Missiles hypersoniques : là où mènera la coupable cécité de la caste

L'utilisation par Poutine de missiles hypersoniques était annoncée par le Courrier depuis plusieurs semaines. Elle est une fausse surprise, et les cris d'orfraie poussés hier par les journaux de la caste sur ce sujet illustrent l'impasse dans laquelle la stratégie aveuglément russophobe et manichéenne que nous sommes intimés de suivre nous mène. Oui, la Russie dispose d'une supériorité stratégique sur l'Occident qui devrait nous ramener à la raison, si nous n'étions pas gouvernés par de dangereux va-t-en-guerre aux ordres d'un gouvernement profond américain qui suit une stratégie du chaos.

Hier, l’armée russe a utilisé pour la première fois de l’histoire en temps de guerre des missiles hypersoniques de type Kinzhal pour frapper des cibles en Ukraine. C’est une arme nouvelle, qui peut porter des têtes nucléaires, dont nous avons parlé dès les premiers jours du conflit

Coupable cécité de la caste

Bien entendu, cet avantage stratégique, connu depuis des mois et des mois par les spécialistes, n’a initialement intéressé personne, puisqu’il n’est pas dans la ligne russophobe irrationnelle de la caste et de ses médias. 

Nous avons tous bien noté qu’un seul discours est audible et autorisé aujourd’hui par la police de la pensée : Poutine est un grand méchant dictateur incontrôlable qui doit être “neutralisé” (l’expression est dans tous les médias) comme un vulgaire terroriste parce qu’il a immoralement envahi les gentils Ukrainiens. Quiconque ne répète pas ce credo en boucle toute le journée est cloué au pilori, sous le prétexte déjà fabriqué et largement utilisé durant le COVID : complotisme, folie, irresponsabilité, anti-France, etc. 

Il est impressionnant de voir comment nos démocraties sont devenues des machines à imposer une pensée totalitaire. Il est encore plus impressionnant de voir comment l’intolérance est devenue la norme dans nos pays qui se prétendent adeptes de la liberté d’expression. 

Terrible rappel à la réalité des missiles hypersoniques

Il se trouve que, contraitement aux “narratifs” distribués par Mc Kinsey aux rédactions occidentales subventionnées par les Etats, l’histoire n’est pas une série Netflix : elle n’est pas un combat des gentils contre les méchants distribuée en dix épisodes de cinquante minutes. 

L’histoire, c’est le conflit des volontés. Et la nôtre ressemble de plus en plus à un conflit entre le gouvernement profond américain qui enrégimente l’Occident à coups de vaccins et de provocations autoritaires, et l’axe sino-russe qui dispose d’une supériorité militaire dont il n’hésitera pas à tirer profit. La morale là-dedans n’a pas sa place, et elle n’est de toute façon d’aucun côté. 

La caste mondialisée tente de nous faire croire qu’il est possible d’effacer la mémoire des peuples et de repartir d’une page blanche.

Ainsi, Taïwan pourrait éternellement être le refuge des nationalistes chinois qui ont combattu Mao, combat que l’Occident croit pouvoir effacer de l’histoire. L’Ukraine pourrait devenir membre de l’OTAN après plusieurs siècles passés dans les frontières russes. 

Eh bien non, mes amis, l’histoire existe, la mémoire existe, et ce n’est pas être un adepte du Poutinisme ou de la russophilie, ce n’est pas être anti-occidental que de le rappeler. 

C’est simplement être réaliste. Et ce rappel à la réalité, Poutine, et bientôt Xi Jinping, sont en train de le réaliser. 

La caste mondialisée nous mène au chaos

Nous le répétons souvent dans notre Agenda du Chaos : la caste mondialisée s’est dotée d’un terrible agenda pour sauver sa peau et ses intérêts dans un monde de plus en plus incertain, où les “populistes”, les “nationalistes” et les “souverainistes” contestent son hégémonie. 

Cet agenda est celui que nous connaissons depuis deux ans : choc systémique aux allures sanitaires, mesures répressives en tous sens, dictature de moins en moins larvée sous couvert de lutte contre les “fake news” et le “complotisme”. 

Que ne feraient-ils pas, ces oligarques court-termistes qui n’en ont jamais assez, à qui il faut toujours plus de milliards, toujours plus de biens de consommation, pour continuer à s’enrichir ? Quelle injonction ne sont-ils pas prêts à donner à leurs éditorialistes pour nous faire passer des vessies pour leur lanterne ?

Il existe deux réalités incontournables aujourd’hui : la première est que le combat de l’Occident n’est pas un combat moral, mais un combat pour la puissance, exactement comme le combat de Poutine ou le combat de la Chine. La seconde est que la Chine et la Russie maîtrisent aujourd’hui les technologies hypersoniques que nous ne maîtrisons pas encore. 

Au lieu de rappeler ces vérités simples qui devraient nous imposer un peu de modestie et de retenue, la caste mondialisée joue avec le feu. Elle autorise l’expression sans limite de la haine russophobe, notamment sur les réseaux sociaux, et elle agite les passions les plus sombres de la plèbe pour appeler à la guerre. 

La triste vérité est que l’Occident n’est certainement pas en mesure de gagner une guerre qu’il a en réalité déjà perdue, mais la caste croit le contraire, et dans son immense cupidité, pense pouvoir en tirer profit jusqu’à la dernière minute. 

Au fond, le gouvernement profond américain est prêt à mener la guerre jusqu’au dernier Européen, parce qu’il pense qu’il s’enrichira en récupérant nos miettes. 

Souhaitons-nous être les idiots (in)utiles du Deep State US ?

About Post Author

214 Shares:
32 commentaires
  1. Bonjour,
    Je ne reçois plus le Courrier des Stratèges et ne peux vous contacter par courriel…
    Pouvez vous, svp, à votre niveau solutionner ceci ?
    Bonne journée,
    Jacques Egler

  2. Les Judéo-Anglo-Saxons ensanglantent la Terre depuis le XVII°s, et ne se contentent pas, comme les autres peuples, de guerres à leurs frontières avec des voisins plus ou moins envahissants.
    Sous la Horde D’Or, aux XIII°-XIV°, les communications russes sont devenues difficiles, opprimées ; c’est alors qu’est née la divergence qui, six siècles plus tard, aboutissait à des revendications pseudo-ukrainiennes, promues par des activistes ukrainiens très sporadiques, mais soutenus par la C.I.A. , les services spéciaux israéliens, et les réseaux Soros. L’activité diplomatique en cours d’ISRAEL ne doit pas faire illusion de contradiction avec ses activités sous faux drapeaux ; la menace existentielle permanente pour ISRAEL reste le géant iranien du voisinage immédiat, un voisin multimillénaire qu’ISRAEL ne pourra pas anéantir avec une ” Guerre Des Six Jours ” ; l’UKRAINE dans ces conditions devient un terrain d’activités secondaire ; garder une influence sur les accords évolutifs du nucléaire iranien, implique de garder le contact avec la RUSSIE en passe de radicalisation, allié stratégique de l’IRAN.
    Les activités sous faux drapeaux judéo-anglo-saxonnes sont inévitables, parce qu’elles sont au service des réseaux commerciaux judéo-anglo-saxons ; souvenez-vous par exemple que l’activité militaire britannique aux INDES était au service de la Compagnie Des Indes privée, alors qu’inversement chez les Français le commerce était au service d’une implantation coloniale.

  3. Cette vision stratégique et géopolitique est dramatiquement plausible et compatible avec les faits.
    Les US font trainer les négociations de paix parce qu’ils croient que le temps joue en leur faveur. On voit le résultat désastreux au Yemen. Plus problématique est devenu le déficit démocratique des pays occidentaux qui les empêchent d’avoir une vision juste du monde avec toutes ses contradictions. Une machine démocratique fondée sur le liberté d’expression et l’équilibre des pouvoirs permet de dévoiler cette vision juste. Les deep states qui contrôlent les élections comme une dictature, et les autocrates, ne peuvent construire cette paix durable librement acceptée qui devrait être le fondement du développement durable. Nous avons besoin d’institutions de paix mondiale indépendantes et efficaces, fondées sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes par exemple, car les motifs de conflit vont augmenter avec les progrès des sciences digitales et bio-génétiques, et les évolutions climatiques.

    1. Ne confondez pas déficit démocratique et installation d’agents de l’étranger à la tête des états européens . Les young global leaders de Schwab et autres bras armés des rapaces de la finance qui craignent de voir disparaitre leur pouvoir basé sur du vent et de la fausse monnaie . Les USA, en perdant leur suprématie militaire savent qu’ils vont en même temps voir disparaitre le Roi-Dollar qui leur a servi à s’affranchir de toutes les règles en imposant les leurs . N’oubliez jamais que la FED n’est pas une banque d’état mais une banque privée et le moment où la monnaie de singe, aussi bien dollar qu’euro, vont apparaitre pour ce qu’elle sont devenues avec les QE et la NTM, un moyen de garder le pouvoir sur le dos des peuples en évitant de devoir payer la facture de leurs erreurs et de leurs escroqueries permanentes

    2. Ce que vous dites est juste, nous assistons à la fin concomitante de plusieurs récits. Du récit généreux de la GI generation américaine commencé sous Franklin D Roosevelt, poursuivi pendant la guerre froide, puis We Are The World de Mickael Jackson et guerres de plus en plus patraques sous clinton-bush-obama. C’est aussi comme l’écrit Michel Maffesoli —ami personnel de l’auteur— la fin du récit francmac de la raison et des lumières commencé au 17e siècle en Europe.

  4. Voilà résumé brillamment ce que nous pensons tous dans nos alcôves isolées. Et bien je ne suis pas adepte du discours des pleureuses, car si l’analyse est parfaite, l’Histoire n’est pas, N’EST JAMAIS, écrite par avance. Pourquoi dis-je et répété-je ici mon mantra sans relâche ? Parce que nous avons, Peuples français et américain, parce que nous sommes en ce moment chefs de files de la folie occidentale via nos deux marionnettes folles au sommet, et qu’en cette même conjoncture exceptionnelle et pré apocalyptique si l’on accepte comme vraie la description collapsologue d’Eric dans cet état des lieux qui fera date, nous avons, Peuples d’ici et là-bas, deux rendez-vous exceptionnels comme des trous de souris dans l’Histoire : les élections présidentielles en France les 10 et 24 avril 2022, les mid-terms de novembre 2022. Ce n’est pas rien… Certes nous pouvons nous vautrer contre le mur de nos aveugles inconséquences de type « Panem et Circences » et « le Peuple est aveugle » ! Certes… Mais une formidable mobilisation populaire contre la caste peut dans les deux cas inflechir la course vers l’abîme de l’Occident. Je vois des signes de plus en plus évidents, à 3 semaines de l’échéance, de cette mobilisation sourde dans la population, chez mes proches, pour contrer et inverser l’élan suicidaire des élites malthusiennes. Pourquoi ? C’est simple à comprendre quand on connaît les Histoires de l’économie, de la philosophie politique, de la pensée économique. Toutes trois nous montrent que face à des élites corrompues, nihilistes, malthusiennes, le Peuple profond est vitaliste, moral. Cela suffira pour interdire le chaos, il me semble. Votons en masse dès le 10 avril 2022 contre la caste, mobilisons-nous en masse, tous nos proches à convaincre d’aller voter, et ils ne passeront pas. Un signe : depuis 15 jours et sa manipulation de « chef de guerre », le gamin est en chute libre sur QOTMII POLITIQUE France. Il était à 26% au climax de la guerre. Depuis ce matin il est passé en dessous des 20%. Cela ne lui était jamais arrivé depuis que l’IA mesure les Présidentielles de 2022. Quand à l’Alzheimer US sur pattes, ira-t-il jusqu’à l’été ? Ne sera-t-il pas débranché avant ? Allez, on arrête de déprimer et on éjecte ces criminels, fissa ! Comme dirait mon Dédé, quand on veut, on peut !

    1. “l’Histoire n’est pas, N’EST JAMAIS, écrite par avance.”
      Joli paradoxe quand par définition, l’histoire (avec un grand H), c’est le passé. Mais on sait qu’on peut réécrire l’histoire à ses besoins, comme tout un chacun peut se projeter dans l’avenir et déjà écrire la “narrative déterministe” qui sera l’Histoire.
      PS: que penser de l’historionomie, chère à Fabry ? (nan, je plaisante…)

      1. Non, pas de paradoxe, on parle ici de l’Histoire humaine sur le temps long qui englobe le passé et le futur. En général je ne réponds pas aux sophistes enculeurs de mouches. J’ai fait un effort pour vous. Je ne discute pas plus ici de la forme des contrats ou des traités, mais du fond, de la légitimité historique des Peuples, des grandes tendances qui vont des Grecs à nos jours. Sans étonnement, je constate que les motivations essentielles des humains n’ont jamais divergé dans le temps. Après vous êtes libre de penser comme bon vous semble et il ne me viendrait pas à l’idée de remettre en cause vos opinions.

    2. Eh bien mon cher François vous n’aviez pas pensé une seule fois que les élections avaient été truquées en France (Wikipédia : L’utilisation des machines à voter dans 82 communes de plus de 3 500 habitants pourrait toucher 5 % du corps électoral (1,4 million d’électeurs) et ainsi jouer un rôle non négligeable dans le choix du président de la république) tout comme elles risquent de l’être de nouveau aux mid-terms US ! Dans ma ville (10.000 hab.) par exemple sur la Côte, je n’ai vu AUCUN membre de l’opposition au bureau de vote en 2022. Ceux qui le tenaient étaient tous des “amis” connus du maire passé récemment macroniste.

  5. Très juste, ayant lu votre livre “Le Grand Reset” auquel j’adhère en totalité (lire aussi le livre de Denis Robert: “Larry et moi sur Blackrock), cet article résume parfaitement la dangerosité de nos gouvernements fous. Peuple réveille toi et écoute la raison que les médias principaux essaient d’étouffer. Détail perso, je ne reçois plus la newsletters et ne trouve pas la possibilité de m’y réinscrire. Un grand bravo pour vos excellentes informations. Très bonnes investigations. Continuez comme cela et bon courage, car il en faut pour se battre comme cela.

  6. Je me méfie toujours un peu des articles qui utilisent l’expression “État profond américain” sans la définir. Ce raccourci commode est souvent l’indice que le propos de l’auteur ne s’adresse qu’aux convaincus. Seules la démonstration, la raison et la discussion d’opinions contraires emportent l’adhésion.

    1. @ANONYMERaphaël

      En matière de raccourci, avec le raccourci de l’anonymat, vous savez de quoi vous parlez.
      ” Je me méfie toujours ”
      de ceux qui prétendent apporter la lumière à l’ombre d’un pseudonyme.

    2. “Je me méfie toujours un peu des articles …”
      Vous ne lisez pas un article d’un auteur dans un magazine qui en contient des dizaines, mais celui d’Éric Verhaeghe, sur son site, qui contient déjà toutes ses analyses et descriptions des références qu’il utilise. Quant à écrire qu’il s’adresse aux convaincus, peut-être évite-il les nonchalants qui cherchent peu …

  7. On ne dira jamais assez l’immense service rendu à l’humanité par Vladimir Vladimirovitch Poutine. Déjà au Moyen Orient il nous avait tiré d’une sale affaire avec l’aide de Donald J Trump. Une fois les Democrades US remis en selle par la triche du pouvoir profond, Vlad a encore 1X fait preuve de l’audace, la détermination et ce génie russe si particulier qu’il incarne si bien. Je ne regarde pas les mediatoc de la la caste, jamais, je n’écoute que Radio Londres millésime 1940; aussi suis je agréablement surpris par l’accueil pro-russe un peu partout. C’est émouvant et rassurant. Il est très possible —je croise les doigts— que la bande du Davos 🥂 ait mangé son pain blanc. Je ne vois personne pour redresser l’avion. Rendez vous en novembre avec la déroute Democrade aux midterms.

    1. Sans vouloir doucher vos espoirs, avant d’arriver aux mid-term il va falloir passer le cap chez nous et virer les agents de l’étranger qui font tout actuellement pour aborder le navire France . Je parle autant de macron que des institutions et contre pouvoirs gangrénées qui permettent ses trahisons .

  8. Chez nous maqueron a déjà gagné. La stratégie de la peur va payer dans les urnes. Mon seul espoir —pas du tout raisonnable— est de voir Zemmour accéder en finale. Après le 1e tour c’est fini, on repart pour 5 ans. Pour autant le 2e mandat de la Castafiore ne sera une promenade de santé pour personne. maqueron ne s’en cache pas, l’a lui même annoncé. Au final je le redis, il est très possible que la bande du Davos 🥂 ait mangé son pain blanc. Une 2e pandémie, par exemple, n’aurait pas du tout les mêmes taux d’audience ni d’approbation. Pareil pour la hausse des taxes au nom de greta &ses éoliennes. La sentence que l’on prête à Lao Tseu restera valable pour l’éternité: Quand les riches maigrissent, les pauvres meurent de faim.

    1. Il serait dommage de baisser les bras, une course n’est gagnée qu’après le poteau d’arrivée . Il peut encore se passer beaucoup de chose avant le 1er tour . Depuis quelques jours je reçois des mails qui me font espérer que la surprise viendra peut-être des USA . Depuis quelques semaines (2-3 environ) il se passe quelque chose qui pourrait bien modifier considérablement la situation . Les langues se délient, des scientifiques qui commencent à devenir audibles dénoncent la dangerosité des “vaccins”, le sénateur Ron Johnson a auditionné 3 lanceurs d’alerte concernant les dégâts au sein de l’armée, le DoD semble avoir traficoté les datas . Malone que les réseaux sociaux avaient muselé vient d’être interviewé et met en avant les risques de perturbation du système reproducteur . J’ai la vague impression que tout se met doucement en place pour qu’éclate un énorme scandale sanitaire sous peu . J’espère ne pas me tromper mais si c’est le cas Macron et tous les vaccino-dingos vont avoir du souci à se faire si ça arrive avant les élections chez nous .

      1. La dangerosité du pseudo vaccin, son efficacité douteuse, les non soins, les suspendus, les conflits d’intérêt… tout cela est connu. Comme le laptop du fils de joe bidet, hunter, pareil. Quand ça sort c’est que ça doit sortir. Soit ils y ont trouvé un intérêt, soit le mal est fait et on passe à autre chose.

  9. Que nous soyons gouvernés par des crêtins est une chose, mais en attendant l’armée russe galère un peu en Ukraine et ce ne sont pas les missiles hypersoniques qui vont changer la donne dans ce type de conflit.

      1. Vous êtes nul en géopolitique tout comme vous êtes nul dans le domaine militaire. La progression russe en Ukraine est laborieuse parce-que les Ukrainiens résistent mieux que prévus. Au début du conflit, sur le papier, l’armée russe aurait dû écraser l’armée ukrainienne rapidement. Ce qui n’est pas le cas. En outre l’armée russe a aussi ses propres problèmes. Kiev n’est toujours pas occupé par les Russes. Et cela explique la volonté de Poutine de négocier avec l’Ukraine. Quand on maîtrise totalement la situation sur le terrain et qu’on progresse comme prévu il est inutile de négocier avec l’ennemi.

        1. Peut-on être aussi péremptoire ? J’observe les événements par curiosité intellectuelle et il me semble que, pour contrer les sanctions et préserver l’avenir, la Russie n’a pas d’autre issue que de compter sur une rapide cristallisation du “monde multipolaire”, i.e. sur un bloc (ou anti-bloc) de nations non alignées avec lesquelles elle pourrait continuer à commercer. On peut imaginer que pour atteindre cet objectif, il lui faille souligner en creux ce qui est déjà largement perçu par lesdites nations comme l’agressivité du camp adverse, en leur donnant à méditer à la fois sa “bonne volonté” et l’opportunité d’un rééquilibrage en leur faveur. Et cela supposerait d’avancer avec précaution, tout en faisant dès le départ des avances de négociation… Ne jamais sous-estimer l’adversaire, conseillait Sun Tzu. Serions-nous devenus trop arrogants ?

          1. Non, je ne suis pas péremptoire mais réaliste. Et je ne sous-estime pas la Russie. En revanche la Russie a bien sous-estimé la résistance des ukrainiens. Allez donc donner vos conseils à Vladimir.

  10. Comme d’habitude ce qu’écrit Éric Veraerghe est frappé au coin du bon sens. Ceci étant dit les deux seuls hommes d’état existants sont Trump qui hélas n’est plus au pouvoir et Poutine qui Dieu merci est bien là. Il me semble que le fait d’ostraciser la Russie est une erreur majeure. Ceci amenera encore plus de haine. La façon dont l’occident et plus particulièrement les anglo-saxons agissent depuis bien longtemps va avoir pour résultat que tous les peuples nous tourneront le dos et nous haïrons avec juste raison. Il faut savoir qu’en Russie les gens sont maintenant totalement convaincus que nous sommes des ennemis. Les conséquences à venir seront dramatiques pour nous.

  11. “Missiles hypersoniques : là où mènera la coupable cécité de la caste”
    Dans “L’étrange défaite”, Marc Bloch l’exprima de la façon suivante : “En 1940, les Allemands firent une guerre de 1940. Nos généraux menèrent une guerre de 1918 !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer