Pourquoi adopter le régime nordique pour s’alimenter correctement ?

Manger sainement est le leitmotiv de ce 21e siècle, à l’heure où la malbouffe a fait des ravages auprès de la population. Obésité morbide, maladies cardiovasculaires, diabète et diverses autres pathologies sont devenus monnaie courante partout dans le monde. Pourtant, dans les pays nordiques, le mode d’alimentation préserve la santé publique.

Le régime nordique privilégie une nourriture peu transformée et fraîche

Aujourd’hui, priorité est donnée à une nourriture saine, soucieuse du bien-être et de l’environnement. C’est notamment le cas du régime nordique, un mode d’alimentation que l’on retrouve généralement dans les pays scandinaves, à savoir la Suède, la Norvège, le Danemark, la Finlande, le Groenland et l’Islande.

Les Nordiques privilégient une nourriture peu transformée et fraîche, tout en respectant au mieux les circuits courts afin de réduire au maximum l’empreinte environnementale. Pour éviter de manger des produits provenant de l’autre bout du monde, les plats sont conçus à l’aide de produits de saison. Le régime a été créé en 2004 par des professionnels de santé, des experts en nutrition et en agriculture durable pour faire face à une recrudescence de l’obésité dans ces pays.

Le régime nordique n’a pas vocation à faire perdre du poids

Lorsque vous adoptez le régime nordique, vous ne devez pas perdre de vue que l’objectif n’est pas de maigrir, car ce n’est pas sa vocation première. L’objectif est de vous aider à vous alimenter autrement, correctement et sainement. Le rythme effréné de la vie quotidienne pousse généralement et automatiquement vers les plats industriels, mi-cuits et à réchauffer. Ce sont des aliments qui contiennent pourtant beaucoup de sels, d’exhausteurs de goût, mais aussi de conservateurs en tout genre.

L’attrait que nous avons pour la malbouffe ou « junk food » s’explique, selon le scientifique en alimentation Steven Witherly, par les sensations que nous procurent ces aliments. Les industriels font appel à des spécialistes pour trouver la meilleure texture pour le pain, la bonne onctuosité pour une sauce. Ils cherchent la combinaison parfaite pour que notre esprit puisse faire immédiatement le lien entre ces différents éléments et toujours les rechercher.

Par ailleurs, lorsque nous ingérons ces aliments, notre cerveau ne reçoit pas les signaux en rapport à la sensation de satiété. C’est ce que vous évite à tout prix le régime nordique.

Il est temps de changer nos habitudes alimentaires !

Adopter le régime nordique consiste à changer ces habitudes alimentaires qui nous poussent à ingérer de la nourriture qui nuit à notre santé. Proche du régime méditerranéen, un régime traditionnellement consommé par les populations vivant en Europe du Sud, et du régime MIND ou Mediterranean-Dash Intervention of Neurodegerative Delay, il fait la part belle aux poissons, riche en oméga 3, aux fruits de mer, et aux fruits et légumes de saison.

Notez toutefois que tous les poissons ne se valent pas dans notre assiette. Les prédateurs sont à limiter, comme le poisson-lion, l’aspe, ou le tacaud, surtout ceux de grandes tailles, car ils peuvent contenir des polluants, dont le plus courant est le mercure. D’autres poissons sont également plus pollués comme l’espadon, le marlin, le brochet, ou encore l’anguille.

La consommation de viande et de tout autre aliment d’origine animale sera par contre réduite. Si vous devez en manger, optez pour de la viande maigre (avec un taux de matières grasses inférieur à 10%), d’excellente qualité, comme le blanc de poulet, le lapin ou l’escalope de veau.

Dans la même veine, les aliments complets seront à privilégier, tels que le pain de seigle ou les céréales complètes plus riches en fibres qui sont indispensables pour favoriser le transit intestinal. Les baies sont également intégrées dans ce régime. Une portion d’environ 39 g de baies quotidienne couvrira vos besoins en fibres. Elles sont en outre riches en vitamine C, un antioxydant qui intervient pour lutter contre le vieillissement prématuré de la peau.

Parmi les autres produits figurant dans un régime nordique, vous retrouvez également les oléagineux. Ils ne peuvent pas être intégrés en grande quantité dès le départ étant donné qu’il s’agit d’aliments qui peuvent provoquer des diarrhées chez les personnes qui n’ont pas l’habitude de les avoir dans leur menu.

Une alimentation saine pour une baisse de mortalité

Pour mesurer les bienfaits du régime nordique pour la santé, des chercheurs danois ont observé 57053 danois de 50 à 64 ans ayant consommé une alimentation traditionnelle fraîche et saine, durant 12 ans de suivi. L’étude publiée dans le Journal of Nutrition démontre une baisse de mortalité chez les participants.

En effet, un indice basé sur des aliments nordiques sains traditionnels s’est avéré être lié à une mortalité plus faible chez les Danois d’âge moyen, en particulier chez les hommes. Les aspects potentiellement positifs de l’alimentation nordique traditionnelle ne doivent pas être négligés. Lorsque vous examinez les composants constituant l’indice d’alimentation nordique saine, à savoir le poisson, les choux, le seigle complet, l’avoine complète, les pommes et les poires, et légumes racines, ce n’est pas très surprenant. Ces aliments appartiennent tous à des groupes d’aliments qui ont été loués pour leurs qualités bénéfiques pour la santé.

Cette étude implique que des aliments traditionnels sains sont importants à prendre en compte dans toutes les populations.

8 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer