Document exclusif : la vaccination des enfants devient l’obsession de la bureaucratie sanitaire

Nous publions aujourd'hui un document extrêmement important, car il dégage des pistes pour faire face à une épidémie de COVID dans les années à venir. Il émane du coeur de la bureaucratie sanitaire : le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). Il révèle comment la vaccination des enfants contre le COVID est devenue une obsession pour la bureaucratie sanitaire française. Alors que, pour beaucoup de Français, le COVID est derrière nous, cette bureaucratie dresse des scénarios extravagants pour justifier un développement de la vaccination chez nos enfants.

Il faut absolument comprendre la logique de ce stupéfiant rapport relatif “à la réflexion prospective et aux points de vigilance en période de crise sanitaire”, produit en juin 2022 par le Haut Conseil de la Santé publique. Il souligne l’état d’esprit dans lequel la bureaucratie sanitaire français travaille : non, l’épidémie n’est pas terminée, oui, elle risque de reprendre, et de plus belle, en version virulente. Donc, il faut la préparer activement. 

Pour ce faire, le Haut Conseil a bâti cinq scénarios, dont on retiendra cette présentation (page 40) :

A travers cette réflexion, le HCSP propose 5 scénarios distincts, qui pourraient être considérés comme pessimistes. Ils correspondent au choix méthodologique affirmé, à savoir imaginer des situations de crise plausibles qui nécessitent d’être anticipées, pour qu’elles ne surviennent pas.

On reconnaît ici la logique naturelle, “par défaut”, de la bureaucratie sanitaire : celle du scénario forcément pessimiste. Car tout bureaucrate justifie son poste “pour prévoir le pire”, et, au besoin, favorise la survenue du pire pour justifier son poste. L’épidémie de COVID a donné de nombreux exemples de cette inclination à la peur. 

Dans ces conditions, on ne sera pas surpris de lire ces propositions sur la vaccination (page 37) :

 R18. Préparer une stratégie de vaccination massive et rapide des enfants mobilisable en cas de variant pédiatrique. Mettre en place dès à présent une communication de recommandation à la vaccination pour les enfants, celle-ci pouvant appuyer sa dynamique sur les vagues successives.

Bref, le COVID est probablement derrière nous, mais il faut quand même vacciner les enfants, dont nous savons tous qu’aucun d’entre eux ne subit des formes graves de la maladie. 

Telle est la règle de la bureaucratie : l’obstination, jusqu’à l’absurde. 

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

About Post Author

51 Shares:
10 commentaires
  1. Bonjour,

    Vous n’êtes probablement pas sans savoir qu’en Grande Bretagne, après les femmes enceintes et allaitantes, la vaccination Covid pour les enfants de moins de 12 vient d’être suspendue il y a quelques jours…

  2. De leur point de vue, ce n’est pas absurde… Ils n’ont pas d’autre choix que la fuite en avant dans une tentative désespérée d’éviter la révélation du plus grand scandale sanitaire. Véran commence â présenter des excuses, il doit sentir le vent tourner…
    Et la majorité des médecins ne conseillera pas les rappels aux patients (enfin!). Alors, les enfants…
    Comme les Ukrainiens, nos traîtres vont être à court de munitions.

      1. Comme l’a dit très justement Eric Verhaeghe sur Ligne Droite, il n’y a évidemment pas de justice à attendre tant que les apparatchiks actuels auront les clés.
        De là à croire qu’ils les garderont éternellement, il y a une grosse nuance et une erreur à ne pas commettre.

    1. “Ces piqouzes sont clairement du poison..”

      Je suis béat devant tant de clairvoyance et de lucidité en un temps record! mon dieu..l’être humain c’est quand même keke chose hein? 🙂

  3. se référer à l’article du Dr Gérard GUILLAUME
    Faut-il vacciner nos enfants France Soir 22 juin 2022
    Covid-19 : Faut-il vacciner nos enfants?
    Auteur(s)
    Docteur Gérard Guillaume, pour FranceSoir
    Publié le 17 juin 2022 – 14:55
    Mis à jour le 22 juin 2022

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer