ALERTE : l’UE prépare une nouvelle campagne de vaccination massive

Pour beaucoup de Français, l'épidémie de COVID est derrière nous. C'est sans compter avec l'Union Européenne et son obstination à maintenir un climat anxiogène. Selon nos informations, la bureaucratie de Bruxelles prépare activement une nouvelle campagne de vaccination, voire de confinement. Nous en voulons pour preuve le document confidentiel que nous publions aujourd'hui.

Comme on le voit sur le document interne ci-dessus, la Commission Européenne travaille d’arrache-pied pour mettre en place la campagne hivernale de vaccination à destination du personnel de la Commission et du Parlement européen. 

Comme on peut le lire, les services de la Commission persistent dans l’erreur : ils imposent, envers et contre tout, l’ARN messager, “avant le début de la saison automne-hiver”. Il est prévu que, à partir d’octobre, l’ensemble des personnels soit visé par l’invitation.

Les messages de la Commission sont sans ambiguïté : “un nombre élevé d’infections est attendu”…

Tiens donc !

Comme le précise le courrier de la commission, “il ne sera pas possible de choisir le type exact de son vaccin”. 

Autrement dit, Pfizer pour tous, envers et contre tout, à compter du mois d’octobre. 

Le cadre est posé. 

Il devient évident que le nouveau pic d’épidémie est d’ores et déjà anticipé. L’histoire est cousue de fil blanc. Courant octobre, il est visiblement prévu que la Commission alerte sur une nouvelle vague, et propose une grande campagne de vaccination à décliner pays par pays. 

On prend rendez-vous dès maintenant pour voir comment ce plan se déroulera. 

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

About Post Author

216 Shares:
14 commentaires
    1. Ah voilà ! “Vous n’aurez pas le choix” du produit à injecter parcequ’ils vont leur donner une injection saline inoffensive estampillée “vaccin”. Les vaxassins c’est pour le bas peuple bien sûr.

  1. La France attend 148 millions de doses d’ici l’an prochain, dont du Pfizer, du Moderna mais aussi d’autres vaccins pas encore autorisés sur le marché comme Sanofi et Valneva… Dans le cas de contaminations repartant à la hausse en France, 69 millions de doses de vaccin sont actuellement stockées et gardées au frais. (68 millions d’habitants en France)
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-ou-en-est-la-france-dans-ses-stocks-de-vaccins_5140285.html
    France Info, le 15 mai 2022

    La Commission européenne a déjà réservé jusqu’à 4,2 milliards de doses de vaccins contre la COVID-19, et des négociations sont en cours pour obtenir des doses supplémentaires. (450 millions d’habitants dans l’UE)
    https://ec.europa.eu/info/gyvenimas-darbas-keliones-es/atsakas-i-koronaviruso-gresme/saugios-covid-19-vakcinos-visiems-europieciams_fr
    Commission européenne, Dernière mise à jour: juin 2022

    Répondre moderated
  2. Soudainement, un variant plus virulent va apparaitre en octobre, confinement, retour du pass, lois extrêmemet liberticides pour les non-vaccinés. Au canada, Trudeau n’a pas enlevé ArrivCan et menace d’avoir recours à de nouvelles mesures si les canadiens ne se font pas vacciner, c’est clair.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer