Le Deep State US peut-il accepter l’arrivée d’un souverainiste à l’Elysée ?

Au fur et à mesure que l'élection présidentielle approche et que l'écart se resserre dangereusement (dans les sondages) entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, se pose la question d'une réaction américaine à une défaite du sortant et à une arrivée d'un souverainiste à l'Elysée (qu'il s'agisse de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon, et nous traiterons spécifiquement la question d'Eric Zemmour). Nous avons déjà évoqué la virulence prévisible de la réaction européenne. C'est la question de la réaction du gouvernement profond américain, du Deep State, qui nous intéresse ici.

Certes, la relation entre Macron et le Deep State américain n’a pas toujours été au beau fixe. On se souvient des remarques acides du Président sur “l’Etat profond” en France qui l’empêchait de mener un dialogue constructif avec Poutine. On se souvient aussi des sorties macroniennes sur la “mort clinique” de l’OTAN et la relance de la défense européenne, qui n’a guère avancé…

Mais, les événements en Ukraine le montrent, Macron demeure néanmoins un atlantiste et un bon soldat de la mondialisation, ce que ne seraient ni Marine Le Pen ni Jean-Luc Mélenchon. On sera plus réservé sur Eric Zemmour, qui a contre-balancé ses positions pro-Poutine d’antan par une très suspecte dénonciation outrancière de l’invasion de l’Ukraine. 

Toute la question est de savoir comment le Deep State américain peut réagir à l’arrivée d’un candidat qu’il ne contrôle pas. 

Depuis Sarkozy, la grande réconciliation

Rappelons d’abord que le Deep State ne peut guère se plaindre de la France depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée. 

Faut-il rappeler ici les liens privilégiés que la famille Sarkozy entretient avec les Etats-Unis et son Deep State ? Faut-il souligner que toute la politique étrangère de Sarkozy a consisté à anticiper les projets du Deep State, notamment en soutenant obstinément la disparition des régimes laïcs dans le monde arabe, au profit de régimes sunnites liés à l’Arabie Saoudite ?

L’affaire libyenne l’a abondamment montré. 

Mais on ne dira pas mieux de François Hollande, qui fut Young Leader franco-américain, comme Emmanuel Macron d’ailleurs.

Autrement dit, l’atlantisme règne en maître à l’Elysée depuis 15 ans, et, pour les Etats-Unis, l’élection d’une Marine Le Pen ou d’un Mélenchon rompraient avec ce qui ressemble désormais à une tradition bien établie (d’autres diraient à une reprise en main dans la durée). 

Compte tenu des enjeux forts qui se dégagent, notamment dans la foulée du Great Reset tel qu’il commence à se dessiner dans la durée, on peut supposer que les Etats-Unis ne verront pas d’un excellent oeil la perte de contrôle qui se dessine sur un membre du conseil permanent de sécurité de l’ONU. 

On peut même penser que cette perte d’influence appellerait des réactions fortes…

Une coopération militaire entravée

Bien entendu, on ne peut imaginer que les Etats-Unis expriment ouvertement leur désapprobation vis-à-vis d’un vote français souverain. 

En revanche, des mesures de rétorsion sous-jacentes seraient probablement prises assez rapidement. 

C’est en particulier la coopération militaire, et tout spécialement dans le domaine du renseignement, qui devrait souffrir. On sait que, pour toutes les opérations au sol, la France a structurellement besoin du renseignement américain pour agir. On peut imaginer que cette coopération serait plus compliquée. 

En outre, il est très probable que l’armée américaine se raidirait et imposerait plus que jamais aux membres de l’OTAN une intégration renforcée dans le domaine de l’armement, incluant la France. 

Au coeur de cette intégration, la vente “forcée” de F-35 capables de porter des “mini-nukes” se généraliserait sans doute. 

L’autonomie stratégique de la France serait par ailleurs compromise grâce au contrôle américain discret mais réel sur certains de nos armements, notamment par l’intermédiaire des systèmes d’information. 

La tentation d’une déstabilisation

Surtout, assez rapidement si la nouvelle équipe au pouvoir devait poser des actes hostiles à la mondialisation et à l’ordre américain, la tentation viendrait d’organiser des opérations de déstabilisation comme la CIA sait si bien en concocter. 

Ces opérations peuvent prendre diverses formes. 

Beaucoup de Zemmouriens sincères m’en voudront, mais le premier test sera de savoir Eric Zemmour continue sa stratégie d’affaiblissement du souverainisme après les élections présidentielles, notamment en lançant ses propres listes aux législatives, ou bien en divisant son camp pour éviter qu’une majorité de gouvernement ne se dégage. 

On peut en effet imaginer qu’un Bolloré ou un Dassault (Bolloré devant prochainement racheter le Figaro, selon toute vraisemblance) prendra soin, en effet, de ne pas faire basculer la France dans une posture anti-atlantiste. 

Rappelons que, dans les coulisses des marchands français d’armes, il se murmure depuis longtemps qu’il existait une alliance au moins objective entre les Etats-Unis et la Russie pour minorer la France. Les événements en Ukraine ont montré que le gouvernement profond américain a décidé de changer de stratégie sur l’échiquier international… mais le cerveau de la caste mondialisée en France se caractérisant par sa lenteur, on peut parier sur le fait qu’un avionneur comme Dassault continuera à privilégier l’équilibre entre la Russie et les USA, par notre maintien scrupuleux dans l’OTAN. 

Vers des troubles sociaux orchestrés ?

Depuis 1945, le Deep State dispose d’une série d’officines discrètes en France, y compris parmi les syndicats. 

Par exemple, un article du Monde de 1967 soutenait que le syndicat Force Ouvrière, né d’une scission avec la CGT, était né sous les auspices de la CIA. Certains pensent qu’il s’agit d’une histoire ancienne. 

Mais d’autres syndicats montrent une véritable porosité aux principes de l’atlantisme et du mondialisme. Cet article publié par la CFDT sur la “fachosphère” montre par exemple comment le principal syndicat français reprend à son compte tous les stéréotypes de la propagande mondialisée. 

Il ne serait donc pas très compliqué, pour des officines bien organisées, de nourrir une contestation en France, par exemple contre la politique de Marine Le Pen sur l’immigration, en incluant un certain nombre d’organisations syndicales (qui n’ont par ailleurs jamais été regardantes sur l’odeur de l’argent qui les finançait). 

De mon point de vue, c’est le principal danger qui pourrait survenir en cas de victoire de Marine Le Pen. 

Spéculation et mur de l’argent

Enfin, une autre mesure de rétorsion peut facilement s’imaginer. Le Deep State ne manque pas de bons élèves partout dans le monde, et particulièrement en Amérique, comme George Soros, capables de déstabiliser un Etat par la spéculation et par l’activation du mur de l’argent. 

On se souvient par exemple du raid mené par Soros sur la livre Sterling, dont on dit qu’elle visait à dissuader la Grande-Bretagne d’entrer dans la zone euro. Cette opération serait rendue plus difficile par l’appartenance de la France à cette zone. 

Mais nous avons déjà indiqué quel activisme serait celui de la BCE dans notre précédent article contre une arrivée de Marine Le Pen au pouvoir (la situation sur Mélenchon étant plus nuancée). On peut tout à fait imaginer une alliance objective de la BCE et de la finance anglo-saxonne pour mettre le financement de l’Etat en difficulté, et pour contrecarrer la mise en oeuvre d’une nouvelle politique. 

Assez curieusement, ni Marine Le Pen ni Jean-Luc Mélenchon n’ont pris le temps de s’exprimer sur ces sujets. Peut-être en sont-ils tout simplement ni conscients ni préparés au gouffre qui pourrait s’ouvrir sous leurs pieds. 

Lire les informations Telegram

Pour lire ces informations, vous avez besoin d'être abonné à Telegram, dont le téléchargement est très simple. Nous diffusons des informations sensibles plusieurs fois par jour sur le fil Telegram Rester libre !
IMPORTANT

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
67 Shares:
20 commentaires
  1. si macron est éjecté (que DIEU nous entende) quelque soit le nom de son successeur, les USA et la CIA ET l’OTAN et l’UE l’horrible ursula VDL ne le verront pas d’un bon oeil ; déjà ursula s’est permise de PUNIR le mauvais vote des hongrois en bloquant l’argent qui était destiné à l’Etat Hongrois

    donc, ursula, les USA, et surtout la CIA se chargeront de fomenter quelques troubles politiques et sociaux (comme en ukraine) pour déstabiliser la nation française et l’ANEANTIR de l’intérieur, comme le font toujours la CIA et les USA quand un dirigeant élu démocratiquement ne leur plaît pas et quand ils veulent installer un HOMME A EUX au gouvernement (comme ZELENSKY en ukraine)

    donc si macron, qui est chevillé aux USA/CIA/OTAN/UE est largué, attendons nous à des mouvements sociaux et politiques de très grande envergure dans les semaines et mois qui viennent : GUERRE CIVILE fomentée par la CIA avec assassinats d’hommes “dérangeants” en perspective……
    Que DIEU LE PERE nous vienne en aide !

  2. mon premier message à 12h37 a été écrit AVANT que je ne lise l’article.
    Mr VERHAEGHE et moi même voyons les choses de la même manière :
    – DESTABLISATION MASSIVE de l’Etat française par des grèves, des manifestations, des assassinats d’hommes dérangeants, des coups d’état militaire…..
    bref le TRES BONS TRAVAIL DE LA CIA infiltrée en France.
    pas question que l’amérique souffre un seul instant de la situation et cet état belliqueux à souhait ne saurait souffrir une NON SOUMISSION de la France à SA tyrannie/ dictature….. parce que c’est bien de ça dont on parle ici, les USA/CIA/OTAN IMPOSENT leur dictature partout dans le monde. La France ne pourrait en être EXEMPTEE et devra “rentrer dans le rang” à force des armes, s’il le faut” (comme en ukraine)
    PREPARONS NOUS DONC A LA GUERRE

  3. Je ne comprends pas votre préjugé anti Zemmour alors que sur tous les autres sujets je suis d’accord avec vous. Vous laissez sous-entendre ,je cite : ” On sera plus réservé sur Eric Zemmour, qui a contre-balancé ses positions pro-Poutine d’antan par une très suspecte dénonciation outrancière de l’invasion de l’Ukraine”. Vous oubliez qu’il est candidat et ne peut aborder tous les sujets en même temps, le principal étant le grand remplacement. Dire clairement maintenant ce qu’il pense serait suicidaire pour lui car la plupart des gens étant désinformés sur cette question, ils ne le suivraient pas… me semble-t-il. Il s’agit de stratégie et de tactique. Pouvez-vous développer s’il vous plait ?

    1. Premier développement : expliquer, après le passe vaccinal puis la guerre en Ukraine, que le sujet principe reste le Grand Remplacement, c’est curieux non ? Une façon de protéger Macron ?

      1. Concernant E. Zemmour, chroniqueur que j’aimais bien écouté, même si je n’étais pas d’accord avec lui sur tout, son engagement dans l’élection m’a renforcé dans mon refus de voter. En effet, dans sa posture de candidat, il a perdu toute liberté d’expression et doit naviguer selon l’ambiance du moment, comme le fait très justement remarquer Mme Tschirhart. On dit que le pouvoir corrompt mais c’est la conquête du pouvoir qui corrompt. E. Zemmour doit mentir, au moins par omission, pour ne pas faire fuir d’éventuels électeurs. Pour moi, voter, c’est cautionner ce système qui impose le mensonge et favorise la médiocrité.
        Concernant les sondages, je crois que nous sommes en pleine intox. Macron et LREM redoutent l’abstention et affichent donc le chiffon rouge d’une éventuelle victoire de Marine Le Pen. Je dois dire d’ailleurs que votre article, très juste, est plutôt un encouragement pour les pétochards à aller voter pour le représentant de l’Amérique, Macron. Et on comprend alors que Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon ne s’engagent pas sur ce terrain.

      2. Allons Eric, pour Z c’est un combat vital que l’immigration incontrôlée, car il est le centre de sa vie “politique” depuis des lustres. C’est d’ailleurs ce qui a fait son auditoire de journaliste, et donc son socle pour une candidature. Que ne dirait on, si il passait d’un combat à un autre sans vergogne ( comme MLP )?
        Il a raison, dans le sens où tout le monde a constaté que pendant que l’on enfermait les français ,les portes étaient grandes ouvertes pour l’immigration sans aucune restrictions sanitaires. Tout comme aujourd’hui avec les ukrainiens, dont personne ne demande le statut sanitaire. Le combat pour la nation est fondamental, car le soucis principal des NOM est la destruction des Nations et des peuples.

  4. En résumé, la réaction d’Ursulla ou de l’état profond américain pourrait être bien pire que l’état de servitude et le vertigineux déclassement dans tous les domaines que nous vivons !
    Je doute que de Gaulle ai eu la même analyse. Autre exemple :La Thaïlande, qui n’a jamais au cours de son histoire été colonisée, limite drastiquement actuellement son endettement et sa dépendance envers la Chine, et conserve sa liberté, contrairement à tous ses voisins.
    Ursula n’a un pouvoir que grâce aux milliards que la France, grand contributeur, lui donne et l ‘état profond américain est plus fragilisé qu’il ne l’a jamais été.
    Reste pour nous à trouver un de Gaulle, et là, d’accord, ce n’est pas gagné.

  5. Le deep state américain est mercantiliste et son allié est l’Allemagne (voire la Chine), jamais la France. Jamais. Les zélites françaises sont le parti de l’étranger, toujours. Au delà des postures de bouche, le meilleur souverainiste français s’appelle Éric Zemmour. Le mieux entouré, le plus courageux, l’analyste le plus fin, le plus réaliste et le plus lucide. On peut critiquer sa stratégie d’#UnionDesDroites mais c’est la seule qui soit viable, yan napa d’ôtre, « surtout surtout 🇫🇷 » face au deep state américain. En 2 mots: avec le Z nous devons hausser notre niveau et faire de meilleures armes. The rest will take care of itself comme on dit dans le Lone Star state (cf. Webb Wilder 1991 and tough it out).

    J’apprécie Florian Philippot, beaucoup moins Dupont gnan-gnan et pas du tout du tout mélenche &ses racailles — tin, qu’il se barre en Afrique le sociopathe miyonnaire en argent public. La gÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔche nous lègue un champ de ruines qui s’appelle le pays des socialo. Ceux, nombreux, qui nient cette réalité sont les mêmes qui à l’Est voulaient toujours plus de communisme pour faire marcher le communisme en 1988.

    Marine est toute seule avec ses chats. La faire gagner serait l’embarrasser. Si de nouveau dimanche les Français votent pour le duel de l’ennui… 🥱 🥱 l’abstention massive est la bonne option pour le 24. Une victoire de Marine serait offrir à la bande du Davos une nouvelle virginité au bout de 6 mois. La pôvre est trop seule, elle se ferait transpercer et nous avec.

    PS: bonne nouvelle le Figaro

    1. Il est clair que Marine n’a pas du tout du tout envie d’être élue…
      Elle a fait une campagne de diva pour les Oscars et les Grammys, pas pour l’Élysée !
      Mais va-t-elle se saborder d’ici dimanche ?
      On ne l’entend plus…
      Serait-elle aussi emmerdée que le cinglé du 55 ?
      Syndrome de la patate chaude ?

      Si je suis mon petit doigt, son projet de gouvernement avec Méluche, Besance et Monte-au-bourg est cette patate chaude…
      « Voyons, comment faire pour me suicider électoralement ? » se dit-elle.
      « Brain storming urgent cet après midi à Montretout, la troupe ! »

      TILT : « Méluche comme Premier Ministre… »
      C’est sûr, ça va marcher (comme boulet ça oui !).
      La droite va aimer…

      On ne changera pas son ADN : le FN/RN est une force d’opposition, un parti de mécontents.
      Le pouvoir, jamais !

      1. Bien sûr tout cela est juste. Pauvre France. J’ai voté Marine en 2017 mais en 2022 hors de question. Abstention massive si Zemmour n’est pas en finale ce qui reste malgré tout probable. Comme dit le Z qu’elle sauve sa boutique ce sera déjà bien. Les électeurs sont ils assez cons pour croire au vote utile? J’espère que non mais j’ai peur que oui. Cette fixxette sur maqueron est RI-DI-CU-LE. 👎 👎 👎 👎 Un socialo comme les autres, ils sont des miyons au pays des socialo. Lui ou un autre aucune importance.

  6. Eric, encore une fois vous faites une erreur en parlant de « décevoir les zemmouriens sincères » (moi, jeune de 61 ans), alors qu’il n’y a que « des patriotes ».

    Cette analyse vous est de plus évidemment inspirée par votre logiciel énarchique inaliénable – le « d’où tu parles ? » – dont malheureusement vous ne vous départirez jamais, mon fils est pareil, et qui vous fait réfléchir toujours selon le prisme de la rue Saint Guillaume. Comment vous en vouloir, c’est la vie ? C’est quasiment chez tous les énarques un merveilleux Syndrome de Stockholm dont ils ne se rendent même plus compte… Une psychothérapie ? Je ne sais. Ce n’est pas ma tasse de thé, mais je le ressens à vous lire… Comme je ressens l’esprit formaté par ces 5 ou 6 années « saintguillaumesques ».

    Appartient-on toute sa vie de corps et d’esprit à son Corps d’origine ?
    Vaste question.

    Mais là l’on voit toujours poindre sous les mots : la réflexion par le « Prisme » ou la « Matrice » pour ne pas s’aliéner la caste, plutôt que la réflexion par le réel.

    En effet, vous parlez toujours des intérêts et des lobbies, des sujets que vous connaissez fort bien, mais jamais du Peuple. Comme si ce Peuple, vous-même alors que vous êtes un fervent constitutionnaliste, était un paramètre secondaire, voire plus un paramètre du tout…

    Quelle erreur !

    Le Peuple, qu’il existe en tant que consommateur, en tant que lobbyiste, en tant que pouvoir économique ou pouvoir politique, le Peuple, dans son infinie faiblesse individuelle mais dans son immense force collective, le Peuple est toujours N°1.

    C’est le Peuple qui a imposé Zemmour comme auteur à succès.
    C’est le Peuple qui a imposé Zemmour comme chroniqueur à succès.
    C’est le Peuple qui a imposé Zemmour à CNEWS par ses audiences, contre toute la caste réunie.
    C’est le Peuple qui a imposé emmour Roi de cette campagne électorale.
    C’est le Peuple qui imposera Zemmour au deuxième tour de cette élection.
    C’est le peuple qui imposera Zemmour Président de la République.
    C’est le Peuple qui imposera son choix de société derrière Zemmour.
    C’est le Peuple qui imprimera son avenir par l’Assemblée.

    Eric, vous avez un esprit censitaire…
    Vous souffrez que ce censitarisme ne soit plus la norme…
    Mais sortez de ce corps.
    Allez à la rencontre des Français !
    Vous verrez, les Français, c’est pas Bolloré, c’est pas Bouygues, c’est pas Hollande, c’est pas Sarkozy !

    Zemmour n’est qu’un porte parole du Peuple.
    La Caste, son prisme, la Matrice, n’est rien.
    La caste et les discipes d’Edward Bernays croient pouvoir tout imposer par ses tunnels de publicités invasives à des Peuples « décérébrés »…
    Et l’âme, Eric ? L’âme des Peuples , la vibration, l’essence, le drapeau, qu’en faites-vous ?

    Eric, révisez vos classiques, vous vous faites vieux.

    La force du Peuple sera toujours la jeunesse, l’avenir donc.
    Vous avez déjà une pensée du troisième âge, très sage et très expérimentée certes, mais qui ne perçoit plus les mouvements de la société, ses flux, le sang de ela jeunesse qui bat à pleins tympans. Bolloré a pris sa retraite, non ? Vous parlez Saint, Jean bouche d’or, comme cette génération de sarkozistes ou d’hollandistes cousins, voire des chiraquiens ou des vieux anars de droite « après-moi-le-délugiens ». Ceux qui sont persuadés que leur logiciel ou leur grille de lecture – comme à l’IRCAM pour ceux qui connaissent – est encore dernier cri…

    Certes ils thrombosent encore la France, mais sont-ce des valeurs d’avenir ?

    En tout cas vous parlez depuis le prisme parisien, pas de la campagne et des mers de France qui coulent dans mes veines, c’est on ne peut plus clair. Vos alliés principaux sont « de » et « dans » la caste.

    « La France sans ses provinces » ? Et un arbre sans ses branches et ses racines pendant qu’on y est, hein ! « Pourquoi pas ! » dit l’ ENASOFT.

    Il reste que vous êtes une mine d’information, et c’est un immense cadeau pour nous tous.
    Je l’apprécie à sa juste valeur et je vous en remercie.
    Pour la stratégie, je vais ailleurs, désolé.
    Je suis friand de vos informations, beaucoup moins de vos prédictions…
    N’aviez vous pas prédit – avec assurance – qu’une femme serait Premier Ministre… et on a eu Jean Castex. C’est vrai que…

    Pour dimanche soir, j’ai mis un Moët & Chandon Brut Impérial au frais.

  7. Excellente prospective issue d’une large compréhension du fonctionnement du Monde depuis Bretton Woods et son chantre Keynes.

    Ces connaissances nous parviennent maintenant grâce aux réseaux sociaux et aux médias qui favorisent un nouvel échange rapide entre humains.

    Ce qui me paraît intéressant dans ce monde parallèle des réseaux sociaux est l’idée surnaturelle qu’une réduction de la domination de l’OTAN, des GOPE, de la Commission Européenne ainsi que de la BCE serait possible grâce à l’élection d’un candidat souverainiste.

    Les réseaux sociaux naviguent de plus en plus dans un monde magique reconstruit grâce à un éloignement croissant du monde réel. Le monde virtuel n’utilise plus que deux sens pour percevoir le monde extérieur et sa complexité croissante que l’on appelle la réalité.

    La vision et l’ouïe deviennent maintenant les deux seuls sens humains uniques et nécessaires à LA connaissance du monde et son appréhension. Les outils numériques deviennent donc indispensables à cette compréhension.

    Étrangement le Transhumanisme ne paraît pas hostile à cette perception.

    Étrangement encore la nature nous a pourtant pourvu de cinq sens qui jusqu’à maintenant nous permettaient de percevoir, avec difficulté tout de même, la richesse du monde environnemental. Aujourd’hui personne ne paraît s’inquiéter de cette absence.

    Beaucoup se réjouissent de la fréquentation accrue des réseaux sociaux. Au contraire je pense qu’un réveil tragique de la nature en nous humains aux cinq sens atrophiés, devra opérer pour recouvrer une perception plus réaliste de notre participation au monde.

    La caste dominante a vraisemblablement perçu rapidement ce phénomène en abaissant brutalement la capacité innée des humains à vivre des relations interpersonnelles.

    Nos capacités de réflexion sont ainsi diminuées par une extinction progressive de nos capacités psycho-sensorielles.

    Les confinements, le bouleversement de la vie familiale, la perte ou la modification inattendue de l’activité professionnelle, l’interdiction d’accès aux cafés et restaurants, aux petits commerces et autres lieux culturels, la restriction des voyages, sont autant de scènes vivantes disparues soudainement. Tous ces lieux et moments où les humains exerçaient le fonctionnement naturel de la communication propre à l’espèce humaine.

    Ces privations multiples génèrent de plus en plus de mal-être et donnent naissance à une interrogation angoissée de ce que nous réserve le futur.

    Il n’est pas exclu que nous ayons besoin d’un réveil brutal et meurtrier pour y parvenir.

  8. Cela fait quinze ans que les USA manipulent les français grâce à la faiblesse des dirigeants qu’ils se sont choisis, Sarkozy puis Hollande puis Macron avec respectivement l’affaiblissement de la justice, de l’éducation, de la santé. Sans oublier le parlement croupion soumis à outrance. Les français sont devenus plus pauvres, ignorants et n’ont jamais été aussi près de la guerre civile pour les uns et à se retirer sur l’Aventin (ecolieu) pour les autres.
    La Marseillaise répond :
    Quoi ! des cohortes étrangères
    Feraient la loi dans nos foyers !
    Quoi ! ces phalanges mercenaires
    Terrasseraient nos fiers guerriers !
    De vils despotes deviendraient
    Les maîtres de nos destinées !

  9. “un bon soldat de la mondialisation, ce que ne seraient ni Marine Le Pen ni Jean-Luc Mélenchon”
    J’ai bloqué sur cette phrase !
    Je suis étonné que vous raisonniez encore en “francs”, voire en “anciens francs”, car vous les cataloguez “extrême-droite” et “extrême-gauche” comme on a(vait) m’habitude de le faire, je dirais il y a 10 ou 20 ans.
    Or, en quelque décennies, sans qu’on s’en aperçoive tout de suite, le personnel politique a connu une forte mutation bien cachée, avec l’arrivée de “mafieux” (j’utilise ce terme par défaut) appartenant à divers clubs et entités plus ou moins discrets.
    Mais ces “mafieux” sont arrivés dans TOUS les partis, en gangrenant l’ensemble de la classe politique.
    Cela ne veut pas dire qu’ils sont tous dans cette “mafia”, mais qu’il y a, au moins, une forte minorité dans chaque parti, minorité très active et veillant à “orienter” comme il faut le parti.
    Du coup, impossible de savoir avec certitude si une personne donnée en fait partie ou non.
    Par exemple, Mélenchon se dit “de gauche”, mais a souvent eu un comportement étrange, notamment lorsqu’il a plusieurs fois déclenché un esclandre comme par hasard juste au moment où Macron avait des problèmes. Et il est franc-maçon, ce qui n’est pas pour rassurer !
    Donc le raisonnement que certains font sur Zemmour soutenu par Bolloré, donc pro oligarchie, peut s’appliquer à beaucoup d’autres de diverses manières.
    Et c’est bien le problème de cette élection : à part Dupont-Aignan (et encore sous réserves) et Lassalle, les candidats ne sont pas bien clairs sur beaucoup de points.
    Du coup, je prêche plutôt pour empêcher que le (nouveau) président ait une majorité, afin qu’il soit obligé de négocier chaque loi, chaque mesure, en réfléchissant à concilier les avis de plusieurs partis, ce qui est plus raisonnable que laisser un président et sa majorité absolue sans aucun contrepouvoir pendant 5 ans.

  10. Fervent lecteur de votre journal mais…
    En disant ” Mélenchon souverainiste” , vous m’avez tué !
    Jamais lu pareil connerie …Cette ordure fasciste n’est qu’un pion de Soros, un mondialiste de la pire espèce, un apatride né et un franc mac + qu’avéré…
    Souverainiste ? ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer