Denis Agret, résistant condamné à 6 mois de prison avec sursis

Aujourd'hui, j'ai interviewé Denis Agret, qui est probablement le premier résistant, avec Vincent Pavant, à subir de plein fouet une sanction dure prononcée par le régime en place pour faire taire les voix discordantes. Ceci n'exclut pas que d'autres suivront, mais Denis Agret inaugure une triste série. Quelles que soient les divergences d'opinion, toute la résistance doit aujourd'hui faire barrage à ces forgeries judiciaires qui visent à intimider et à dominer l'opinion publique.

Denis Agret, médecin non-vacciné, évoque sa situation et nous parle du principe de précaution appliqué à la médecine. Il nous paraissait indispensable de lui donner la parole quelques jours après sa condamnation à six mois de prison avec sursis et à trois ans d’interdiction d’exercer en tant que médecin. 

Cette sanction très lourde prise au regard d’un motif anecdotique exprime toute la volonté propre au pouvoir de faire taire la résistance. Cette volonté est d’autant plus forte que la confiance du Français ordinaire dans la parole publique s’érode. 

Face à ces mesures d’intimidation, nous n’avons pas d’autre choix, d’autre solution, que de nous unir contre l’adversité, et quelles que soient nos divergences à long terme. 

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Encore + de confidentiels et d'impertinence ?

Le fil Telegram de Rester libre ! est fait pour ça

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

168 Shares:
8 commentaires
    1. Demande à MORIN :
      s’il vous plaît, pourriez vous écrire en français LISIBLE……
      tous les vieux français qui ont appris le Français ne connaissent pas forcément tous les sigles que vous les jeunes utilisez à “tour de bras”
      que veut dire : CBDC ????
      merci de me répondre et bonne journée
      Maryvonne

  1. Merci monsieur Verhaeghe de donner ainsi la parole au docteur Agret. Après vous avoir écoutés je ne comprends pas si la condamnation est en dernier ressort ou bien encore susceptible d’appel, et dans ce cas si le docteur Agret interjette.

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer