232 millions de Chinois confinés à cause du zéro Covid

La politique « Zéro-Covid » a déjà mis à mal l’économie chinoise. Pourtant, Xi Jinping a décidé de la maintenir. Depuis quelque temps, les autorités ont mis en vigueur le verrouillage de nombreux quartiers se trouvant dans la ville de Pékin, Shanghai et Wuhan. Au total plus de 232 millions d’individus sont confinés chez eux. Les autorités ont aussi mis en quarantaine le MGM Cotai, un des plus grands hôtels de Macao.

Achevé il y a une semaine, sans surprise le XXe congrès du Parti communiste chinois a scellé le maintien de son Secrétaire général au pouvoir, Xi Jinping, pour un troisième mandat. Avant même son ouverture, le porte-parole, Sun Yeli, avait révélé aux journalistes que la politique du zéro Covid restait la meilleure approche en Chine pour lutter contre la pandémie. Dans son discours d’ouverture, le président chinois Xi Jinping s’était même félicité que ces restrictions sévères aient permis de sauver la vie de beaucoup de Chinois. Selon ce dernier, le zéro-Covid est fondée sur la science, et a été adopté à la lumière des réalités nationales chinoises. Pour information, la Chine compte officiellement 5.226 décès au Covid-19 depuis 2020. Ce chiffre est bien évidemment de la propagande. Mais il fait partie de la construction d’un mythe: l’efficacité de la politique zéro Covid. Durant ce XXe congrès, l’idéologie a été au centre des discussions.  Si la stratégie du zéro Covid a freiné le développement du pays, le président chinois n’a fait aucune allusion sur la situation économique du pays qui est de plus en plus fragilisée. Selon la Banque mondiale, la Chine devrait connaître une croissance de 2,8 % en 2022, soit une forte baisse par rapport aux 8,1 % enregistrés en 2021, et largement en dessous de la prévision officielle de 5,5 %, taux le plus bas sur les 30 dernières années.

Les mesures de verrouillage continuent

Jeudi, la Chine a annoncé que le nombre de nouveaux cas d’infection au Covid-19 a beaucoup augmenté en deux semaines. Le président Xi souhaite de nouveau imprimer sa marque autoritaire avec l’application de la politique de zéro Covid. Une politique drastique qui se fait sans ménagement.

À cet effet, les autorités ont déclaré les fermetures de nombreux quartiers situés à Wuhan, épicentre initial de la pandémie. A Guangzhou, des écoles et des restaurants sont également suspendus. En outre, quelques quartiers sont verrouillés à Pékin et à Shanghai.

Dans la ville centrale de Zhengzhou, l’usine d’iPhone propriété du fabricant Foxconn, a aussi reçu l’ordre de fermer ses portes après que quelques employés ont été testés positifs au Covid-19.

Enfin, les autorités ont également mis en quarantaine l’un des plus grands hôtels de Macao. Il s’agit du MGM Cotai. Notons que le Resort est une destination de jeu très prisée à Macao. Contrairement à Las Vegas, qui est en plein essor après la pandémie, Macao a du mal à reprendre pied.

Macao, unique endroit en Chine où les casinos sont autorisés, se plie aussi à la politique sanitaire de Pékin, alors que l’autorité directe de la République Populaire de Chine ne s’y exerce normalement que dans les domaines de la politique étrangère et de la défense. Mais, comme Hong Kong, le territoire autonome voit ses prérogatives rognées.

Des travailleurs confinés dans une usine iPhone

La politique Zéro Covid de Xi Jinping a mis l’économie chinoise en difficulté.  Selon la banque japonaise Nomura, environ 31 villes chinoises sont soumises à des restrictions sévères ayant une forme de confinement depuis le 27 octobre. L’analyse de la banque révèle  le verrouillage de près de 232 millions d’individus, ce qui représente 24,5 % de produit intérieur brut.

De nombreuses entreprises ont enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires suite à l’application des restrictions strictes. Pour Artisan Gateway, elle a atteint 34% depuis le début de l’année 2022.

La façon dont l’exécutif gère la pandémie est largement critiquée. La population et les professionnels réclament un assouplissement des mesures sanitaires trop rigides. Une vidéo publiée sur Internet a par exemple montré des dizaines d’individus qui ont sauté la barrière de l’usine de Foxconn dans son complexe de Zhengzhou, pour fuir le confinement.

Des travailleurs ont affirmé que les environs de l’usine avaient été verrouillés pendant plusieurs jours. On ne sait pas exactement combien de cas de Covid ont été identifiés dans l’usine. Pour rappel, Foxconn, dont la maison mère est basée à Taïwan, est le principal fournisseur de l’entreprise américaine Apple.

Certains des travailleurs ont révélé que la situation est chaotique dans les dortoirs. Ils sont obligés de manger dans leurs chambres. Les employés diagnostiqués positifs au Covid-19 doivent subir des tests quotidiens et s’isoler.

Interrogée à ce sujet, la société Foxconn a déclaré que la production de l’iPhone 14 continue normalement. En outre, les travailleurs ne sont pas obligés de rester sur le site. S’ils le souhaitent, ils peuvent rentrer chez eux. Par ailleurs, l’usine coopère avec le gouvernement pour organiser des services de navettes.

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

29 Shares:
3 commentaires
  1. Soit un suicide pur soit c’est une politique de dégonflement de la bulle par un ralentissement controlée de l’économie… Mais pour quoi faire? Ne plus exporter en Occident pour aider à notre effondrement afin d’aider la Russie? Jeu dangereux…. Mais bon, Mao a fait aussi des conneries immenses comme le grand bond en avant et la révolution culturelle n’était pas mal non plus. Les Chinois ne sont pas toujours aussi rationnels qu’on le croit. Je peine à reconnaitre le pays prospère et serein ou je me suis rendue en mai 2018 au Congrès Mondial Marxiste. J’avais été surprise par leur prospérité, la modernité du pays et la confiance en son avenir. Les mêmes sont en train de détruire leur base!
    https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/05/17/la-chine-au-congres-mondial-du-marxisme-marxisme-et-humanite-une-destinee-partagee-par-monika-karbowska/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer