Guerre d’Ukraine – Jour 4 – Bilan en fin de journée

Ce quatrième jour de guerre révèle qu’il y a en fait deux conflits: une guerre entre l’Ukraine et la Russie, sur le terrain. Et un affrontement stratégique de plus en plus étendu entre l’Occident et la Russie. La “mondialisation heureuse” aura donc débouché sur un conflit global, où l’Occident emploie tous les moyens pour essayer de sauver une suprématie de plus en plus contestée: la guerre menée contre la Russie consiste bien entendu à livrer des armes à l’Ukraine. Mais aussi à tenter de l’asphyxier financièrement, imposer une censure de l’information etc…L’Occident a sans doute présumé de ses forces et – comme le IIIè Reich il y a 80 ans, sous-estimé les forces de son adversaire. L’économie européenne va ressortir brisée de son alliance à courte vue avec le projet américain d’une transformation de l’OTAN en alliance globale dirigée contre la Russie et la Chine. Et puis une partie du monde ne suivra pas les Américains, à commencer par la Turquie et l’Inde. Du point de vue français, la nouvelle la plus terrible du jour est l’annonce du chancelier allemand d’un réarmement massif de son pays. C’est la fin du pacte européen de 1950 dans lequel l’Allemagne, ayant tiré les leçons du nazisme, se mettait au service de la paix. Aujourd’hui l’Allemagne est à nouveau une puissance belliciste. La France devra en tirer les conséquences, à commencer par la fin du traité d’Aix-la-Chapelle et le renoncement à la “défense européenne”.

 

7h00: L’armée russe affirme avoir détruit 800 objectifs d’infrastructures militaires ukrainiennes et confirme la prise de Mélitopol

8h00: la presse américaine est indignée parce qu’elle découvre, avec quatre jours de retard, que l’ambassade de Chine à Moscou a mis sur son site une liste des pays bombardés par les Etats-Unis depuis 1945 en parlant ironiquement de “tour du monde des démocraties”.

9h00: les forces spéciales russes (spetsnaz) affrontent des bataillons fascistes placés à Kharkov par le gouvernement ukrainien dans l’espoir de retarder l’avancée russe.  Nouvelles de l’ensemble du Front: on constate que l’avancée de l’armée russe au nord de la Crimée, autour de Kharkov et autour de Kiev oblige des régiments ukrainiens à se replier; du coup les troupes des républiques sécessionnistes avancent dans la conquête de l’ensemble de leur “territoire administratif” (dans l’Ukraine d’avant 2013.

10h00: Une délégation russe arrive en Biélorussie à Gomel pour d’éventuels pourparlers de paix avec les Ukrainiens.

10h00: Sources de journalistes russes de terrain, indépendants, compilées par le canal Telegram “Actualités mondiales et françaises”: “La défense près de Gostomel (banlieue nord-ouest de Kiev) est percée en direction de Kiev.
Kharkov. La défense ennemie est également percée : à 7 heures du matin, heure locale, l’infanterie russe pénètre dans les limites de la ville.
Dans le Donbass, l’offensive contre Marioupol se poursuit. Les forces alliées se sont retranchées sur la ligne Pavlopol – Pishchevik (nord-est de la ville).
Quant à Severodonetsk au nord, il restait 8 km aux troupes LNR pour l’atteindre.
Kherson. Les troupes ukrainiennes bombardent en permanence la centrale hydroélectrique de Kakhovskaya.
Aux abords de Sumy et de Tchernigov (nord du pays, nord-est Kiev), de grandes colonnes de matériel militaire russe ont été vues.
 A Rovenki en LNR, un dépôt pétrolier a explosé après avoir été touché par un Tochka-U ukrainien. (…)
 En Ukraine, ils ont annoncé la formation d’une légion étrangère.”

10h30: Le conflit en Ukraine pourrait durer « plusieurs années », selon le chef de la diplomatie britannique, Elisabeth Truss

11h35: Plus de mille soldats ukrainiens se sont rendus à Kharkov

12h00: Nouveau point “Actualités mondiales et françaises” qui nous plonge au coeur de la bataille de Kharkov:

-” L’offensive terrestre à Kharkov se développe et vise le centre de la ville, les combats de rues sont très durs, une colonne d’infanterie Russe sur voiture blindée Tigr est détruite lors d’une embuscade kiévienne, mais les soldats Russes s’échappent, sauf 1 qui est fait prisonnier par les kiéviens. La manœuvre consiste peut-être à prendre ensuite en sandwich les parties nord-est et nord-ouest de la ville.
– Les kiéviens se mettent à frapper aux lanceurs de roquettes multiples le centre de Kharkov depuis des positions au sud-ouest-ouest de la ville.
– Une station service au sud de Kharkov devient un atelier de fabrication de cocktails Molotov pour les Kiéviens.
– Offensive Russe depuis le sud, les troupes se trouvent au nord-est-est de Zaporozhye, étant parties du nord de Tokmok, pris hier ! (…)
– Les forces Russes étendent leur contrôle sur la région au nord-ouest de Kiev.
– Dans le secteur de Kherson, nord-ouest Crimée, des débris d’avion ukrainiens au sol témoignent de l’usage de la DCA Russe au début du conflit
– Panne de courant à Marioupol (sud, attaqué par DNR à l’Est et au Nord et par la Russie à l’ouest. Il n’y a pas de sud : c’est la mer d’Azov )
– Les kiéviens poursuivent la destruction des ponts dans les banlieues ouest de Kiev
– Des azerbaïdjanais rejoignent les rangs des kiéviens
– Combats à proximité de Slaviansk et Kramatorsk, les LDNR se rapprochent des villes historiques où les premiers combats acharnés ont eu lieu au printemps 2014, avant qu’elles aient dû se replier sur Lougansk et Donetsk pour éviter un encerclement”

 

 

13h00: Le nombre de personnes fuyant l’Ukraine vers les pays limitrophes est supérieur à 350 000. Cela ne témoigne pas vraiment d’une nation unanime à défendre le régime kiévien.

13h30: Poutine a mis les forces nucléaires russes en alerte maximale: “Les pays occidentaux ne prennent pas seulement des mesures inamicales contre notre pays dans le domaine économique. Je parle des sanctions illégitimes que tout le monde connaît. Cependant, les hauts responsables des principaux pays de l’OTAN font également des déclarations agressives contre notre pays“.  La Biélorussie est solidaire de la Russie: Loukachenko n’a apparemment pas été impressionné par sa conversation avec Emmanuel Macron et il a fait savoir ce matin que  que la Russie serait autorisée à déployer des armes nucléaires en Biélorussie si la Pologne et les Etats Baltes servait au déploiement d’armes similaires de l’OTAN

14h: C’est un tremblement de terre en Europe et la fin du pacte européen de 1950. L’Allemagne annonce, par la bouche du Chancelier Scholz parlant devant le Bundestag, 100 milliards d’investissements extraordinaires dans le budget de la défense. Ainsi, à l’occasion d’une guerre avec la Russie, l’esprit de puissance allemand renaît. La France ne peut pas suivre l’Allemagne dans la folie qui consiste à livrer des armes à un gouvernement ukrainien à qui des nostalgiques de l’alliance avec la Wehrmacht mettent un pistolet dans le dos. La France n’a pas d’autre choix que de revenir à une politique d’indépendance et de dissuasion renforcée au service de la paix et de l’équilibre des puissances.

 

Point sur les opérations militaires en début d’après-midi:

Les durs combats se poursuivent sur Kharkov et des combats plus légers se poursuivent à l’ouest de Kiev et dans les banlieues ouest de la capitale.
– La Russie étend son contrôle à une trentaine de Km à l’ouest et au nord-ouest des entrées de Kiev.

– Les forces Russes venant de Crimée se mettent en position sur les arrières de Marioupol (en arrivant depuis l’ouest) qui est déjà attaquée par l’Est et le nord-est (quasiment par le nord également) par les troupes de DNR. (Sud-est Ukraine.)
– La base navale que l’Angleterre finançait à Berdyansk (ouest de Marioupol, mer d’Azov) est sous contrôle Russe

Et un état de choses à partir des témoignages de terrain:

“- Toujours des scènes de pillages et de meurtres un peu partout dans le pays, sur fond de distribution d’armes à la population.

–  A Kiev, la folie continue, des listes de véhicules civils à attaquer au cocktail Molotov circulent, pour “suspicion d’agent Russe”
– Kharkov : des commerçants dans les zones libérées (petite provocation de ma part), donnent de la nourriture gratuitement aux troupes Russes en les accueillant chaleureusement.

–  Des citoyens Ukrainiens enlèvent les mines AT (antichars) posées sur la route, bloquant l’accès d’un pont à Berdyansk.”

15h: Kiev veut maintenant négocier à Pripyat, en Ukraine à la frontière Biélorusse

17h: on sort de plusieurs heures de psychodrame au cours desquelles M. Durov, fondateur de Telegram, mis sous pression par les Occidentaux, a annoncé vouloir fermer Telegram en Russie et en Ukraine puis a renoncé.

17h30: La folie continue. L’Union européenne va financer l’achat et la livraison d’armes à l’Ukraine et fermer tout son espace aérien à la Russie

18h00: Le ministère russe de la Défense a déclaré que les forces russes avaient frappé 1 067 sites militaires ukrainiens depuis le début de « l’opération spéciale » en Ukraine, admettant pour la première fois que des militaires russes ont été tués et blessés au combat

18h00: la Turquie déclare appliquer la Convention de Montreux. Ne pourront franchir les Détroits que les navires retournant à leur base.

18h30: Les Européens seraient-ils les dindons de la farce – par leur propre faute ? Quand on regarde les sanctions imposées par les Etats-Unis à la Russie, le pétrole n’est pas concerné de manière à ne pas faire monter les prix du carburant à la pompe pour les  Etats-Unis.

19h00: l’ Union Européenne devient chaque jour un peu plus une technocratie liberticide: RT et Sputnik seront censurés dans l’ensemble de l’UE.

19h45: le maire de Kiev annonce que la ville est encerclée par les troupes russes puis il rétracte ses propres déclarations comme des “mensonges russes” quelques minutes plus tard.

20h: point militaire:

“- Marioupol et Volnovakha (à mi-chemin vers Donetsk) sont encerclées

— Des missiles de croisière tirés depuis la Biélorussie ont frappé une nouvelle fois un aérodrome, zone de Jytomyr (ouest de Kiev)
– 4 hélicoptères Russes font des rotations au nord-est de Kherson (nord-ouest Crimée) en attaquant au sol pour harceler de l’infanterie ennemie.”

21h. Nouveau point militaire:

– Des colonnes immenses, dont des Tchétchènes, attendent depuis plusieurs jours dans les forêts du nord du pays (régions de Tchernigov, Sumy à l’Est du Dniepr et Tchernobyl à l’ouest du Dniepr). Les tchétchènes sont moins disciplinés et se filment… Un problème connu.
– Frappes de l’aviation Russe sur un casernement kiévien, Tchernigov (nord-est Kiev)

L’artillerie (lanceurs de roquettes multiples) kiévienne se fait détruire par tir de contre-batterie Russe à Marioupol

Les forces Russes réalisent un tir de roquettes-multiples au nord-est de Kherson, depuis la rive Est du Dniepr sur l’autre rive, ce qui montre que la tête de pont n’a pas été fortement élargie.
– Le banditisme, le crime, la folie, le harcèlement… se répandent toujours plus, à Kiev, dans les zones kiéviennes de Kharkov, à Odessa, à Lvov etc.
– A Tcherkassy (centre Ukraine), quelqu’un a tiré au hasard un ATGM NLAW livré par l’Angleterre les dernières semaines (missile guidé anti-char). Le missile a explosé dans un lampadaire ou un câble électrique et a endommagé un garage”

22h: Nouveau point militaire. On ne saurait trop remercier le rédacteur du canal Telegram “Actualités mondiales et françaises” pour l’énorme travail de compilation de sources russes qu’il fait. Ses sources sont sur le terrain et ne sont pas au service de l’armée russe. Le canal ne cache pas les pertes russes, qu’il estime à plusieurs centaines depuis le début de l’offensive.

“- Kharkov, le maire veut négocier la reddition de la ville pour éviter les dégâts et les victimes. Précédemment, il avait demandé à la population de se cacher dans le métro.(…)
– Nouveau tir de missile de croisière sur un aérodrome près de Zaporozhye, sud-est Ukraine, sur le Dniepr. Cela donne l’impression que la Russie fait un usage économique de ses missiles de croisière, depuis le début, et surveille les bases aériennes. Dès qu’une activité de combat est détectée (avions déplacés sur la BA par exemple), une nouvelle frappe précise est lancée. Par exemple, les USA ont tiré une cinquantaine de missiles sur la BA de Shayrat en Syrie, qui n’ont pas tous été d’une grande précision, et qui n’ont pas touché tous les avions stationnés dans “l’herbe” (ou le sable disons). Quelques heures plus tard, ces avions sont repartis sur une autre BA. Ici, la Russie tire 1 à 3 missiles sur chaque aérodrome, sur les concentrations d’avion au sol, dépôts de carburant et de rares hangars, puis elle surveille l’activité et en tire de nouveaux au besoin. Les troupes au sol sont accompagnées de DCA de moyenne portée, il y a une surveillance de radar S-400 tout autour du pays (plusieurs centaines de Km de détection), des avions-radars, de la chasse aérienne… Il n’est pas utile de tirer 10 fois plus de missiles pour un résultat tel que les USA ont obtenu à Shayrat.
– (…) la progression Russe vers Kiev n’a pas été tentée aujourd’hui, les troupes attendent à l’ouest et ont légèrement étendu leur contrôle à 30 Km de la ville. De même à l’Est de Kiev, aucune tentative de progrès dans les régions de Tchernigov – Sumy. La Russie attend quelque chose, les troupes s’accumulent sans bouger sérieusement, depuis plusieurs jours. Observez qu’on constate la même chose sur Kherson au nord-ouest de la Crimée et même au nord-est de la Crimée : Zaporozhye n’a pas été sérieusement attaquée, bien que les troupes Russes soient à proximité. Simples reconnaissances offensives, puis attente dès qu’il y a une résistance“.

Ce dernier point détaillé est intéressant: après avoir écrit, depuis vendredi, que l’armée russe avait été surprise par la résistance rencontrée et que la stratégie était mal ajustée, le rédacteur voit se dégager une ligne directrice. L’armée russe a bien suspendu son avancée vendredi 25 à midi, durant 24h, pour laisser une chance aux négociations. Puis elle a repris sa marche. Il semblerait donc que là on ait affaire à une nouvelle phase “attentiste” – pour accumuler suffisamment de forces et lancer des offensives efficaces au cas où les pourparlers ne serviraient qu’à gagner du temps du côté ukrainien.

Pour l’avoir observé depuis plus de vingt ans, Vladimir Poutine a plus le tempérament d’un Turenne que d’un Bonaparte en termes de définition et de mise en oeuvre de la stratégie. La carte des avancées russes ce soir montre une vraie consolidation des positions:

Comparez la carte du 26 février établie par Military Advisor sur Twitter:

 

Et celle d’aujourd’hui 27 février:

L’armée russe avance méthodiquement. Evidemment Vladimir Poutine ne peut pas se permettre une guerre longue. Mais on n’en est qu’à quatre jours de guerre! Il n’y a que dans les jeux vidéos que l’on vainc l’ennemi en quelques heures.

23h00: Les pourparlers entre Ukrainiens et Russes en Biélorussie, dans la région de Gomel demain 28 février sont confirmés.

193 Shares:
34 commentaires
  1. Comme vous le dites, le point le plus important de ce dimanche est le discours du chancelier allemand. 100 milliards pour remettre l industrie de l’armement allemande en marche. La france avait eu durant ces 50 dernières années, le champs libre sur l export d’armement. Aujourd’hui sonne la fin de l’âge d’or. La machine export allemande va se mettre en marche pour cette industrie, elle qui s’était “auto bridée” durant tout ce temps. Cela prendra bien sûr quelques années pour ce qui est le plus en pointe. Mais ils commenceront avec ce qu’ils ont: chars, canons, navires, sous marins, communication, brouillage… Et comme le disait ce chancelier, ce sera l avion européen et non le rafale qui va recevoir des milliards pour le mettre au niveau. Le message est clair: pas question d de donner des milliards aux français. Un nouveau compétiteur vient d entrer sur le terrain.

  2. Les missiles anti-missiles AEGIS déployés par l’Otan dans plusieurs pays récemment intégrés à l’organisation (Roumanie, pays baltes et plus tard en Pologne) sont-ils susceptibles de prendre une dimension offensive ?
    Si tel est bien le cas, c’est un élément de plus dans la guerre qui vient de démarrer…

  3. de quel droit l’union européenne décide-t-elle d’entraîner les pays qui la composent dans un acte de belligérance ?? car c’est bien de cela qu’il s’agit dans la livraison d’armes… aucun parlement national ne lui a donné ce droit. Si Poutine répond, comme il l’a dit assez clairement, les représentants actuels de l’Europe et les chefs d’Etat en poste seront pleinement et personnellement responsables.
    comment se fait-il qu’aucun politique ne s’offusque de cette confiscation de plus du pouvoir des citoyens auxquels on impose des orientations qu’ils n’ont pas demandé ?
    la caste en profite pour asseoir l’Europe qu’elle veut nous imposer.

    1. Citation : “comment se fait-il qu’aucun politique ne s’offusque de cette confiscation de plus du pouvoir des citoyens”, peut-être parce qu’ils sont dans le même schéma que pour l’affaire du covid.
      Tous, absolument tous, savent qu’il ne s’agit que de propagande en vue de servir l’oligarchie en place. Comme pour le covid.

      A propos, j’ai appris ce week-end une information que je tiens à vous partager.
      Vous savez ces fameux symptômes de perte du gout et de l’odorat…

      Eh bien… La directive européenne de 2016 sur les champs électro-magnétiques générés par la 5G reconnaît qu’ils peuvent provoquer de la fatigue, et des symptômes de type grippal. Autrement dit, la perte du goût ou de l’odorat et tous les symptômes que l’on attribue au prétendu covid-19 sont connus pour être ceux des radiations 5G.
      Vous avez bien lu !
      Cette information, connue de toutes les autorités en place (médicales comme politiques), a été communiquée par le docteur Urmie Ray dans une interview donnée en novembre 2021 et dont je n’ai eu connaissance que ce week-end. (voir ici : https://crowdbunker.com/v/pP85dMqMsTU )

      Cette information est en totale concordance avec ce que j’écris depuis près de deux ans. Il n’y a jamais eu virus de quoi que ce soit, juste une mise en scène de type hollywoodienne pour faire croire à l’existence de quelque chose qui n’existe pas (et ainsi instaurer l’obligation d’une injection régulière à toute la planète et une dictature complète sous prétexte sanitaire).

      Je vous invite à écouter cette vidéo et à en tirer votre propre conclusion.

      1. Je suis ingénieur dans la radio. Vous dites des sottises sur la 5G. Il faut cesser. Il y a suffisamment de choses sérieuses et graves sur les thérapies géniques pour ne pas se ridiculiser avec des histoires de sorcières et faire passer les opposants au pass et aux “vaccins” pour des rigolos.

        1. Les experts radio sont ils experts en santé publique? je ne le crois pas..
          Les champs électromagnétiques peuvent avoir des effets, directs ou indirects, sur la plupart des systèmes physiologiques. Ils peuvent également perturber le fonctionnement des dispositifs médicaux actifs implantés , comme les pacemakers ou les pompes à insuline.
          -Les champs électriques statiques peuvent provoquer des réactions cutanées
          -Cancérogénicité
          -Effet auditif dû aux impulsions hautes fréquences
          -Hyperthermie due aux champs haute fréquence
          -Effets sur la grossesse
          etc..
          plus d’infos …https://www.inrs.fr/risques/champs-electromagnetiques/effets-sante.html
          Les articles R. 4453-3 et R. 4453-4 Code du travail définissent des valeurs seuils en fonction des effets sur la santé.

      2. Les pertes du goût et de l’odorat sont essentiellement dus aux carences en oligo-éléments -vitamines et minéraux et c’est le cas du zinc. Ces derniers largement monopolisés par les cellules en cas d’infection s’épuisent très vite et conséquemment les défenses immunitaires
        peuvent s’effondrer.
        C’est ainsi que l’on a vu des personnes “renaître” après une supplémentation en vitamines et minéraux.
        https://www.oreka-formation.com/post/supplementation-perte-odorat-gout

      3. Vous dites:
        “La directive européenne de 2016 sur les champs électro-magnétiques générés par la 5G reconnaît qu’ils peuvent provoquer de la fatigue, et des symptômes de type grippal.”

        Si ce que vous dites est vrai, ou est cette directive de 2016 ? Je ne la trouve nulle part.

        Merci.

      4. Merci Patrick pour cette information de la perte du goût et de l’odorat. J’avais moi-même la perte de goût mais pas de l’odorat en 2020 pendant trois semaines environ et aucun autre symptôme significatif et je trouvais cela bizarre. On se moquait de moi en me disant que je m’inventais une maladie, que je regardais trop “internet”, il n’y avait pas encore le pseudo- covid, je le précise bien, et quelques semaines plus tard, on parlait de cela à la télé…
        Il faudrait faire tomber toutes ces antennes qui feront nôtre malheur de demain. Pendant la crise sanitaire ces antennes ont poussé comme des champignons et jusque dans les plus petits villages. Beaucoup de gens manifestaient et ne voulaient pas d’antenne et malgré un rejet massif dans les villages, les maires les ont installé sans tenir compte de l’avis des villageois. J’en veut beaucoup à ces maires corrompus et cela continu maintenant avec les parrainages

      5. En Asie, il y a 10 voire 50 fois la concentration d’antennes de telecommunication qu’il y a en France. En revanche il n’y a pas de pleureuses comme il y en a en France…

  4. Cependant, au vu de la carte de l’Ukraine, on peut supposer que seule les régions de l’est intéressent la Russie : elles bordent la Mer Noire et c’est un pas en avant pour le verrouillage de cette zone maritime et, au-delà, la mainmise sur la Méditerranée.
    Si l’on considère que les “grandes manoeuvres” maritimes de l’OTAN se déroulent régulièrement en Méditerranée, il est fort probable que la Russie n’apprécie pas de telles pratiques, à juste raison… car la “Mer Noire” fait partie de la “Méditerranée” pour des américains qui ne respectent rien, ni personne !

    On va donc dire :
    – que la “nouvelle” Ukraine sera plus tranquille avec un tout petit mur d’accès à la mer, car à travers l’Ukraine, l’OTAN n’a pas besoin d’un accès direct à la Mer Noire ;
    – que sa “frontière naturelle” idéale avec la Russie pourrait bien être le Dniepr ; la Russie récupérerait alors une région intéressante qui va de Kiev à Odessa ;
    – par la même occasion, la base navale russe de Novorossiïsk (qui doit être achevée) serait sécurisée.

    Après ça, la Russie n’aura plus qu’à récupérer le petit morceau de Moldavie maritime pour être frontalier avec la Roumanie et, avec un peu de chance et du même élan, avec la Bulgarie avec qui Poutine pourra discuter sereinement puisque ce pays fricote avec l’OTAN (en favorisant ses manoeuvres en Mer Noire), tout comme l’Ukraine.

    Juste un coup d’oeil pour voir à quel point “l’OTAN” va chatouiller la luette de la Russie ! https://www.nato.int/cps/fr/natohq/news_185879.htm?selectedLocale=fr

    Il n’est pas normal que la Russie réagisse ?
    Et si Poutine allait faire ses grandes manoeuvres, avec les Chinois à 300 km des côtes étasuniennes, autour de Cuba par exemple, Biden et ses faucons ne crieraient pas au scandale et ne se lanceraient-ils pas dans d’extraordinaires menaces ?!!

  5. Bonjour Eric.
    Je vous ai écrit que , selon moi à la lecture de la déclaration de VP , la Russie cherchait la fédéralisation de l’Ukraine et sa neutralisation (on ne peut plus dire finlandisation vu que la Finlande veut, sous une PM Schwabienne, renouer avec la guerre) Ceci, pour s’assurer un bon tiers du pays au Sud et à l’Est qui soit russophile et russophone,et aussi débarrasser cette nouvelle Ukraine, sous une nouvelle constitution, des régions de l’Ouest nazifiées, en les poussant dans les bras des pays limitrophes.
    Je doutais de votre position, d’une possible nucléarisation de cette guerre , car il ne me semblait pas possible que quelqu’un soit capable, en occident, de douter du sérieux de la démarche russe, et pousser â l’extrème folie la confrontation. Or, il semblerait que vos craintes d’un conflit nucléaire , fondées sur une bien meillieure connaissance de nos “élites” que moi , ne soient pas si folles que ça.
    Mon analyse de l’impossibilité d’aller â la confrontation pour la France est notre fragilité nucléaire sur les centrales réparties régulièrement sur le territoire. Quelques missiles sur ces réacteurs et le pays serait mort pour mille ans. Je n’arrive pas à imaginer des gens assez stupides ( politiques et militaires) pour croire que les russes ne frapperont pas d’abord ces centrales nucléaires et que rien ne peut les protéger.
    Personne ne parle de cela, de cette évidence, cela semble ne pas exister, or c’est une faille béante dans nos bravades télévisuelles contre les russes.
    Il est certain que des Macron, Attal, Beaune et autres mignons ne comprennent rien aux réels enjeux stratégiques. Que fait le chef d’Etat Major des armées actuellement, il dort ??
    Dinguerie quand tu nous tiens.

    1. Moins cher, serait que les missiles russes se chargent de faire tomber les pilonnes des réseaux électriques THT qui sortent des Centrales d’Electricité Nucléaires. Jupiter aurait la possibilité de sauver sa face devant les français atteints de changements énergétiques durables.

  6. Vladimir Vladimir Vladimir… suite à mon commentaire d’hier qu’est ce que t’as retenu ?! Rien. Toi qui parles le Deutsche tu sais pas ce que ça veut dire Blitskrieg ?! Alors pourquoi t’as opté pour la Méthode provençale de la pétanque et du pastis ? Eh… t’es plus en Syrie, là bas t’en a eu des blancs des abstentions et des hésitations surprenantes. On s’est dit à l’époque que derrière il y avait une sympathique partie d’échecs entre toi et les USA mais là au fait t’es pas seul ?! sinon tu joue en arrière plan avec qui ? À mon humble avis une journée de plus sans faire la seule chose qui s’impose pour t’en sortir, pour ne pas te retrouver avec ton pays en regression de 30 ans et au-delà profiter d’un séjour à Sainte helene des glaces, sinon pire (…).

    1. Et qui représente l’Europe et qui ne voit pas le piège des américains du Deep State de Biden qui vont nous “fâcher” avec les européens de l’Europe blanche des 6 fuseaux horaires de l’Est. On risque avec lui de mourir “vitrifiés et ruinés”, pour 50 ans.

  7. Des affirmations telles que “une partie du monde ne suivra pas les Américains, à commencer par la Turquie” (sachant que la dite Turquie est un ennemi historique de la Russie) ou “les forces spéciales russes (spetsnaz) affrontent des bataillons fascistes placés à Kharkov” (digne d’un communiqué de guerre soviétique), sans parler du curieux usage répété du mot “kiévien” à la place de l’adjectif “ukrainien” interrogent sur la crédibilité de ce texte.

    1. Je partage totalement votre point de vue. Cet article ressemble un peu à la propagande pro-russe. Très difficile d’avoir des infos objectives. Je me pose de plus en plus de question sur la pertinence des analyses du Courrier des strateges sur ce conflit. Ils sont bien meilleurs sur le sujet de la Covid et de politique intérieure.

        1. Cher monsieur, au printemps 2020 je ne croyais plus à la propagande gouvernementale au bout de 3 semaines de confinement et je n’écoutais pratiquement pas les médias. Tout simplement j’étais plutôt bien informé. Et à cette époque je ne savais même pas que le “Courrier des strateges” existait. La guerre en Ukraine n’a rien à voir avec la crise Covid. Et je suis désolé de le dire, mais je ne suis pas convaincu de la pertinence de certains de vos articles sur le sujet de l’Ukraine. Bizarrement on n’aborde pas les difficultés de l’armée russe dans sa progression. Il faut croire que Poutine a sous-estimé l’opposition ukrainienne, sans oublier des problèmes de logistique. Cela explique sans doute la volonté de Poutine de négocier. Et une question se pose: l’armée russe est composée de beaucoup de conscrits. Leur motivation n’est sans doute pas au top.

    2. Ne vous inquiétez pas, nous allons documenter la folie idéologique de certains bataillons ukrainiens. Quant à la Turquie, elle va jouer un jeu ambigu, comme toujours, mais ne se laissera jamais entraîner contre la Russie, dont elle a besoin économiquement et géopolitiquement. Cordialement. EH

  8. De l’ “art nombrilique” de se taper voluptueusement sur le ventre tout en mettant le monde à l’envers, dans un déni égotique auto-satisfait de son aveuglement pétrifié sur le Réel

  9. Stratégie classique, pousser fort avec un maximum de pression puis négociation et obtention
    des avantages espérés, ensuite tout le monde souffle en acceptant les modalités bon gré mal gré
    et à nouveau vive le business …

  10. l’info. fondamentale pour l’avenir de notre pays dans tout cela c’est l’Allemagne qui se réarme. En effet c’est aujourd’hui la suite logique du péché originelle des pays de l’union européenne et en particulier de la France consommé quand ils ont accepté en 1990 d’être mis devant le fait accompli de la réunification des 2 Allemagnes qui a, de fait, donné l’Europe a la Prusse au sens où le ministre Friedrich von Schrötter avait expliqué , « la Prusse n’était pas un pays avec une armée, mais une armée avec un pays ». dans la tradition des chevaliers teutoniques “civilisant par l’épée” l’Europe de l’est . Bismarck puis les nazis ont parfaitement poussé ce concept à son incandescence pour la totalité des états allemands réunis symboliquement sur les ruines de la France en 1871 dans la galerie des Glaces du château de Versailles, Il y avait déjà eu la reprise de la vieille ostpolitik avec l’intégration à marche forcée des pays de l’Europe de l’est qui devait alerter. Pour la France il n’y aura bientôt d’autre rôle à jouer dans l’union européenne (plus présidée par Ursula Von Der Layen que par notre Macrominus à vocation gesticulatoire) que d’être la “fille ainée de la Grande Allemagne” et ainsi de la suivre dans la tradition pétainiste. La boucle sera définitivement bouclée lorsque la France macronienne, perdue dans son délire européiste et aveugle à la réalité profonde du monde, cèdera son siège au conseil de sécurité de l’onu à la commission européenne comme cela avait était évoqué par la prussienne Merkel il y a 1 an ou 2. L’Europe avec un rôle central pouvant être reconnu pour la France c’était celle correspondant aux territoires et aux peuples de l’empire de Charlemagne en ayant tiré les leçons de la période 1870/ 1945
    :

    ..

  11. En tout cas je ne connais pas d’autre rapport aussi bien fait de ce qui se passe en Ukraine. Des sympathies, des affinités envers tel ou tel camps ce n’est pas pareil que de la propagande qui vise à fausser froidement la réalité en fonction d’autres intérêts (classe possedante). “Épistémologie Psychanalyse et Ingénierie sociale” quel vaste champ de recherche, possible que s’il y a de l’honnêteté. C’est mon lègue post mortem…

  12. Très bon travail du Courrier des stratèges. L’ue est allemande et surtout la France est allemande. Le bilan de 40 de socialo est cataclysmique. Il est désormais crucial que Z affronte maqueron au 2e tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer