L’OTAN prépare désormais une guerre totale de l’Europe contre la Russie… par Eric Verhaeghe

Le sommet de l'OTAN, qui s'est tenu hier à Madrid, a pris un certain nombre de décisions fondamentales que la presse subventionnée n'a pas absolument pas relayées, ou s'est contentée d'édulcorer pour les rendre acceptables par l'opinion. Pourtant, ce qui ressort de ce sommet auquel Emmanuel Macron a participé, c'est la préparation dès maintenant d'une guerre totale sur le sol européen contre la Russie. Combien de Français sont conscients de l'aventure dans laquelle la caste mondialisée et son multilatéralisme nous entraînent ?

Du sommet de l’OTAN, c’est tout juste si l’on a retenu qu’il se tenait à Madrid, et qu’il a validé l’adhésion (sous surveillance turque) de la Suède et de la Finlande. Et pour le reste, rien ou presque n’en a transpiré. 

Pourtant, des décisions bien plus importantes y ont été prises, qui, tôt ou tard, exposeront les Européens à un conflit direct, chaud, “de haute intensité”, c’est-à-dire destructeur et meurtrier, avec la Russie. Mais les Français ne s’intéressent guère à la question : ils sont tout entiers occupés à savoir qui va présider la Commission des Finances, avec le soutien de qui, et dans le dos de qui. 

On a les urgences que l’on peut. 

Une déclaration finale du sommet sans aucune ambiguïté

Pour comprendre l’insignifiance des préoccupations françaises, membre pour une durée désormais inconnue (tant la France est rabaissée) du Conseil Permanent de Sécurité, il suffit de lire la déclaration finale du sommet qui n’a suscité en France aucune réaction politique solide, ni même significative :

Dans un environnement de sécurité radicalement bouleversé, ce sommet représente un jalon important dans le renforcement de notre Alliance et l’accélération de son adaptation. (…)

La Fédération de Russie constitue la menace la plus importante et la plus directe pour la sécurité des Alliés et pour la paix et la stabilité dans la zone euro-atlantique. (…)

Nous avons redéfini les fondements de notre posture de dissuasion et de défense. L’OTAN continuera de protéger les populations de ses pays membres et de défendre chaque centimètre carré du territoire de l’Alliance, et ce en permanence. Forts de cette posture récemment améliorée, nous allons renforcer de manière significative notre dispositif de dissuasion et de défense sur le long terme pour assurer la sécurité et la défense de tous les Alliés. Nous le ferons suivant notre approche à 360 degrés, sur terre, dans les airs, en mer, dans le cyber et dans l’espace, afin de pouvoir contrer toutes les menaces et relever tous les défis. (…) Nous nous réjouissons des contributions initiales proposées par des Alliés pour le nouveau modèle de forces de l’OTAN, qui permettront de renforcer et de moderniser sa structure de forces et de faire en sorte que nos plans militaires de nouvelle génération soient pourvus de ressources. Nous allons améliorer nos exercices de défense collective pour nous préparer à des opérations multidomaines de haute intensité et garantir à tous les Alliés un renforcement sur court préavis. Toutes ces mesures renforceront considérablement le dispositif de dissuasion et les défenses avancées de l’OTAN. Elles aideront à éviter toute agression contre le territoire de l’OTAN en empêchant tout adversaire potentiel d’atteindre ses objectifs.

Combien de citoyens appartenant à des pays membres de l’OTAN, combien de Français, savent que l’alliance a décidé de se “renforcer” face à la Russie, en redéfinissant sa “posture de dissuasion et de défense”, ce qui passe par des “exercices de défense collective pour nous préparer à des opérations multidomaines de haute intensité” précisées comme étant “sur court préavis” ? Combien de citoyens ordinaires ont compris que ces expressions alambiquées signifient concrètement que nous nous préparons désormais à une guerre directe avec la Russie sur le sol européen ?

Et si l’on parlait de “notre dissuasion” ?

Autre point là encore passé totalement sous silence par la presse subventionnée : la redéfinition du “concept stratégique” de l’OTAN, c’est-à-dire du service rendu par l’OTAN à ses membres, et surtout des cas où l’OTAN invoque son article 5 (du traité de l’Atlantique Nord), celui qui permet de déclarer la guerre à un ennemi. 

Là encore, ce point fondamental est resté dans l’ombre, et nul organe de la presse subventionnée ne s’est senti obligé d’alerter l’opinion sur le point des décisions qui ont été prises à Madrid. Pourtant, le texte proposé au public est désormais sans ambiguïté :

Le Conseil de l’Atlantique Nord pourrait décider d’invoquer cet article en réponse à une attaque armée. Un acte isolé de cybermalveillance, une opération hostile menée en direction de l’espace, depuis l’espace ou dans l’espace, ou une série de tels actes ou opérations, ou une opération hybride visant les Alliés pourrait atteindre le seuil correspondant à une attaque armée et conduire le Conseil de l’Atlantique Nord à invoquer l’article 5. L’Alliance est fondée sur le lien qui unit durablement l’Europe et l’Amérique du Nord par-delà l’Atlantique. L’OTAN reste l’unique forum transatlantique, essentiel et indispensable, pour les consultations, la coordination et l’action sur toutes les questions touchant à la sécurité des Alliés.

Il n’est pas inutile de prendre le temps de lire ce paragraphe qui dit deux choses essentielles. 

En commençant par la fin, on comprend que “l’OTAN reste l’unique forum transatlantique” où se décide l’entrée en guerre contre un ennemi. Et comme l’OTAN est contrôlée par l’armée américaine, cette phrase rappelle que c’est l’armée américaine qui décide de déclarer la guerre sur le sol européen en impliquant des troupes européennes. 

En outre, on découvre désormais que cette guerre peut être déclarée non seulement pour riposter à une attaque armée ennemie, mais aussi à la suite d’un “acte isolé de cybermalveillance”. Là encore, combien d’Européens ont compris que les généraux américains pourraient décider d’affronter la Russie depuis la Pologne dans l’hypothèse où une cyberattaque bloquerait l’économie américaine, et qui serait attribué à la Russie ?

Qui a bien compris cela en France ? Qui a entendu que Paris pourrait être rasée par un missile russe ripostant à une attaque de l’OTAN décidée par des généraux américains selon qui la Russie bloquerait les ordinateurs de Wall Street ? 

Ceux qui se souviennent des armes de destruction massive irakiennes inventées de toutes pièces par la CIA devraient désormais se demander s’ils sont prêts à vivre la même expérience que Bagdad dans des conditions exactement identiques. 

La défense de la France livrée aux Américains

Dans les années 60, la France avait eu le courage de s’abstraire de cette terrible mécanique où des généraux américains décider de livrer une guerre “chaude”, de “haute intensité” dit-on maintenant, sur notre sol, au besoin sans nous consulter. Le temps a fait son oeuvre et, désormais, le pantin Macron peut non seulement décider seul d’accepter cette situation effrayante, mais il ne trouve sur sa route aucun député, aucun sénateur, aucun journaliste, pour l’interpeler sur sa décision. 

Cette solitude du pouvoir n’empêche pas l’OTAN de déclarer :

Grâce au lien et à l’engagement qui nous unissent, nous continuerons de sauvegarder la liberté et la sécurité de tous les pays de l’Alliance ainsi que nos valeurs démocratiques communes, maintenant et pour les générations futures.

Mais pourquoi avons-nous un doute sur la sincérité de cette phrase ?

Rejoignez la sécession !

Vous en avez assez de subir cette mascarade ? Vous voulez entrer sereinement en résistance contre cette dictature ? Déjà plus de 5.000 membres...

Encore + de confidentiels et d'impertinence ?

Le fil Telegram de Rester libre ! est fait pour ça
1K Shares:
17 commentaires
  1. Le terme ‘guerre totale’ me dérange. L’expression ‘ces expressions alambiquées signifient concrètement’ est désobligeante pour les rédacteurs du texte. Quand je lis les parties en gras de cet article je ne trouve rien de choquant et de flou. Le terme « L’Alliance » me fait sourire. La phrase la plus pénible est : « ainsi que nos valeurs démocratiques communes ». Nous en attendons la liste. Et le final est de type liturgique : ‘maintenant et pour les siècles des siècles’. Ces gens pensent construire un empire de mille ans et ne savent pas que les colosses aux pieds d’argile s’effondrent comme un château de carte à la moindre brise contraire. Si l’Otan est un ‘forum transatlantique’ pourquoi commence-t-il à fricoter avec la Corée du Sud et d’autres pays d’Asie ?

  2. Effectivement, il n’y a plus qu’à monter un faux-drapeau.
    Ce n’est pas comme si les Etats-Unis n’avaient pas eu recours maintes fois dans le passé, à ce stratagème…
    Par ailleurs, le langage inversé de ces soi-disant élites devient insupportable. Tant de mots dont ils trahissent le sens avant d’en piétiner la réalité: liberté (sous contrôle totalitaire), sécurité (gouvernement par la peur), valeurs démocratiques communes (propagande, censure et falsification des élections), générations futures (en les inoculant, en leur laissant une dette monstrueuse)…

    Répondre moderated
  3. Le peuple Français paraît malheureusement absent de la scène politique et de tout ce qui l’entoure. Il faut juste le “secouer” un peu.

    Répondre moderated
  4. Il est grand temps d’appeler les choses par leurs noms:
    1. Macron est un gouvernement d’occupation
    2. L’OTAN est une organisation criminelle qui nous mène à la ruine, aux pénuries et à la guerre

  5. Pb dans le titre:
    Combien de Français sont conscients de l’aventure dans laquelle la caste mondialisée et son multilatéralisme [=> uni-latéralisme] nous entraînent ?

    Répondre moderated
    1. je désapprouve votre expression “aventure” qui sous entend une certaine légèreté et un bonheur bien agréable…. d’aller à l’aventure…..
      je préfère “Combien de Français sont conscients de l’HORREUR dans laquelle la caste….”

      Répondre moderated
  6. Avant hier, je répondais à un collègue qu’il est inutile que je me projette dans 5 ans (par rapport à la retraite), car d’ici là, la guerre avec les russes aura tout dévasté. Qu’on est gouverné par des abrutis qui nous mènent à la guerre. Et je lis votre article… Et je vous rappelle, même si la plupart pensent qu’il s’agit de sornettes, qu’Arlois Ilmaier, un excellent voyant reconnu en son temps (il y a environ 1 siècle), qui avait vu les téléphones portables et d’autres choses de ce type, a vu la guerre contre la Russie. Celle-ci arrive, mais peut-être est-ce la seule solution pour nous débarrasser de l’oligarchie criminelle. Hélas.

    Répondre moderated
    1. Message du 7 juin 2022 de Notre-Dame à Trevignano Romano.
      “n’échangez jamais votre âme contre un morceau de pain”
      “Enfants, la guerre continuera et emportera de nombreux pays, priez pour la France et pour l’Italie, ce seront eux qui subiront de nombreuses pertes.
      Priez pour l’Amérique, car une bonne partie de celle-ci sera effacée.”

    2. GRAND MERCI de me rassurer ! je croyais être seule à penser ce que vous venez d’écrire.
      je ne suis pas la seule à penser que la France ne pourra se débarrasser de tous ces sataniques qui nous gouvernent et nous mènent à la 3è guerre mondiale (qui est bien commencée) que par LA GUERRE FRANCHE ET DECLAREE avec la Russie…. via l’OTAN mais les américains ne se feront pas exploser, ils se chargeront de faire massacrer tous les peuples européens ; les USA/CIA font, déjà actuellement, la guerre à la Russie, via l’ukraine….
      moi non plus, je ne me projette pas dans les 5 ans qui viennent, la guerre aura tout dévasté…. espérons seulement que cette guerre ne soit pas nucléaire, dans ce cas de figure, la France vitrifiée… et dépopularisée…. qui pourra donc la relever ??

      1. Cette guerre ne sera pas nucléaire, les yankees ne feraient pas le poids . Rien de valable en défensif et largués en offensive . Un peu de recul vaut beaucoup mieux que de baigner dans la somme de toutes nos peurs . D’autant que c’est jouer le jeu de nos raclures de bidet . Quand on voit que ces imbéciles envisagent une attaque par le corridor entre la Bielorussie et Kaliningrad il y a de quoi se pisser dessus de rire . Comme si d’autres qu’eux pouvaient être assez cons pour se mettre en situation d’être pris en tenaille alors qu’une attaque par le nord les met à l’abri des mauvaises surprises . Ce sont des clowns qui jouent à se faire peur, rien de plus . Pour terminer, la belle unité de façade commence sérieusement à se fissurer, préparez plutôt le pop-corn et la bière en regardant le spectacle de leur disparition, le rideau ne va pas tarder à se lever .

  7. N’étant pas expert militaire je me demande combien de temps cela peut mettre avant qu’ils soient fin prêts pour cette guerre. J’ai ouïe dire il y a déjà de nombreuses années que les usines qui fabriquent l’huile de moteur pour les chars tournaient déjà à l’époque à plein régime donc j’imagine que cette guerre est prévue de longue date.

  8. Les français ont voté et le psychodrame de la présidence de la commission des finances démontre que le narcissique qui nous gouverne fera ce qu’il voudra. Je regarde tout cela sans commisération pour un tel peuple. Les forts vivront , les soumis survivront bien ou mal jusqu’au dénouement final quel qu’il soit.

    Répondre moderated
  9. J’ai un sérieux problème avec les commentaires un chouïa pessimistes. Certes, pas besoin d’aller fouiller le web à la recherche de prétendus prophètes. La Bible chrétienne dois-je le rappeler, en l’apocalypse et le livre de Daniel, donne suffisamment d’informations en matière eschatologique. Que ceux qui croient continuent de croire. Pour les autres, il font leur « l’angoisse des nations ». Je ne suis point à dire que la foi absout les terrifiantes prédictions, tels Gog et Magog. Seulement, vivre avec son temps, c’est en apprécier, aujourd’hui même, la quiétude d’une vie qui ne présente ni guerre, ni désastres écologiques, ni malheurs et pour ainsi dire, qui offre, en France, une stabilité qu’il est bon de clamer et souligner. Oui, tout n’est pas parfait, oui, nous filons vers des jours difficiles, mais, non, nous n’avons pas un pays tel l’irak, l’Afghanistan, la yougoslavie, la Syrie, certains pays d’Afrique, la Corée du Nord, la Chine etc. Le regret des temps passés, la nostalgie, c’est humain. Le temps présent, c’est sage et tout en maitrise de soi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer