Le Royaume-Uni suspend l’obligation vaccinale des soignants

Adoptée depuis maintenant plusieurs mois pour le personnel soignant, l’obligation vaccinale contre le COVID-19 va bientôt appartenir au passé en Grande-Bretagne. En effet, le gouvernement a décidé de faire marche arrière compte tenu du recul du nombre de contaminations et de décès. Le pays est passé du stade de la pandémie à celui de l’endémie.

Le mardi 09 novembre 2021, le gouvernement britannique avait imposé la vaccination obligatoire contre le covid-19 pour tout le personnel soignant public du NHS (le système soignant de la santé publique du Royaume-Uni ou NHS) et les employés des maisons de retraite en Angleterre à partir d’avril 2022.

Voilà qu’après son annonce du 31 janvier relative à l’abrogation potentielle de la mesure sanitaire obligeant le personnel soignant à se faire vacciner contre le Covid-19, le gouvernement s’est enfin prononcé sur sa décision finale après avoir consulté le parlement : plus d’obligation vaccinale pour le personnel soignant.

Pour justifier ce changement, les données cliniques enregistrées dans le contexte actuel ont été évoquées. Par ailleurs, les risques et les avantages en lien avec ce verdict ont également été identifiés.

Au moment où cette mesure d’obligation avait été prise, le Royaume-Uni était en plein cœur de la vague delta, plus rude que la vague Omicron régnant actuellement.  

Un communiqué gouvernemental déclare qu’ “avec le variant Omicron, bien qu’il soit plus transmissible, toutes les études ont montré qu’il était moins grave. Cela a changé la discussion sur la question de savoir si les vaccins obligatoires sont toujours proportionnés.”

Les questions relatives à la protection des personnes vulnérables placées dans les établissements de soins et de santé ont également été abordées et il s’avère que 90% des répondants avaient indiqué être favorables à l’idée de supprimer l’obligation vaccinale.

La nouvelle a fait beaucoup d’heureux, car la décision concerne également les employés qui travaillent dans les maisons de retraite (EPHAD).D’’après le ministre de la Santé, la règlementation sera supprimée à compter du 15 mars.

Néanmoins, pour rappel, l’adoption de l’ancienne mesure a déjà fait plusieurs victimes depuis le mois de novembre, car près de 40 000 soignants se sont vus obligés de quitter leur travail en cas de refus du vaccin.

A noter qu’en France, le Premier ministre Jean Castex a annoncé  jeudi 03 mars,  la suspension du passe vaccinal “partout”et la fin du port du masque obligatoire, sauf dans les transports, à compter du lundi 14 mars. Toutefois, le passe sanitaire restera obligatoire dans les établissements médicaux (les hôpitaux et les Ehpad). 

Apprendre à vivre avec le COVID-19

Pour rappel, le gouvernement anglais avait organisé une consultation entre le 9 et le 16 février 2022 afin de recueillir des avis sur la fin de l’obligation vaccinale pour ses soignants. 

Elle a été rejetée par 90% des 90.000 participants, malgré tout, le ministre de la Santé Sajid Javid a appelé les soignants à la “responsabilité professionnelle” à se faire vacciner.

Selon lui, la vaccination reste primordiale et c’est particulièrement le cas des doses de rappel qui sont en mesure d’optimiser le niveau de protection des personnes face au Covid-19.

Quoi qu’il en soit, les autorités sanitaires rappellent que les doses de rappel sont particulièrement essentielles vu qu’elles sont en mesure de protéger contre Omicron et éviter toute complication.

En outre, le gouvernement pense qu’il est grand temps que le pays apprenne à vivre avec le COVID-19, comme l’avait déjà rappelé le ministre de la Santé .

Le pays est maintenant loin d’une situation pandémique, ce qui explique pourquoi les mesures sanitaires en lien avec le Covid-19 (à l’exemple des tests) connaissent des allègements. Actuellement, 91% des résidents du Royaume-Uni âgés de 12 et plus ont reçu au moins une dose de vaccin. Les campagnes de rappel ont débuté depuis un certain temps. Le pays a reçu 37 millions de troisième dose ou booster.

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
69 Shares:
3 commentaires
  1. Peut-on espérer raisonnablement une abrogation de la loi du 5 août 2021 en France ?
    Je pense notamment aux étudiants en médecine qui risquent de se voir exclus en cas de refus de la vaccination (notamment pour cause de stages en milieu hospitalier) ?

  2. Juste arreter svp de parler de personnel “soignant” concerné par cette obligation mais de personnel “hospitalier” tout court…administratifs, technique, entretien de batiment, maintenance, etc, etc…beacoup qui ne croisent jamais de patients.

  3. Merci d’avoir pensé à nous.. Les oubliés dissidents de cette guerre. Peu de chance de revenir sur cette loi, les intouchables ont trop peur que cette population éveillée comme toute minorité active favorise un souleverment. Pilotes, nous annonçons la dramatique dictatures financière en marche dont la stratégie est de tuer la population à petit feu, par partie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer