Hausse des prévisions de ventes pour Gilead

Basée à Foster City, en Californie, la société Gilead a revu à la hausse ses prévisions de ventes en raison de l’augmentation de la demande du médicament contre le Covid-19 Veklury. Le géant américain espère enregistrer un chiffre compris entre 24,5 et 25 milliards de dollars, contre les prévisions d’avril de 23,8 à 24,3 milliards de dollars. La majorité de ce résultat provient des ventes de son traitement antiviral controversé Veklury (Remdesivir).

En début de la pandémie, le Remdesivir du laboratoire américain Gilead, vendu sous le nom de Veklury, a fait l’objet de toutes les attentions. Alors même que le Remdesivir n’a pas encore démontré son efficacité et n’a pas encore commercialisé. Les actionnaires de Gilead avaient déjà prévu que son médicament  pourrait rapporter 2,5 milliards $ à sa commercialisation. Si l’OMS avait déconseillé officiellement son utilisation, à cause des effets secondaires malgré sa toxicité, en octobre 2020, l’Union européenne s’était engagée à acheter 500.000 doses de ce médicament dangereux. Le mardi 19 juillet dernier, la Commission européenne a de nouveau signé avec la société Gilead Services Inc, un contrat d’approvisionnement commun pour ce traitement antiviral.

Bénéfice en baisse pour le Veklury

Mardi 02 aout, le fabricant de médicaments américain a annoncé que ses prévisions de ventes pour l’année 2022 ont augmenté. La société de biotechnologie envisageait désormais des ventes totales de produits comprises entre 24,5 et 25 milliards de dollars cette année, contre des prévisions d’avril de 23,8 à 24,3 milliards de dollars. Ce chiffre comprend environ 2,5 milliards de dollars de ventes de Veklury, contre une prévision antérieure d’environ 2 milliards de dollars.

Notons qu’au second trimestre de cette année, les ventes de ce traitement ont diminué de 46% à 445 millions de dollars, dépassant les estimations des analystes de 390 millions de dollars. Alors qu’au premier trimestre, elles s’élevaient à 1,5 milliard de dollars. Cette baisse serait expliquée par la grande disponibilité d’autres traitements anti-Covid sur le marché et une baisse des hospitalisations liées au Covid-19 aux États-Unis.

Meilleures ventes pour les autres produits de la société

Même si les ventes de Velkury sont à l’origine de cette augmentation des prévisions, la société américaine tire aussi les bénéfices des ventes de ses autres produits. On cite entre autres le traitement contre le VIH, Biktarvy qui a généré un chiffre de ventes de 2,56 milliards de dollars. Il a largement dépassé l’estimation de Wall Street.

Le bénéfice par action de Gilead est de 1,58 dollar. Il est aussi supérieur à l’estimation moyenne des analystes. Avec son médicament contre le cancer, nommé Trodelvy, la société californienne a vu ses ventes augmenter de 79% pour atteindre 159 millions de dollars. Les investisseurs attendent avec impatience les plans du fabricant concernant l’usage de ce produit. La vente du Trodelvy pourrait en effet compenser la baisse des ventes du médicament contre le Covid-19 Velkury.

Pour l’ensemble de l’année 2022, elle a relevé ses prévisions de bénéfice ajusté par action à 6,35 $ à 6,75 $, contre une prévision précédente de 6,20 $ à 6,70 $.

Les dossiers d'Aventin

Retrouvez les dossiers de référence de Laurent Aventin sur le COVID et la vaccination, pour enfin être informé clairement et avec rigueur sur la situation
ESSENTIEL
11 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer