ce chiffre par département nous avons
    30 personnes par hopitaux environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer