La vaccination Covid : un marquage de « type bétail » pour prendre le contrôle de nos vies

Le directeur général de GAVI (L’alliance mondiale du vaccin), Seth Berkley, explique que « la vaccination a besoin d’un coup de pouce technologique par des systèmes d’identification numériques sécurisés pouvant stocker les antécédents médicaux d’un enfant ». Il fallait bien que ce soit le copain de Bill Gates qui l’annonce sinon cela aurait pu susciter des soupçons. Voici comment l’élite mondialiste prévoit de conduire les populations au marquage numérique grâce à l’épidémie de Covid et la vaccination.

Quelle coïncidence ! Il se trouve que Bill Gates – l’ami de Seth Berkley – qui siège également au conseil d’administration de GAVI et du CEPI, les deux mamelles de la politique mondiale de vaccination avec en toile de fond l’OMS et l’industrie pharmaceutique – dispose déjà de cet outil dans sa besace.

Certains l’ont déjà oublié mais en 2019, le soi-disant philanthrope avait déjà testé son dispositif dans deux pays d’Afrique, le Kenya et le Malawi où les gouvernements sont moins regardant sur les questions d’éthique. Avant l’épidémie de Covid, Bill Gates testait déjà cette innovation technologique avec la collaboration du MIT, il l’a donc financée des années avant. Voici que cette innovation va maintenant servir pour marquer la population mondiale.

La numérisation des carnets de vaccination

Une vidéo de 2 minutes nous explique la suite, c’est-à-dire l’agenda tel qu’il va être maintenant déroulé et auquel collabore – plutôt avec zèle – le transhumaniste Macron.

« En fournissant à chaque enfant une identité biométrique numérique, GAVI double ses efforts en devenant membre fondateur d’ID 2020, un partenariat public privé (Microsoft et GAVI sont parties prenantes) qui a évolué vers l’essor de l’identité biométrique numérique mondiale.

Ce vaccin peut être administré à l’aide d’un patch soluble via un réseau de micro-aiguilles solubles qui délivre un motif de microparticules sur la peau émettant de la lumière dans l’infrarouge proche de la peau (du point de vaccination). Elles délivrent une marque de particules sur la peau des vaccinés qui sont invisibles à l’œil nu mais sui peuvent être visualisés à l’aide de smartphones équipés (lecteur). Quelque chose comme un code barre tatoué.

Kevin McHugh, professeur assistant en bioingénieurie à la faculté de Rice (USA) et cocréateur du marquage sous cutané des vaccins financés par Gates déclare : « La fondation Bill et Melinda Gates est venue nous voir et nous a dit : Hé, nous avons un vrai problème pour savoir qui est vacciné (…) donc notre idée était de mettre le marquage sur la personne ». Ce sera un marqueur numérique lié à une identification biométrique. Bien sûr, cette petite équipe ne s’est pas embarrassée de savoir si marquer les êtres humains comme du bétail pouvait poser un problème éthique.

Un système de contrôle liberticide pensé depuis de nombreuses années

Bill Gates s’exprime dans la même vidéo (cf. supra) : « Par la suite nous devrons avoir un certificat garantissant le rétablissement ou la vaccination des personnes ». C’est actuellement mis en œuvre par un certain nombre de gouvernements. Onfido – dans laquelle Miscrosoft a investi en 2017 – propose déjà une application à l’aide d’une reconnaissance faciale et d’autres données biométriques reliant ces informations à un test d’anticorps Sars-Cov 2 ou à une preuve de vaccination contre le coronavirus.

Les citoyens vaccinés peuvent ensuite se faire prendre en photo pour prouver leur immunité à chaque fois qu’ils souhaitent accéder à un espace restrictif (c’est à dire réglementé par les autorités publiques comme en Chine dès qu’on veut sortir de chez soi).

En 2012, la Fondation Bill et Melinda Gates (encore et toujours) a aidé à fonder la Better Than Cash Alliance – dans laquelle on retrouve le système des Nations-Unies, l’USAID et la BERD – afin d’accélérer la transition vers les paiements numériques à l’échelle mondiale. Ils travaillent à un basculement du monde vers un système de paiement numérique lié à l’identité biométrique.

La vidéo conclue sur les différents niveaux de contrôle de la population qui s’emboitent comme les pièces d’un puzzle et qui sont conduits simultanément en les justifiant sous des motifs fallacieux, que les populations acquiesceront… ou pas.

Le vaccin n’est pas fait pour Covid mais Covid pour vacciner la population mondiale

La campagne de vaccination est liée à la campagne d’identification biométrique (numérique) qui est elle-même liée à la campagne de numérisation de la monnaie et à la disparition programmée de la monnaie papier.

Gates et ses partenaires gouvernementaux, conduits par McKinsey dont Macron est un fervent consommateur – car c’est eux qui donnent les instructions du Great Reset comme s’ils étaient indépendants – imposeront les vaccins aux populations afin que nos données biométriques soient saisies et enregistrées au niveau national, associées à une identité numérique puis intégrées à un réseau mondial.

Ces identités numériques seront liées à toutes les actions et transactions. Ces dernières pourront être jugées illégales par ceux qui les contrôlent – nos gouvernements – et bloquer toute transaction financière. Ceux qui ne se conformeront pas à la doxa, ne pourront plus ni acheter ni vendre.  

Chaque transaction et mouvement de chaque citoyen seront analysés en permanence et les données enregistrées en temps réel sur des super ordinateurs. Si les citoyens ne s’y opposent pas fermement, tout sera sous contrôle de ceux qui prendront nos vies : un système d’identification biométrique lié à une infrastructure de paiement numérique sera utilisé pour suivre, cataloguer et contrôler chaque mouvement, chaque transaction et chaque interaction des citoyens. Pour cela une micropuce biométrique sera injectée dans le corps et servira de passe identitaire, de passe sanitaire, de moyen de paiement numérique…seul autorisé.

Une fois cette structure du mal acceptée, il ne sera plus humainement possible d’en sortir. Accepter la vaccination revient à se soumettre à cet agenda liberticide et mortifère.

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
744 Shares:
18 commentaires
  1. quand on voit tous les bugs permanent de ces systèmes informatiques soi-disant extraordinaires, on peut craindre le pire et des blocages constants, indépendamment de la malveillance intentionnelle des dirigeants. Quant aux bullshits vendus depuis des lustres par Microsoft, sans commentaire. Bill Gates nous a vendu de la merde informatique et veut diriger la terre entière.

    1. J’ai lu un article qui explique qu’un système de ce genre est déjà utilisé dans quelques états de l’Inde. Oui il y a des bugs, qui ruinent la vie de leurs victimes… Et les victimes ne peuvent quasiment rien faire.

  2. L’europe est déjà en train de mettre en place cette identité numérique. ça doit être voté sous peu par les députés européens. La toile d’araignée mondiale se met en place sous couvert de lutter contre la pandémie. La plupart des électeurs n’y voient que du feu. Ils sont loin de se douter de ce qui les attend…..

    1. @Cocol456,
      Ils n’y voient que du feu, parce que personne ne leur porte l’information.
      L’erreur est de croire que parce qu’on tourne en rond avec les mêmes 100 ou 100 abonnés sur Twitter ou ailleurs, cela signifie que les 67 autres millions de Français sont au courant de cette information.

      Eh bien non, les Français ne se lèvent pas, car ils ne savent pas.
      C’est à nous de nous relever les manches et daller leur porter ces informations.

  3. La bible EST LA PAROLE DE DIEU
    il y à 2000 ans, dans l’ile de Patmos, l’apôtre Jean a reçu la REVELATION de Jésus Christ ; voici ce qui est écrit dans ce livre :
    – 1) Apocalypse 13/ vt 16-17
    et la bête faisait que TOUS, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque à la main droite ou au front. Et personne NE POUVAIT NI ACHETER NI VENDRE, s’il n’avait pas la marque de la bête…..

    – 2) Apocalypse 14/ vt 9-11
    “si quelqu’un adore la bête et son image et s’il PREND LA MARQUE AU FRONT OU A LA MAIN DROITE……….. il sera tourmenté dans le feu et le soufre……. QUICONQUE aura pris la marque de son nom….

    voilà ! nous y sommes ! j’ai toujours pensé que cette “vaxxxxxxination” ETAIT UN MARQUAGE, c’est pour cette raison que j’ai refusé l’injection.

    Mr VERAEGHE, GRAND MERCI pour cet article qui vient confirmer que DIEU SAIT D’AVANCE LES EVENEMENTS QUI NOUS ARRIVENT SUR TERRE……. 2000 ans en arrière DIEU NOUS A PREVENU
    nous sommes de plein pied entrain de VIVRE LES DERNIERS JOURS DE NOTRE ERE……. JESUS REVIENT BIENTOT !

      1. Lire la Bible, c’est toujours mieux que de regarder les pornos que vous cachez sous votre lit ; j’écris regarder parce que vos “lectures” n’ont pas de mots, de phrases, RIEN QUE DES IMAGES SATANIQUES et MALSAINES, de même que vos BD débiles ne comportent AUCUN TEXTE digne de ce nom….. vous n’avez donc pas à réfléchir… votre cerveau dégénéré et en état de décomposition avancée, grillé par la drogue, l’alcool, les médocs de toutes sortes, votre bunker mental, votre prison psychologique forgés par tous vos jeux vidéos débiles que vous regardez pendant des heures, ne vous permet pas de comprendre, d’analyser, de réfléchir et d’agir en toute connaissance sur les choses simples de la vie courante…. alors LIRE LA BIBLE relève pour vous d’une IMPOSSIBILITE INTELLECTUELLE GIGANTESQUE ; votre réflexion sur mon texte démontre le niveau raz-motte de votre instruction, la preuve, vous êtes INCAPABLE D’ELABORER UN TEXTE d’une quelconque nature ; quant à votre éducation elle est inexistante, vous vous permettez de tutoyer une personne que vous ne connaissez pas dans votre “texte” : la déchéance de votre éducation est flagrante.

        PAUVRE FRANCE ! le pire c’est que tu comptes quelques millions de LESUBVERSIF sur ton territoire, pauvre France…..

  4. L’élite mondialiste qui veut contrôler chaque individu vivant sur le globe à l’aide de l’intelligence artificielle n’a pas encore gagné. C’est paradoxalement l’enjeu des évènements d’Ukraine. Les patriotes russes refusent d’être menacés et soumis à l’ordre mondial de Davos. Les sanctions économiques dévoilent en fait l’emprise des USA sur les politiques des états, sur les secteurs économiques et sur les échanges internationaux. Tout à coup émerge le nouvel ordre économique mondial des BRICS qui respectent les nations patriotiques politiquement indépendantes, et créent un marché commun équitable et un marché financier multipolaire et multimonétaire.
    Curieusement, l’élection de la présidence française tourne autour du même thème: Macron “global young leader” téléguidé par les USA et LePen républicaine, patriote et indépendante.

  5. Sur ces sujets techniques d’identité numérique et de monnaie numérique à venir, il serait nécessaire de faire un parallèle, systématiquement, avec notre situation présente pour rendre parlant ce genre d’article sur ces sujets extrêmement inquiétants.

    Aujourd’hui les moyens de paiements électroniques sont déjà identifiés bien sûr à telle ou telle personne, notre nom est sur la carte, nous recevons un code par courrier postal à notre adresse. Et pour des paiements en ligne notre numéro de téléphone est désormais lié aussi au moyen de paiement.

    Pour rendre ces articles du Courrier des Stratèges plus efficaces il faudrait à chaque fois illustrer par des exemple précis :
    aujourd’hui si vous utilisez votre carte bancaire pour un paiement (…) Alors que demain, avec ce nouveau système (…)

    Eric Verhaeghe avait fait cet effort dans son entretien avec Epoch Times. Je pense qu’il doit être systématique, sinon on ennuie les gens avec des choses abstraites.

    1. ” sinon on ennuie les gens avec des choses abstraites.”
      Je précise : on ennuie les gens qui sont au-delà du cercle des lecteurs du CS.
      Or le but de plusieurs d’entre nous, si ce n’est la totalité, est d’alerter un maximum de personnes dans notre entourage sur ces sujets qui sont des enjeux humains fondamentaux.

  6. “Pour cela une micropuce biométrique sera injectée dans le corps et servira de passe identitaire, de passe sanitaire, de moyen de paiement numérique…seul autorisé.”

    Cette “micropuce” sera, en fait, un ensemble de capteurs, émetteurs, récepteurs, routeurs, constitués de nano-particules (voir ce dossier : https://dfiles.eu/files/ql8va1khs ; voir aussi le “journal des brigades anti-graphène” : https://t.me/brigadesantigraphene ou http://xochipelli.fr/ ).
    Il y en a déjà dans les injections “anti-covid” Pfizer, Moderna, Jenssen et Astrazeneca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer