Ukraine : comment les Tziganes sont publiquement humiliés à Lviv

On n'en parle évidemment pas dans la presse subventionnée, mais le traitement des Tziganes en Ukraine n'a rien de très enviable, et ne semble pas très conforme aux standards en vigueur dans l'Union Européenne... Nous produisons ici les images diffusées sur le fil Telegram néo-nazi ukrainien "White Lives matter", une véritable mine d'informations pour tous ceux qui veulent comprendre ce qu'est la politique ukrainienne.

Attacher des Tziganes à un arbre, de préférence ensemble, après leur avoir peinturluré le visage en vert… voilà une belle pratique démocratique qui justifie pleinement l’adhésion en urgence de l’Ukraine au sein de ce vaste espace de libertés qu’est l’Union Européenne. 

Ces images sont diffusées sur le fil Telegram néo-nazi ukrainien White Lives Matter, dont nous vous recommandons la lecture, car elle est édifiante…

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.

About Post Author

196 Shares:
4 commentaires
    1. Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une opposition entre l’usage français et le langage nationaliste. L’usage consiste surtout à utiliser le nom officiel : Lvov du temps de l’Union soviétique dont la langue officielle était le russe, Lviv en Ukraine indépendante dont la langue officielle est l’ukrainien. Sous la domination autrichienne, on l’appelait Lemberg. Et en guise d’usage français, Wikipédia relève cet aimable archaïsme : Léopol…

  1. Comme d’habitude, les Américains financent et arment les pires extrémistes possibles : islamistes au Proche-Orient, mafia au Kosovo et maintenant néo-nazis en Ukraine… Ce sont les “combattants de la Liberté”…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer