Fitch a réduit la note globale de 31 banques russes

L’agence américaine de notation Fitch Ratings a déclaré le mardi 15 mars qu’il a réduit la note de 31 banques russes de « B à CC ». Elle a aussi décidé d’abaisser la cote de risque des émetteurs de devises internationales (IDR) et les a retirées de la surveillance négative (RWN).

Les banques russes en mauvaise posture

La Russie est confrontée à une situation économique grave suite aux diverses sanctions économiques qu’on lui a imposées. Le gel de ses réserves de devises pourrait l’amener à un défaut souverain.

Plusieurs banques russes subissent déjà les conséquences de la récession en Russie. À cet effet, Fitch fait baisser la cote des émetteurs de devises internationales (IDR) de 31 banques russes de « B » à « CC » et la note à court terme de « B » à « C ».  

Parmi ces banques, il y a Alfa-Bank, Gazprombank, Tinkoff Bank, Raiffeisenbank et Sberbank.

Réduction de la note de viabilité des banques russes

Dans un communiqué, Fitch a également annoncé la baisse de la note de viabilité (VR) de toutes les banques russes. Elle passe de « B » à « CCC », afin de « refléter une forte détérioration de l’environnement opérationnel pour la conduite des opérations bancaires ». Pour le Joint Stock Company Russian Agricultural Bank, elle va de « B » à « B- ».

Pour Fitch, ces établissements ont été aussi retirés du RWN afin de mettre en évidence la « détérioration de l’environnement opérationnel pour la conduite des opérations bancaires». Notons que le score de l’environnement opérationnel a également baissé de « B » à « CCC ». 

Tout cela indique que le marché bancaire russe est dans une situation critique. La solvabilité des banques russes n’est pas garantie. Il y a un fort risque qu’elles ne puissent pas payer les dettes de certains créanciers internationaux.

 Fitch Ratings estime que :« Les sanctions imposées par les États-Unis et l’Union européenne ont considérablement accru les risques économiques et financiers du marché, ce qui signifie qu’il existe des risques de crédit très élevés qui sont importants pour la qualité des actifs bancaires, la solvabilité, les prêts et les profils de liquidité ».

Moi aussi, j'objecte conscience

Rejoignez le rang des objecteurs de conscience. Agissez concrètement pour la résistance. Montez de la mine, descendez des collines ! Le moment est venu.
24 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer