Aloe barbadensis (aloe vera) : 6 utilisations étonnantes de cette plante médicinale

L’aloe vera, également appelé aloès des Barbades ou Aloe barbadensis (de la famille des Asphodélacées) est connu pour ses feuilles vertes épaisses, pointues et charnues. Cette plante est utilisée depuis des millénaires pour ses vertus cosmétiques, mais aussi pour ses bienfaits étonnants sur la santé…

Une plante « miracle » riche en principes actifs

Ses feuilles longues de 30 à 50 centimètres contiennent un tissu visqueux qui stocke l’eau : le fameux « gel ». Celui-ci contient la plupart des composés bioactifs bénéfiques de la plante, car sur les 98 % d’eau, les 2 % restants sont notamment riches en vitamines, minéraux, et antioxydants.

L’Aloe barbadensis contient également 18 acides aminés, des fibres alimentaires indispensables pour la digestion ainsi que pour la régulation du taux de cholestérol dans l’organisme. On y retrouve de l’acemannan qui stimule les défenses immunitaires, et de l’aloelucine qui favorise la régénération cellulaire, nécessaire en cas de brûlure ou de plaie ouverte.

Comment planter l’aloe vera (Aloe barbadensis) chez soi ?

Cette plante médicinale peut parfaitement pousser dans votre jardin et même sur votre balcon dans un pot. Elle a besoin d’une bonne exposition au soleil et de chaleur pour pousser convenablement, avec une température comprise entre 18 et 22 °C. Dans les régions où les hivers sont trop rigoureux, il est préférable de le planter en pot et de le rentrer jusqu’à l’arrivée des beaux jours.

L’aloe barbadensis ne supporte pas non plus une humidité trop importante : l’eau ne doit pas stagner au niveau des racines, car elle peut les asphyxier au risque les faire pourrir. Une trop forte humidité contribue en outre à développer des maladies et des parasites. Comme la plante n’a besoin que d’un apport minime en eau, il convient parfaitement dans les jardins de rocailles ou dans les serres froides.

Des vertus beauté intemporelles

L’aloe vera est une plante connue depuis l’Antiquité grecque, mais aussi l’Égypte ancienne. Les anciens Égyptiens par exemple avaient intégré la plante dans leur rituel de momification, étant considérée comme le symbole de l’éternité. La Reine d’Égypte Nefertiti prenait même des bains à la pulpe d’aloe vera et de lait d’ânesse afin de préserver la jeunesse de sa peau. Cette plante « miracle » était également couramment utilisée autant pour ses vertus thérapeutiques que cosmétiques chez les Romains ou dans la péninsule arabique.

Des propriétés rafraîchissantes pour les brûlures

Si dans les pays asiatiques ou au Moyen-Orient l’aloe barbadensis était déjà présent dans la vie quotidienne de la population, les Occidentaux n’ont en réellement fait usage que vers le XIXe siècle.

Par ailleurs, il était depuis plusieurs siècles appliqué sur les brûlures dans d’autres pays, mais les instances médicales luttant contre le cancer n’ont attesté de son efficacité sur les brûlures dues à la radiothérapie qu’en 2014. Cette efficience s’explique grâce à ses propriétés rafraîchissantes étant donné que la plante renferme 98% d’eau. Cette plante est également dite « xérophyte » : elle cicatrise elle-même ses feuilles, et c’est dans ce contexte qu’elle est appliquée sur les blessures pour les aider à cicatriser plus aisément.

Aujourd’hui, on utilise le plus souvent l’aloe vera comme médicament topique, en le frottant sur la peau plutôt qu’en le consommant. Il a une longue histoire d’utilisation dans le traitement des plaies, et en particulier des brûlures, y compris les coups de soleil. Des études suggèrent d’ailleurs qu’il s’agit d’un traitement topique efficace pour les brûlures au premier et au deuxième degré.

Par exemple, cette revue publiée dans l’Iranian Journal of Medical Sciences sur des études expérimentales a montré que l’aloe vera pouvait réduire le temps de guérison des brûlures d’environ 9 jours par rapport aux médicaments conventionnels. Il a également aidé à prévenir les rougeurs, les démangeaisons et les infections. Les preuves que l’aloe vera aide à guérir d’autres types de plaies ne sont pas concluantes, mais la recherche est prometteuse.

Un allié de taille contre les troubles digestifs

L’aloès des Barbades est aussi connu en tant qu’allié de taille chez les personnes souffrant de troubles digestifs. La digestion s’effectue tout naturellement lorsque nous mangeons. Toutefois, pour diverses raisons, le processus ne se déroule pas comme il se doit. Cela peut se traduire par des ballonnements, des reflux gastriques, des flatulences, des diarrhées, ou l’inverse une constipation.

Quels que soient les symptômes, ils sont à prendre en considération et les soigner rapidement pour éviter qu’ils ne dégénèrent. Boire du jus d’aloe vera peut réguler la digestion et améliorer le transit intestinal. En cas de constipation, le latex, qui se situe directement sous la couche extérieure de la feuille, est un puissant laxatif. Cela s’explique par la barbaloïne et l’aloïne présents dans la plante qui contribuent à éviter que les selles ne soient trop dures (l’inverse est aussi valable). Ces vertus sont d’ailleurs reconnues par plusieurs organismes de santé telles que la Commission E et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les bienfaits potentiels pour abaisser le taux de glycémie

L’ingestion de deux cuillères à soupe de jus d’aloe vera par jour peut entraîner une chute de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2, selon une étude publiée en 1996 dans Phytomedicine : Journal international de phytothérapie et de phytopharmacie. Cela pourrait signifier qu’il pourrait avoir un avenir dans le traitement du diabète. Ces résultats ont été confirmés par une autre étude publiée en 2001 dans Phytotherapy Research qui utilisait de l’extrait de pulpe de la plante.

Mais les personnes atteintes de diabète, qui prennent des médicaments hypoglycémiants, doivent faire preuve de prudence lorsqu’elles consomment de l’aloe vera. Le jus et les médicaments contre le diabète pourraient réduire le taux de glycémie à des niveaux dangereux.

Une alternative intéressante au bain de bouche

Dans une étude publiée en 2014 dans le Journal éthiopien des sciences de la santé, l’extrait de la plante serait une alternative sûre et efficace aux bains de bouche à base de produits chimiques. Ses ingrédients naturels, qui comprennent une bonne dose de vitamine C, peuvent bloquer la plaque. Elle peut également soulager les douleurs si vos gencives saignent ou sont enflées.

Un remède naturel pour les aphtes

De nombreuses personnes souffrent d’ulcères buccaux ou d’aphtes à un moment donné de leur vie. Ils se forment généralement sous la lèvre, à l’intérieur de la bouche, et durent environ une semaine. Parmi les remèdes naturels les plus connus, il y a le bicarbonate de soude. Mais le gel d’aloe vera pourrait également accélérer la cicatrisation des aphtes, et réduire la douleur qui y est associée selon cette étude publiée dans Dental Research Journal en 2012.

Comment préparer du jus d’aloe vera : la recette facile

Faire du jus d’aloe vera à la maison est facile et ne nécessite que deux ingrédients :

  • Une feuille d’aloe vera ;
  • De l’eau.

Les deux se mélangent pour décomposer le gel de feuille d’aloès interne et le diluer. De là, vous pouvez aromatiser le jus d’aloès vera frais de plusieurs façons, avec du jus de citron, d’ananas ou de l’eau pétillante par exemple. Cependant, il y a quelques recommandations à suivre lorsque vous travaillez avec des feuilles d’aloès.

  • Pour éplucher la feuille d’aloe vera et couper toute la peau, utilisez un couteau bien aiguisé. N’oubliez pas que les feuilles d’aloe vera sont composées de trois couches principales : la peau externe verte, le latex jaune et le gel transparent. Enlevez bien tout le latex, car il contient de l’aloïne naturelle qui est un laxatif naturel. Et restez toujours concentré, car le gel rend les couteaux et les mains très glissants.
  • L’aloe vera a naturellement un goût très amer. Rincez donc bien le gel pour éliminer une partie de cette amertume et tout résidu de latex.
  • Enfin, mélangez le gel obtenu avec de l’eau. Vous pouvez mélanger ces deux ingrédients dans un mélangeur jusqu’à ce qu’il soit complètement lisse.

Le jus pur ainsi obtenu se consomme idéalement frais, car il n’a aucun goût. Si vous préférez, mélangez-le à d’autres saveurs comme 2/3 tasse de jus d’ananas, 1/2 tasse de jus de grenade ou 1/2 tasse de jus de citron fraichement pressé.

 

 

L’aloe vera est communément connu comme un gel topique utilisé pour traiter les coups de soleil et les brûlures.  Des recherches préliminaires ont indiqué que l’aloe vera ou Aloe barbadensis serait bénéfique pour la santé de votre peau, de vos dents, de votre bouche et de votre système digestif. Cela peut même améliorer le contrôle de la glycémie. Cependant, des données à plus long terme provenant d’essais cliniques humains sont nécessaires pour confirmer ces bienfaits.

Dans tous les cas, assurez-vous toujours de parler avec un professionnel de la santé avant d’essayer des produits à base d’aloe vera, surtout si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous prenez des médicaments.

About Post Author

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer