Pourquoi le conflit en Ukraine est arrivé : quelques points d’histoire contemporaine

Mais pourquoi y a-t-il un conflit en Ukraine ? Selon la propagande naïve, infantilisante, diffusée en boucle par les médias subventionnés, la guerre en Ukraine est survenue parce qu'un dangereux dictateur déséquilibré, paranoïaque, méchant, en veut au gentil peuple ukrainien. Ce "narratif" est aussi désopilant que l'histoire de la chauve-souris qui traverse la Chine pour mordre un pangolin qui éternue sur un passant à Wuhan. Plus c'est gros, mieux ça passe, disait Chirac. Pour nous, Edouard Husson replace le conflit dans sa genèse historique. Et cela, c'est un peu plus intéressant. Une interview indispensable pour comprendre pourquoi et comment nous en sommes arrivés là.

Si l’on en croit la propagande bas de gamme répandue par les médias subventionnés en Europe, la guerre en Ukraine est le simple produit de la méchanceté d’un dictateur russe aux abois. Les méchants attaqueraient les gentils. 

Il est fascinant de voir comment cette explication fantaisiste de l’histoire (et, au demeurant, totalement orientée idéologiquement) comble d’aise une multitude de journalistes convaincus d’être intelligents. 

Pour nous, Edouard Husson, docteur en histoire, replace le conflit dans sa genèse historique, qui est celle des relations complexes entre la Russie et les anciennes républiques de l’Union Soviétique. Il faut impérativement suivre cette interview longue mais “de synthèse” pour comprendre que la guerre en Ukraine n’est pas née d’un cerveau dérangé, mais qu’elle est l’aboutissement d’un processus en tension depuis près de 10 ans, où bien des actes préparatoires ont laissé présager la suite des événements. 

About Post Author

97 Shares:
3 commentaires
  1. Pour ceux qui préfèrent la lecture au visionnage d’un entretien, je me permets de signaler deux textes. Sur le site Investig’Action, le long entretien accordé par l’historienne Annie Lacroix-Ritz intitulé : “Il y a un contexte historique qui explique pourquoi la Russie a été acculée.” (Je ne doute d’ailleurs pas que les imposteurs de Conspiracy Watch viennent accuser l’auteur de complotisme.) Et, plus ancien, le rapport d’audition devant le Sénat de Mme Hélène Carrère d’Encausse le 4 février 2015 à propos de la Russie et du Donbass (accessible sur Internet).

      1. Tout à fait exact et elle est même réputée pour dire souvent n’importe quoi. Toutefois, son propos relève plusieurs points d’histoire qui replacent bien les évènements dans leur contexte et le long terme. Et puis, le lecteur est libre de vérifier la véracité des propos de cette historienne.

Répondre à thierry bruno Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer