La Floride recommande officiellement de ne plus vacciner les enfants en bonne santé

La Floride va être le premier État à recommander officiellement de ne pas administrer les vaccins COVID-19 aux enfants en bonne santé. La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a qualifié de "profondément inquiétante", la décision du département de la santé de Floride et continue de pousser à la doxa vaccinale.

En Floride, le rideau se ferme sur le « théâtre COVID »

Le lundi 7mars 2022, le Dr Joseph Ladapo, chirurgien général de Floride, a déclaré que l’État recommandera formellement de ne pas vacciner les enfants en bonne santé contre le COVID-19.

Ladapo a fait cette annonce lors d’une table ronde organisée par le gouverneur républicain Ron DeSantis, à laquelle participait un groupe de médecins. Ces derniers ont vivement critiqué les politiques de confinement, d’obligation vaccinale et de port du masque.

” Le département de la santé de Floride va être le premier État à recommander officiellement de ne pas administrer les vaccins COVID-19 aux enfants en bonne santé “, a déclaré Ladapo à la fin de la table ronde.

Ladapo, qui dirige le ministère de la Santé de Floride, a déclaré que la recommandation de son département serait la première du genre dans le pays.

“Je pense que les directives de la Floride reflètent les dernières recherches “, a déclaré M. DeSantis. Il a déclaré que les enfants en bonne santé sont peu exposés au virus et qu’il a pris connaissance des études montrant qu’il y a “très peu d’avantages” à les faire vacciner.

« Les politiques de confinement et l’establishment médical ont continuellement ignoré les données, choisissant plutôt d’attiser la peur en poussant à l’enfermement et au port du masque »

“Au cours des deux dernières années, les données nous ont montré ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Il est plus que temps d’arrêter le « théâtre COVID » a déclaré le gouverneur Ron DeSantis.

“En Floride, nous avons dit la vérité, nous avons laissé les données guider notre réponse, et nous avons laissé les Floridiens prendre les décisions qu’ils jugeaient adéquates pour eux-mêmes et leurs enfants. En conséquence, la Floride est dans une meilleure position que les États qui ont utilisé la peur et la coercition.”

À la fin du mois de février, Ladapo et DeSantis avaient annoncé la fin du port du masque et invitaient les médecins à exercer leur propre jugement lors du traitement des patients infectés par le virus, y compris l’utilisation de traitements émergents et de médicaments hors AMM.

La Maison Blanche s’indigne et continue de pousser à la vaccination des enfants

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a qualifié, lundi 7 mars, de “profondément inquiétante” la décision du département de la santé de Floride de ne pas vacciner les “enfants en bonne santé” contre le COVID-19.

Lorsqu’on lui a demandé si la décision mise en œuvre, sous la direction du Dr Joseph Ladapo et du Gouverneur DeSantis, était une bonne politique, Mme Psaki a répondu “absolument pas”.

“Laissez-moi juste noter que nous connaissons la science”, a-t-elle ajouté. “Nous connaissons les données et savons ce qui fonctionne et quelles sont les mesures les plus efficaces pour protéger les personnes de tous âges contre l’hospitalisation et même la mort. La FDA [Food and Drug Administration] et les CDC [Centers for Disease Control and Prevention] se sont déjà prononcés sur la sécurité et l’efficacité des vaccins COVID-19 pour les personnes de 5 ans et plus.”

“Nous savons également, grâce aux données, que les adolescents non vaccinés ont trois fois plus de risques d’être hospitalisés s’ils reçoivent le COVID que les adolescents vaccinés”, persiste Psaki.

“Il est donc profondément inquiétant que des politiciens colportent des théories de la conspiration et jettent le doute sur les vaccinations alors que c’est notre meilleur outil contre le virus et le meilleur outil pour empêcher même les adolescents d’être hospitalisés.”

Contrairement à la recommandation de Ladapo, le CDC continue de recommander que toute personne de 5 ans, et plus, reçoive le vaccin COVID-19. L’American Academy of Pediatrics recommande également que les enfants continuent de se faire vacciner.  

La décision du gouverneur de Floride de lundi marque une nouvelle rupture entre certains, majoritairement Républicains, et la Maison Blanche sur la réponse politique à apporter à la crise sanitaire.

Face à la pression populaire, mêmes les démocrates de tout le pays s’empressent de faire marche arrière sur les restrictions COVID-19, alors que Biden maintient le narratif du CDC. Aux États-Unis, plusieurs Etats ont réduit considérablement leur demande en termes de vaccins.

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
250 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer