Alors que la France de Macron s’enfonce dans la covidémence, le Royaume Uni choisit la voie de la raison

Malgré l’explosion des contaminations au variant Omicron, auu Royaume-Uni, on se prépare à réduire la période d’auto-isolement post-Covid de sept à 5 jours. Selon Michael Gove, membre du gouvernement Johnson, le pays va passer du « stade de la pandémie à celui de l’endémie ». Le pays emboite le pas à d’autres pays occidentaux comme les Etats-Unis, et l'on peut se demander si la France, avec le vote du passe vaccinal, n'est pas en fait à contre-courant de l'évolution générale.

Une mesure étudiée suite à la baisse des cas et des hospitalisations

Agir en fonction des données scientifiques disponibles, c’est le principe du Premier Ministre britannique Boris Johnson,. Ce dernier a prévu de mettre fin aux tests rapides et gratuits.

Avec le variant Omicron, le gouvernement britannique pense réduire la période d’isolement post-Covid de 7 à 5 jours. Tout cela, suite aux premiers signes de diminution des cas d’infection et du nombre de patients admis dans les hôpitaux.

Le ministre Michael Gove a déclaré à Skynews que le Royaume-Uni est en train d’arriver à un stade où il est possible de « vivre avec le Covid ». Autrement dit, le coronavirus pourrait bientôt devenir “endémique” en Grande-Bretagne. Max Blain, porte-parole de Boris Johnson, a toutefois déclaré aux journalistes qu’il était trop tôt pour dire cela.

Le Premier ministre britannique a déclaré aux journalistes que pour le moment, le gouvernement est en train d’étudier la situation réelle en fonction des données scientifiques. D’ici le 26 janvier, des changements pourraient s’appliquer en ce qui concerne les mesures sanitaires en vigueur au Royaume-Uni.

Une réduction de la période d’isolement pour atténuer les pénuries de personnel

Si la réduction de l’isolement post-Covid est envisagée, c’est pour atténuer le manque de personnel dans les écoles, les entreprises et le NHS (National Health Service). Notons que le nombre de nouveaux cas de Covid-19 est passé de 161.252 à 141.472 en une semaine.

La situation est encore délicate car parmi les 13.399 patients hospitalisés, 704 ont encore besoin d’une ventilation mécanique. Toutefois,  le ministre Michael Gove estime qu’il est possible de lever progressivement les restrictions.

A noter qu’aux Etats-Unis, suite à la décision prise par les CDC, la durée de quarantaine varie en fonction du statut vaccinal. Les personnes vaccinées au cours des six derniers mois n’ont pas besoin d’être mises en quarantaine après une exposition. Les personnes non  vaccinées ou qui ont été vaccinées il y a plus de six mois doivent rester en quarantaine pendant cinq jours après une exposition et subir un test Covid-19.

Par ailleurs, il faut savoir qu’au Royaume Uni, le taux vaccinal est de 89%, soit près de 51 millions d’individus de plus de 12 ans de primo vaccinés, et un peu plus de 46 millions de personnes ayant obtenu leur seconde dose, et quelque 18,6 millions ont reçu une injection de rappel.

Bloquez vous aussi le passe vaccinal

Rester libre ! vous fournit un kit de shaming pour dissuader votre député de voter le passe vaccinal. Prenez 5 minutes de votre temps pour participer à la campagne.
149 Shares:
5 commentaires
  1. La dangerosité du virus Omicron est inversement proportionnelle à celle du virus Omacron… Et, même si les dits “complotistes” le savaient déjà depuis février-mars 2020 – Fin de Partie de Didier Raoult 26 février 2020, The Project Veritas avril 2020, Lancet Gates mai 2020 -, l’on constatera que le deuxième est de plus en plus dangereux populations au fur et à mesure que le premier sera devenu d’aucune utilité pour la stratégie de réélection du deuxième. Stratégie qu’on avait déjà identifié dès la publication des 6 courbes de l’épidémiologiste cinglé de l’Imperial College.

  2. Stratégie, chers stratèges ?
    Peut-on raisonnablement imaginer que sans aucune raison sanitaire, le gouvernement accentue ses pressions et privations de liberté jusqu’à fin Mars… pour ensuite “tout lâcher” et provoquer une euphorie afin que les français “votent bien” ?
    PS : dans Le Monde du 13 Janvier “le gouvernement espagnol se prépare à passer en endémie…”

  3. Ils ont voté une lois pour le Passe Vaccinal. Très bien mais à moins que je ne fasse erreur ces inoculations ne sont pas encore des vaccins et ne le seront pas avant 2023 s’ils le deviennent! Donc est-il possible de contourner de passe en évoquant ceci?

  4. La “situation sanitaire” (ou son narratif) s’adaptera aux décisions politiques, et non l’inverse.
    Macron va l’utiliser pour essayer de sauver son poste… Et la Grande-Bretagne n’est pas dirigée par un fou…

  5. Désolé mais BJ ne prend pas ses décisions selon les avis de ses conseillers scientifiques mais selon ce qu’il sait des opinions des députés conservateurs ” back bench” ie ceux sans postes ministériels. Pour la plupart ils sont anti toutes mesures restrictives – masques obligatoires, pass sanitaire , confinement, jauges etc .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer