Castelnau : Les juges demandent en ce moment à Macron “Qui t’a fait roi?”

Régis de Castelnau vient de publier Une justice politique aux éditions de l'Artilleur. Cet ouvrage consacré à la politisation de la justice détaille la façon dont un gouvernement des juges s'est mis en place durant les trente dernières années en France, violant au besoin l'état de droit pour mettre le pouvoir exécutif sous l'influence discrétionnaire d'une haute magistrature de gauche. Castelnau souligne le rôle déterminant que ces magistrats ont joué dans l'élection d'Emmanuel Macron, et le rôle qu'il joue aujourd'hui dans la mise sous pression du pouvoir politique.

Cette interview détaillée de Régis de Castelnau dresse un portrait édifiant de la dérive qui éloigne chaque jour un peu plus la justice française de l’état de droit et de l’impartialité. En examinant l’évolution de l’autorité judiciaire depuis la création du Parquet National Financier (PNF) par François Hollande jusqu’aux informations judiciaires ouvertes contre Eric Dupont-Moretti, on comprend que, progressivement, la justice est devenue un acteur politique redoutable, faisant et défaisant les présidents.

Un livre salutaire. 

Abonnez-vous à notre newsletter Rester libre !

Abonnez-vous à cette newsletter quotidienne gratuite, énergisante, qui vous dit l'essentiel pour rester libre dans un monde de plus en plus autoritaire.

213 Shares:
6 commentaires
  1. Je pense que, dans maintes années, on pourra pondre une série à répétition sur la France dans la 1ère moitié du 21ème siècle.
    Et en éteignant leur télé, les gens s’exclameront : « Ah ! ces scénaristes… quelle imagination tout de même. Créer un pays qui se laisse dévorer par l’immigration et l’affaiblissement de ses forces intérieures… ça c’est de la fiction pure ! »

  2. Le PNF un milieu de magouilles. Le Parquet national financier et l’ensauvagement feutré : le dossier noir de la Procureure Houlette, c’est une affaire explosive pour la justice française. Les rapports des gendarmes de Marseille, dont MEDIAPART a pu prendre connaissance, pointent des fuites sur des procédures en cours en faveur de mis en cause- en l’occurrence, le premier cercle du Maire de Marseille Jean-Claude GAUDIN(LR)- mais aussi de possibles arrangements secrets avec la Procureure pour tenter de circonscrire les en quêtes en question susceptibles, de fait, de porter un sévère coup judiciaire au Maire lui-même, ainsi qu’à son plus proche collaborateur, cliquez pour lire la suite= https://www.mediapart.fr/journal/france/260620/parquet-national-financier-le-dossier-noir-de-la-procureure-houlette?fbclid=IwAR1AmNm2y1Te70vAxMJ00OTchB7

    1. le vrai problème est que l’on a légalisé l’escroquerie : quand on mets une voiture banalisée avec un radar pour en “baiser un maximum” on ne peut espérer aucune justice. L’escroquerie est légalisée et toutes les illégalités sont légalisées rendant l’action publique totalement folles.
      Il faut également dire que si la société est sans dessus dessous c’est beaucoup parce qu’il n’y a plus d’autorités honnêtes et c’est très grave car cela apporte une dérive institutionnelle totale.
      Faut-il rappeler qu’autrefois, le prêtre, le château ou le maître d’école avaient une autorité naturelle : ils ont tous disparu !!!
      J’ai subis une affaire judiciaire ou il s’est révélé que mon opposant était gendarme en activité : il a flairé une bonne affaire qui s’est révélée fausse : mal lui en a pris mais j’ai gardé les séquelles de 20 ans de procédures et 200 tribunaux : bien entendu gendarmes et policiers l’ont suivi dans toutes ses interventions et tous ses vols.
      Nous avons été cambriolé 25 fois pour qu’enfin un jeune gendarme nous informe que c’était un le brigadier de la gendarmerie qui cambriolait : “déposez plainte tout de suite chez le procureur” et le brigadier a juste été déplacé dans une autre gendarmerie.
      Quel que soit l’Institution, tout est pourri et pas seulement les politiques

  3. « Il y a deux histoires en France, l’une que l’on enseigne dans les médias et qui ment, l’autre que l’on tait parce qu’elle recèle l’inavouable ». Certains ne veulent pas lire et entendre la vérité par ce qu’ils ne veulent pas que leurs illusions se détruisent. Pour les mensonges il faut de la mémoire pour la vérité il faut du « COURAGE » !
    « La justice en FRANCE pour votre curiosité un peu d’histoire mais pas seulement » cliquez pour lire la suite : https://developpement-mental-semantique.com/rappel-historique-de-la-justice-en-france/

  4. J’ai conscience que je vais heurter la conscience et le professionnalisme de certains qui ne sont pas en cause. Mais Démasquons la mafia judiciaire avec Mr Ernest Pardo Doctorant en droit et le Magistrat Georges Domergue qui nous expliquent au travers de leurs expériences les dysfonctionnements du système judiciaire et policier français= cliquez pour écouter et lire la suite : https://developpement-mental-semantique.com/demasquons-la-mafia-judiciaire/?fbclid=IwAR1lhDDrlPPGU0zxuJ9wUT3Ez_k_rGfsZ_yxKNboierHcGRMy6decPBmYxg

  5. j’ai regardé le résumé de votre livre et vous dîtes que le manque de moyen peut expliquer les dérives.
    Il n’y a aucune manque de moyen car les moyens c’est nous qui les payons et nous payons déjà énormément. C’est comme pour EDF : nous payons des milliards qui servent à gaver tous ces gens.
    J’ai vécu le dépôt de plainte de notre maire qui n’a servi à rien : les gendarmes (un commandant de gendarmerie) a fait une enquête qui n’a même pas entrainé un tribunal tellement son enquête était nulle !!!
    Les tribunaux décident sur les enquêtes de gendarmerie et si l’enquête est nulle il n’y aura aucune condamnation. Gendarmes et tribunaux sont aussi nuls les uns que les autres !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer