Plus de 1000 sportifs de haut niveau victimes d’accidents graves ou mortels dans un régime de vaccination massive contre le COVID-19

Le Courrier des Stratèges a déjà abordé le sujet des morts subites ou des accidents graves de sportis de haut niveau, professionnels ou amateurs dans un contexte de vaccination massive contre le COVID-19 avec des produits encore expérimentaux. Nous vous indiquons le lien avec une liste quotidiennement mise à jour. On en était le 9 février au soir à 1088 cas recensés

Nous avions déjà abordé le sujet et nous vous avions proposé le 20 janvier 2022 une liste de 500 cas avérés ou demandant une investigation approfondie. Nous avions promis de faire des mises à jour régulières. Nous avions utilisé la compilation de Good Sciencing. 

Un travail de compilation élargie, qui inclut Good Sciencing est effectué quotidiennement et nous vous recommandons de vous y reporter. Nous mettons le document à la date du 9 février 2022 au soir à disposition sous forme de document Slideshare. 

Prenez le temps de lire les histoires ici racontées, suivez les liens référencés. Et contribuez vous-même, si vous avez connaissance de faits graves et documentés, à la liste. 

Jamais le nombre de sportifs de haut niveau à connaître des morts subites, des accidents graves et des interruptions de carrière, n’avait été aussi élevé dans une période d’un an.  

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
575 Shares:
12 commentaires
  1. Aux USA il s’est trouvé un merdia pour informer ses lecteurs que ces morts subites de sportifs n’ont rien à voir avec les injections ARNm covid, mais, tenez-vous bien fermes sur vos sièges… seraient causés par les bruits stridents de sifflet des arbitres !! (J’aurai bien joint cette image, mais je ne sais pas faire ça ici).

  2. 30% de la population mondiale pratique régulièrement une activité sportive.
    10% de la population mondiale pratique un sport à niveau amateur, cela fait près d’un milliard de personnes.
    1000 sportifs qui seraient décédés des suites du vaccin, cela représente UNE personne sur 1 million.
    Avec une valeur aussi faible, il est impossible de prouver que ce pratiquant sportif est décédé à cause du vaccin.

      1. non et alors? quel intérêt? vous mélanger des sportifs amateurs avec du des sportifs de haut niveau..il y a donc un biais! sans compter ce qu’à dit plus haut daniel38.. après c’est pas à moi de remettre en cause si tel ou untel fait partie du haut niveau ou non! 🙂

  3. Alors si on se focalise que sur le foot une étude montre 617 accidents cardiaques sur 2014 – 2018 pour les footballeurs de haut niveau soit environ 2 accident par semaine. Cela donne 6,8 cas par an pour 100 000.
    Si on applique ça au nombre de personnes pratiquant ce sport (265 millions a l’époque) nous aurions donc environ 18 000 accidents cardiaques par an dans ce sport avant la pandémie..
    Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas faire attention aux effets secondaires des vaccins et regarder si le vaccin n’a pas impacté, mais il faut aussi vérifier les données affirmées.

    https://bjsm.bmj.com/content/56/2/80

    1. Merci pour le lien et pour l’info: 614 décès rien que pour le foot en 2014.
      L’article regroupe environ 1000 décès de tous les sports.
      Donc rien d’anormal.
      Le problème de cette crise est le manque de sérieux dans la diffusion des informations, autant du côté officiel, que du côté opposant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer