[PAYANT] L’intérêt des droites est une Valérie Pécresse à moins de 10%

30.05.1968, manifestation de soutien au général de Gaulle.

Les Droites de Husson n°42: (1) Les candidats déjà présents en 2017 seront-ils vraiment en tête; (2) Le syndrome du 21 avril 2002 - vingt ans après. (3) Valérie Pécresse: pourquoi il faut souhaiter son naufrage électoral.

Les 3 candidats déjà présents en 2017 seront-ils vraiment en tête?

L’agrégateur de sondages Jean-Poll sur datapolitics nous donne, à moins de dix jours du premier tour: 

  • un trio de tête Emmanuel Macron/Marine Le Pen/Jean-Luc Mélenchon. Soit les candidats déjà là en 2017. Une tripartition droite, gauche et centre.
  • Remarquons cependant qu’aucun des trois candidats n’est capable de rassembler son camp. Valérie Pécresse rassemble encore le centre-droit. Marine Le Pen est défiée par Eric Zemmour. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il profite certes de la baisse des autres candidats de gauche mais il n’arrive pas à faire l’union. 

Cette situation, cependant n’est pas figée. Prenons le cas d’Emmanuel Macron: il a beaucoup monté du fait de la guerre d’Ukraine mais il est en train de perdre une partie du terrain gagné. 

Il peut être utile de se rappeler ce que donnait un sondage effectué trois semaines avant le fameux 21 avril 2002: 

Le syndrome du 21 avril 2002 – vingt ans après?  

On se rappelle ce que fut le résultat finalement: 

Jacques Chirac à moins de 20%; et  Jean-Marie Le Pen coiffant sur le fil Lionel Jospin avec une barre de deuxi-me tour à 16,5%; Jean-Pierre Chevènement à 5%. 

Une surprise du même type pourrait-elle se reproduire? 

Il faut en tout cas se demander quelles sont les failles des candidats pendant cette campagne présidentielle de 2022: 

  • Emmanuel Macron est indéniablement fébrile. Le rapport McKinsey du Sénat, bien que superficiel dans son analyse, a porté un coup important au candidat. On le voit bien finir comme Jacques Chirac en 2002 autour de 20%. 
  • Marine Le Pen est apparemment sûre d’elle. Son entourage explique avec un ton de commisération qu’Eric Zemmour ferait mieux de se retirer. Mais en réalité personne ne peut dire quel sera l’effet de la “chevènementisation” de la candidate (insistance sur son identité républicaine, discours lénifiant sur l’Islam, refus de termes comme le “grand remplacement”) sur l’électorat populaire. Sa “républicanisation” tellement poussée par les médias (avant de la lyncher au second tour si elle y parvenait) pourrait en fait accélérer la démobilisation d’un électorat dont la moitié n’est plus revenue vers le Front/Rassemblement National depuis 2017. 
  • Jean-Luc Mélenchon prend mécaniquement des voix aux candidats de gauche qui baissent. Mais il serait certain d’arriver au second tour s’il créait une identification avec un électorat musulman communautaire. Il lui est impossible de le faire car il serait alors évident qu’il a trahi définitivement cette République dont il dit avec modestie “C’est moi!”. 
  • Eric Zemmour s’est stabilisé dans l’agrégateur de sondage à 11%. On a relevé, ces dernières semaines des erreurs accumulées: cafouillage sur l’accueil des réfugiés ukrainiens; annulation au dernier moment de la rencontre avec la CPME – organisation représentant  ce patronat de PME dont il aurait toutes les raisons de chercher les suffrages et auquel il promet un choc fiscal. 

Il reste cependant, que les sondages comportent une grande incertitude concernant Eric Zemmour. Les sondeurs ont leurs paresses: ils aiment s’appuyer sur les élections précédentes; or pour Zemmour il n’y en a pas; donc ils ont tendance à surpondérer d’autres facteurs, par exemple hausses ou baisses. Si l’on ajoute que 50% des personnes jointes par les sondeurs ont tendance à ne pas répondre sur le candidat qu’elles choisissent… Peut-on dire qu’il y a un biais concernant Zemmour.? Il y a quelques mois nous affirmions qu’il ne semblait pas y avoir de sous-déclaration d’Eric Zemmour par les sondés. Mais cela pourrait-il avoir évolué? 

On cite beaucoup les chiffres du moteur de recherche QOTMIL qui utilise l’intelligence artificielle pour mesurer le potentiel électoral des candidats par une présence multiforme sur internet: 

Valérie Pécresse: pourquoi il faut souhaiter son naufrage électoral

Il fut même un temps où, dans cette mesure, Eric Zemmour était en tête – avant que Macron ne soit candidat. Naturellement, les personnes qui sont sur Internet et sur les réseaux sociaux sont plus représentés dans les classes aisées et moyennes; chez les plus éduqués. Mais pensons au public de Cyril Hanouna. Il ne se limite pas aux CSP+ ni même aux classes moyennes. Le buzz que produit chaque émission est bien entendu mesuré par QOTMIL. Et l’on sait que l’émission présidentielle“Face à Baba” autour de Zemmour y avait eu un fort impact. 

Nous voilà ramenés à la question de départ: comment se comporteront les catégories populaires qui n’ont pas voté Marine Le Pen depuis 2017 (forte abstention aux municipales et aux régionales)? Quel sera le taux d’abstention? On a tendance à dire que plus elle sera élevée, plus cela désavantagera Marine Le Pen. 

Et Valérie Pécresse, dans tout cela? 

Non seulement elle est revenue aux 11% dont elle est partie aux lendemains du Congrès. Mais l’agrégation de Jean-Poll montre une tendance à descendre au-dessous de 10%. Il faut se rappeler que François-Xavier Bellamy avait fait 8,5% aux élections européennes de 2019. A l’époque, on avait mis en cause son conservatisme. Mais placée plus au centre, Valérie Pécresse ne semble pas devoir faire un score plus élevé. 

Les Républicains sont face à leurs contradictions. Depuis la défaite de 2012, ils ne veulent pas choisir entre une ligne d’ancrage à droite – elle aurait signifié faire une place à Zemmour en 2022, ne serait-ce qu’en lui proposant un accord pour le second tour en faveur du mieux placé – et une ligne centriste – celle qu’aurait incarnée un Michel Barnier. 

Le problème de LR, c’est que le parti n’apparaît ni de droite ni centriste. Il ne donne donc pas envie de s’identifier. Quand en plus il maîtrise tellement mal son processus de désignation qu’il laisse passer une candidate qui n’a pas sans doute été élue à la régulière, connue pour le côté laborieux de ses campagnes politiques (régionales en Ile-de-France en 2010 et 2015), on peut écrire la chronique d’un désastre annoncé. 

La question qui se pose est l’ampleur de ce désastre. La candidate sera-t-elle à 12 ou à 8%? 

Autant le dire tout de suite, l’intérêt des droites, en vue des élections législatives, est une défaite la plus dure possible de la candidate. Ce n’est pas à la candidate que nous en voulons.  Mais,  partir du moment où l’on devine (voir notre n°41) que LR servirait de force d’appoint à LREM sous la conduite d’un Nicolas Sarkozy qui ferait la majorité de Macron, on a intérêt au choc le plus fort possible pour faire connaître au parti le sort qu’a connu le PS en 2017. Il faut poser les conditions d’une reconstruction de la droite autour de Reconquête et du Rassemblement National. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Les droites de Husson

Soyez les premiers à connaître les 1001 secrets des droites françaises à l'approche des élections présidentielles. La lecture intégrale de cette lettre est comprise dans l'abonnement à 9,90 €/mois !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

About Post Author

12 Shares:
7 commentaires
  1. Pas moyen de se connecter en s’identifiant, donc pas moyen de lire les articles [PAYANT]. Qu’arrive t il au module WordPress de certification en ligne des abonnés? Quelqu’un regarde ce problème ou pas? Je dis ça parce qu’au final la seule issue pour l’abonné sera de résilier. 9 eu par mois ça s’étudie quand tout le reste flambe.

    1. Ça remarche, MERCI 🤗 🤗

      Cette fois la connexion à mon compte n’a pas buggé, m’a simplement proposé de mettre à jour le mode de paiement de l’abonnement et voilà: j’accède de nouveau aux articles [PAYANT] du site dont celui ci.

      Les sondeurs sont clairement à la rue. Marine en particulier devrait se méfier d’eux et de plein d’autres ici même. Son intérêt n’est pas du tout de croire tout ce qu’on raconte et se limiter à une campagne insipide de selfies. maqueron est filou comme chirac et le même cul bordé de nouilles. Le jospin de 2022 pourrait bien être Marine Le Pen.

  2. Le vote des droites qui ont laissé disparaître la nation est-il un sujet prioritaire ?
    La démocratie sans la nation, s’appelle le marché, ni plus ni moins.
    La démocratie éliminant la nation est l’inspiration fondamentale du marché.
    Quand la nation a pour ennemi mortel une autre nation, elle fait la guerre, défensive ou agressive pour survivre.
    Quand la nation est agressée par le marché démocratique, et qu’elle agonise, l’heure n’est plus d’aller voter pour s’exprimer devant le bourreau ; mais de combattre le meurtrier comme une nation ennemie : tous les moyens honorables sont désormais bons pour affaiblir cette démocratie, la détruire, et se sauver de la disparition ; alors seulement, sa vie interne l’amènera à choisir de nouvelles institutions, éventuellement démocratiques, mais propices au développement de la nation, pas à sa disparition.
    La démocratie est une réalité culturelle, sa perte n’est jamais irremplaçable.
    La nation est une réalité biologique par la filiation, dont la perte est irréversible ; même les illuminés écologistes et autres climatopathes devraient la consacrer au nom de la biodiversité.

  3. Je ne me reconnais absolument plus dans cette catégorisation droite-gauche ,centre droit, centre gauche. Le vrai clivage n’est plus là. Il y a d’un côté les affidés de la caste mondialisée adeptes de la surveillance numérique et de la vaccination forcée. Et de l’autre des candidats qu’on peut considérer comme étant moins soumis au système dominant et à l’oligarchie .
    En fait savoir si un régime totalitaire est de droite ou de gauche n’a pas d’intérêt.

    1. @Pierre Veyssiere
      “… ne plus se reconnaître en droite et gauche …”

      c’est comme se dire indifférent dorénavant à l’art ou l’absence d’art, parce que l’art “contemporain” est une immonde activité composite de médias, de mode, et de bluff.
      Ce n’est pas parce qu’en OCCIDENT-Ouest les droites nationalistes ont disparu au profit de droites cosmopolito-libérales business-friendly, comme les Républicains, que les cœurs patriotiques, fondamentalement de droite, car le dépassement de soi qu’est la patrie est une orientation de droite, ont disparu. L’exil sur place n’est pas nouveau.

      Nous le rappelle le très véreux J.Chirac, qui avant que l’idée ni droite-ni gauche soit formulée, l’a utilisée comme ultime effet capiteux de son néant pour battre le dangereux Balladur en 1995 :
      ” La FRANCE pour tous ” état exactement l’avant-signe de l’obscurcissement auquel les cultureux habituels allaient s’adonner ; car il n’y a pas que les cultureux de gauche, qui annulent les sexes, il y a aussi, hélas, les cultureux de droite, qui annulent les notions de droite lourdes à porter ; A.de Benoît, par exemple, devait se présenter peu après comme le génie politique du XXI°s. ” qui a théorisé le premier la fin du gauche-droite ” ; mais c’est un néo-marxiste qui comme tous les marxistes ne comprendra jamais que ce sont les idées qui mènent le monde, et pas les acquis matériels du moment.
      Dans l’antiquité, deux camps finissaient par se dégager dans la population selon le groupe de combattants du cirque choisi, et arborer la couleur emblématique du groupe ; ce phénomène a dégénéré au moins une fois jusqu’à polariser la cité entière s’affrontant en combats sanglants à la simple vue de la couleur adverse, mais je ne retrouve pas les données historiques exactes.

      Les idées s’associant chez chaque individu selon sa personnalité, les idées politiques qui se présentent à lui sont associées aux pôles “bon” et “mauvais” tels qu’ils existent déjà chez lui ; c’est la polarisation intérieure spontanée, sans approfondissement, mais nécessaire à la vie pratique, qui se retrouve à l’extérieur, et ne disparaîtra donc jamais ; qu’on l’appelle droite-gauche ou vert-jaune n’est pas l’essentiel.
      Ce n’est pas parce qu’il existe une droite-gauche à l’extérieur que l’esprit est polarisé, c’est le contraire, l’esprit face à l’insondable est forcé à la polarisation bon-mauvais, et cette polarisation extériorisée conduira toujours les individus à se rapprocher mentalement d’un des deux pôles, qu’on appellera historiquement droite-gauche ; et quand on change les noms pour tromper, comme Chirac, les enjeux de chaque pôles restent sous-jacents.
      Ainsi Chirac étaient bien de gauche : il a promis le partage d’une prospérité, qu’en affaiblissant plus qu’aucun autre la nation, il n’a jamais pu produire.
      La droite Macro-Pécroteuse est une fausse droite, puisqu’elle promet le paradis du cosmopolito-libéralisme, qui n’est que l’avatar technocratique du chiraquisme.
      Sous-jacente donc reste l’éternelle polarisation esprit de nation-matérialisme convoitise, autrement dit l’éternelle droite-gauche.
      Les soutiens du patriote E.Zemmour ne sont pas aussi clairs à ce sujet qu’ils le disent.
      Même sur ce blog.

  4. L ‘outsider N D A
    Le meilleur programme
    Libérons nous de:
    1 la commission européenne
    2 la fausse démocratie
    3 du racket fiscal
    4 des influences ext
    5 du harcèlement sanitaire
    6 de la mondialisation inhumaine
    7 de la pression migratoire
    8 des voyous
    9 des injustices

    La technique Macron
    Pas de temps de parole équitable
    Pas de débat
    Des sondages orientés
    Imaginez un 2e tour
    z / melenchon

    C est l importation directe du conflit du proche Orient d abord grande couronne
    Petite couronne
    HLM cf Sarah Halimi
    Merci mon D.

    Faites que Z ne déclenche pas une guerre fratricide en pleine Nation

    Amitiés à Tous !

    1. @ ANONYME NDA

      Une guerre avec les racailles communautaires hostiles à la patrie n’est pas une guerre fratricide, vous êtes anonyme et inculte ; NDA est un démocroteux qui a trouvé une niche électorale il y a des années, le destin de la patrie n’est pas son problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer