Passe sanitaire, passe vaccinal, ou l’émergence d’un fascisme bourgeois ordinaire

Partout, il est question de faire barrage au fascisme incarné par Marine Le Pen. Mais ceux qui lancent ces appels sont-ils eux-mêmes exemplaires en matière de démocratie ? C'est l'occasion de rappeler que tout ce petit monde bien pensant n'a pas eu de problème pendant deux ans, avec une politique liberticide déployée pour des raisons sanitaires, qui se sont achevées dans un passe sanitaire, puis un passe vaccinal, absolument discriminant. Nous avons assisté à l'émergence d'un fascisme bourgeois ordinaire, débarrassé des flons-flons lugubres du national-socialisme, mais procédant de la même essence totalitaire.

Lire les informations Telegram

Pour lire ces informations, vous avez besoin d'être abonné à Telegram, dont le téléchargement est très simple. Nous diffusons des informations sensibles plusieurs fois par jour sur le fil Telegram Rester libre !
IMPORTANT

Le barrage au fascisme est sur toutes les lèvres de l’hégémonie culturelle. Coup sur coup, nous avons dû encaisser la tribune des personnalités du sport, puis la tribune des 500 artistes, puis la tribune des 1.000 soignants, qui appellent tous à faire barrage au Rassemblement National, requalifié d’extrême-droite. 

Mais où étaient tous ces donneurs de leçons quand Macron déclamait, en tant que Président de la République, son intention “d’emmerder les non-vaccinés”, qui, selon lui, n’étaient plus vraiment des citoyens ?

Je reviendrai demain sur la tribune des non-vaccinés qui vaut tout particulièrement son pesant de cacahuètes.

D’ici là, il faut marteler en quoi le passe sanitaire et le passe vaccinal ont marqué l’émergence d’un fascisme bourgeois ordinaire, qui disqualifie désormais tout appel à faire barrage à l’extrême-droite dans la bouche de ceux qui ont consenti à la dictature sanitaire. 

En quoi le passe sanitaire est-il une marque de fascisme ?

Pour beaucoup, et de manière galvaudée, le fascisme, c’est la Shoah et les SS. 

Cette vision est fausse. Le fascisme fut inventé par Mussolini, en Italie, après la Première Guerre Mondiale. Le régime n’a pas pratiqué l’antisémitisme (en tout cas pas à ses débuts) et l’Italie n’a pas compté un seul camp de concentration. 

En revanche, Mussolini a pratiqué des éléments de politique que l’on retrouve dans le passe sanitaire (ce qui explique en partie l’appétence de certains Italiens pour cette résurgence d’un Etat fort) : d’une part (et c’est fondamental), le passe sanitaire appelle à faire le sacrifice des individus dans l’intérêt du groupe, d’autre part, il dégrade les droits de la minorité qui refuse la politique gouvernementale. 

C’est bien la logique fondamentale du passe sanitaire que l’on retrouve ici, proche de la logique d’apartheid : l’Etat compte deux groupes, l’un doté de tous ses droits, l’autre aux droits (fortement) minorés. 

On connaît le sophisme sanitaire qui justifie cette rupture dans l’Etat de droit : les non-vaccinés seraient beaucoup plus malades et beaucoup plus contagieux que les vaccinés, affirmation dont les statistiques montrent l’inanité. Mais ce mensonge-là aussi procède de l’idéologie fasciste : diaboliser les minorités fait partie du mode opératoire totalitaire. 

Le nazisme l’a pratiqué sur les Juifs, les homosexuels et quelques autres, Mussolini l’a pratiqué sur les homosexuels et les communistes, Vichy l’a pratiqué sur les Juifs et les francs-maçons. Macron l’a pratiqué sur les non-vaccinés. 

Un fascisme bourgeois ordinaire

Bien entendu, le fascisme dont il est question ici n’est pas celui du Dictateur de Charlot, en uniforme brun, avec un brassard à forme runique, prêt à déclarer la guerre à la planète entière pour assouvir ses pulsions meurtrières. 

C’est d’un fascisme beaucoup plus ordinaire dont il s’agit. On parle dans ces lignes d’un fascisme bourgeois, celui de la caste des bien-pensants qui vit pétrie de certitudes, à l’abri des beaux quartiers, dans les grandes villes, qui n’a pas de problème pour finir le mois, et qui ne comprend pas qu’on ne partage pas sa vision du monde. 

C’est le fascisme larvé, présentable, pour ainsi dire honorable, de tous ceux qui, cet hiver, ont appelé sans vergogne à affamer les non-vaccinés pour les forcer à accepter le vaccin. 

On retrouve en lui les deux pulsions caractéristiques du fascisme : d’une part, sacrifier certains membres du groupe (en particulier les jeunes victimes des effets secondaires) n’est pas un problème dès lors que ce sacrifice est réputé servir le groupe, d’autre part diffamer, haïr les non-vaccinés sous prétexte qu’ils ne se soumettent pas au groupe…

Ce fascisme bourgeois fut, en son temps, celui de Vichy… celui qui a fermé les yeux sur le statut des Juifs, et qui préférait baisser le regard quand les trains de déportés partaient pour Auschwitz. 

L’ironie de l’Histoire joue des tours

L’Histoire est ironique. 

Parmi tous ceux qui ont soutenu le passe sanitaire comme une mesure proportionnée et intelligente, dixit Emmanuel Macron, combien dénoncent aujourd’hui les dangers de l’extrême-droite ? 

Beaucoup, beaucoup…

Beaucoup nous expliquent que Marine Le Pen, c’est le retour de Vichy. Mais le vrai Vichy, c’est le passe sanitaire. 

Là encore, il faut une sacrée capacité au déni, si caractéristique de la bourgeoisie mondialiste, pour oser dénoncer la paille des autres, sans voir sa propre poutre. Car le fascisme présumé de Marine Le Pen, ce serait la nostalgie de Vichy. 

Mais l’oppression, la perte totalitaire des droits due au passe sanitaire, qui n’est qu’un début, elle n’est pas un souvenir de 1940. Elle se produit aujourd’hui, dans l’indifférence de ceux qui, en 1940, faisaient semblant de ne pas voir, et parfois justifiaient la persécution des Juifs et des francs-maçons. 

Au fond, c’est un fascisme pharisien qui a pris le pouvoir. Doté d’une crédibilité nulle. 

Lire les informations Telegram

Pour lire ces informations, vous avez besoin d'être abonné à Telegram, dont le téléchargement est très simple. Nous diffusons des informations sensibles plusieurs fois par jour sur le fil Telegram Rester libre !
IMPORTANT

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
314 Shares:
20 commentaires
  1. Qu’on laisse les clés 5 ans de plus à cette ordure et il cochera toutes les cases, l’uniforme runique avec . Il faut être soi-même un fasciste dans l’âme pour aller nier, comme il l’a fait devant Poutine, le nazisme d’une partie de l’armée ukrainienne . Espérons que les français comprendront à temps la dangerosité de ce sale type moitié timbré . Il sera toujours plus facile de reconstruire quelque chose avec Le Pen qu’avec lui et toute la clique de gamellards qui viendront mendier leurs prébendes quel que soit ce qu’il pourrait leur en coûter . Après le tout sauf macron il faudra renvoyer tous ceux qui ont permis, par leur silence ou leur complicité volontaire, toutes ses exactions .

  2. Le fascisme bourgeois ordinaire de Macron est manifeste quand il cherche à stigmatiser les inutiles ou les opposants aux mesures discriminatoires qu’il instaure dans un climat de fausse guerre. Quant à la vraie guerre des USA contre la Russie, qui se manifeste dans les évènements dramatiques d’Ukraine, la France, présidente tournante de l’Europe, est le seul pays d’Europe qui a l’influence géostratégique suffisante pour arrêter cette guerre en refusant les sanctions économiques qui laminent rapidement les économies Européennes. Mais Macron, fidèle à sa théorie du sacrifice quoi qu’il en coûte pour sauver les autres, va laisser tomber la plupart des français les plus démunis dans la plus grande pauvreté. Il promet dès maintenant de distribuer des chèques alimentaires, quelle rassurante anticipation du malheur qui attend les français sous sa future présidence!

      1. Quelques relents marxistes (“le grand capital”…) mais cela mis à part, excellente intervention.
        Une bien jeune femme mais à la maturité évidente.
        Les européistes… des fascistes qui s’ignorent : bien vu.

  3. EM me fait vomir, je hais ce TYRAN et je n’ai JAMAIS voté pour lui. c’est un malheur à dire, mais il faudrait encore 5 années de TYRANNIE totalitaire BIEN SERRES et BIEN MATRAQUEES et BIEN BROYEES et BIEN EBORGNEES et BIEN INSULTEES et BIEN EMMERDEES pour faire comprendre à tous ceux qui voteront EM le 24 ce que c’est que le fascisme.
    95% des Français ne connaissent pas du tout le SENS profond du mot FASCISME, et ils ne savent pas se servir d’un dictionnaire pour en chercher la définition EXACTE.

    95% des français ont été lobotomisés pendant 5ans, le cerveau totalement lavé par la propagande satanique de macron, relayée par les merdias qui lèchent le cul de macron.

    95% de français ne SAVENT PAS QU’ILS VIVENT DEJA LE FASCISME AVEC MACRON ET DEPUIS 5 LONGUES ANNEES ; ils ne savent pas RECONNAITRE LE FASCISME que leur impose la politique dictatoriale de macron et de son gouvernement de chiotte

    Je crains fort que macron ne repasse le 24, si j’en avais les moyens financiers, je fuirai de ce pays rempli de connards abrutis totalement aveuglés et CONTENTS de voir macron, LEUR BOURREAU, les torturer encore 5ans ; les français sont maso ; ils aiment se faire souffrir ; tous de GRANDS MALADE MENTAUX, comme leur bourreau l’est aussi : EM.

    1. Oui, il faut revenir aux définitions et aux faits concrets. Il n’y a que deux partis: ceux qui veulent respecter la dignité de l’homme, le respect des libertés fondamentales et l’égalité des droits, et les autres.
      Le reste n’est que bla-bla de politiciens manipulateurs.
      Quand j’ai entendu Macron affirmer : «ce qui nous caractérise, c’est le respect et la bienveillance», j’ai eu aussi envie de vomir…

  4. Le pays est maintenant profondément clivé. Macron s’en délecte par calcul électoral à
    raison semble-t-il, alors qu’il est supposé être garant de l’unité nationale. Avec la bénédiction
    d’une majorité de citoyens, hélas …

  5. Excellent article qui met en lumière la nature profonde du régime que nous subissons.

    Pour ma part, j’aurais ajouté une composante supplémentaire du fascisme. C’est le fait que celui-ci s’appuie sur une idéologie. Ce qui caractérise une idéologie par opposition à une théorie, c’est qu’elle ne rend pas compte de la réalité, des faits. Elle repose sur des idées non démontrables parce qu’aussi non falsifiables.
    Cette idéologie a été patente avec le déni des traitements précoces contre le covid. A partir de là, toutes les manipulations et toute la rhétorique pour le remdésivir en 2020, puis pour les vaccins en 2021 se sont enchaînées. Non falsifiable, car toutes les preuves scientifiques, les dizaines d’études sur l’ivermectine, les centaines d’études sur l’hcq n’y changent rien, et tous les rapports sur les effets secondaires des injections à ARNm non plus.
    On pourrait tenir le même raisonnement en économie avec leur promotion du mondialisme et leur diabolisation des droits de douane raisonnés. Les études de Erik Reinert, Claude Rochet, Jacques Sapir comptent pour du vent quand bien même le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont utilisé le protectionnisme pendant des décennies pour protéger leurs industries en développement. Le libre échange total ne sert que les pays économiquement les plus développés et qui dominent les marchés et rend impossible aux autres de développer leur propre industrie. Et la libre circulation financière permet ensuite aux pays dominants de phagocyter l’économie des perdants.

    Et tout ceci n’est possible que par la collaboration des médias des milliardaires et des médias nationaux. Ils sont la courroie de transmission de l’idéologie fasciste vers les peuples des pays prétendument démocratiques.

  6. Le paltoquet propose le Goulag et le terrorisme écologique au peuple : un « ministre de la planification énergétique » et un « ministre de la planification écologique territoriale ». Camp de concentration écologico-numérique.
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/04/17/crash-hallucinant-du-meeting-de-macron-a-marseille-les-perroquets-de-la-presse-mondialisee-narrivent-meme-plus-a-le-cacher-apres-le-flop-parisien-faut-il-croire-christine-deviers-joncour-les-ma/

  7. La difficulté avec le fascisme bourgeois est qu’il est choisi, pas imposé. Patrick Buisson parle du triomphe du petit bourgeois socialo: « La petite-bourgeoisie éduquée, soucieuse de se démarquer du moule dans lequel elle avait été formée a imposé l’hégémonie du progressisme. » Que voulez vous faire contre ça?

  8. Très bon. Voyez mes textes sur Nizan et le fascisme abstrait des bourgeois.

    Encourageant après le flop hallucinant de Macron à Marseille : 70% des électeurs de Mélenchon refusent de voter pour le monstre. Marine en tête dans 57% des communes au premier tour.
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/04/17/crash-hallucinant-du-meeting-de-macron-a-marseille-les-perroquets-de-la-presse-mondialisee-narrivent-meme-plus-a-le-cacher-apres-le-flop-parisien-faut-il-croire-christine-deviers-joncour-les-ma/

  9. La fascisme à ses débuts, n’est-il pas toujours larvé? Sinon, il serait refusé par le plus grand nombre.
    Or, le grand nombre a accepté des mesures ignobles croyant de bonne foi, que c’était pour son bien…
    Comme dans l’Allemagne des années 30, seule une minorité prévoit ce qui va advenir ensuite.
    A propos de l’appel des 1000 professionnels de santé, il est instructif de regarder la liste des signataires: ils ne sont pas que, ni d’abord, des professionnels de santé. Nous viendrait-il à l’idée de dire que Véran est un professionnel de santé?…

  10. La culture va changer de camp….plus moyen de pouvoir regarder certains films tant la crasse de ses acteurs m’affectent : junkies, pédophiles, LG…., et cerise, appel aux votes pour Macron.
    Perso, j’ai toujours préféré regarder de grosses merdes Us que du cinoche français, l’expérience m’a donné raison, c’est qu’ici, en plus du fric qu’ils se font, c’est BAAL, ils veulent être adulés et plus ils sont médiocres et plus ils en exigent, ces pisses-culs parigots d’artisteux.
    Au moins, toutes ces privations depuis 2 ans nous auront appris qu’un resto, un bistrot, un cinoche, une expo n’étaient pas essentielles surtout avec les collabos/pétainistes qui les représentent.
    On va se passer d’eux avec délectation comme on nous a fait passer le petit café ou resto ouvrier, ou l’urgence d’un soin car ça a tapé sur les chantiers………..SECESSION complète avec ces fils de P*, la plèbe va rugir avec toute cette bourgeouille immonde. Perso, je les hais ! Pourquoi ? parce qu’ils touchent à mes gosses et personne ne touche à mes gosses.

  11. « … c’est un fascisme pharisien qui a pris le pouvoir »
    Grandement promu par le parisianisme bobo-gaucho.
    Ce qui manque à tous ces donneurs de leçon, c’est d’avoir vécu la dernière guerre : ils sauraient enfin ce que fascisme et nazisme veulent dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer