L’OMS et les Pays-Bas engagés dans la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie en matière de santé mondiale

Les Pays-Bas et l’OMS (Organisation mondiale de la santé) ont discuté de leur nouvelle stratégie en matière de santé mondiale 2023-2030. Les Pays-Bas ont sollicité un partenariat étroit avec l’agence sanitaire mondiale onusienne dans le cadre de la nouvelle stratégie néerlandaise en matière de santé mondiale.

Jeudi 17 novembre à Genève, l’OMS et les Pays-Bas ont appelé à une coopération renforcée dans le cadre de la nouvelle stratégie néerlandaise en matière de santé mondiale. Les Pays-Bas ont appelé au renforcement d’une coordination plus étroite avec l’Organisation onusienne pour améliorer la santé mondiale, afin de mieux se préparer face aux futures pandémies et à l’impact du changement climatique sur la santé publique.

Vers une collaboration étroite avec l’OMS

Les Pays-Bas ont présenté à l’OMS leur stratégie en matière de santé mondiale 2023-2030 s’intitulant « Travailler ensemble pour la santé dans le monde ». Cette rencontre a été dirigée par le Dr Catharina Boehme, chef de cabinet de l’OMS, le directeur des organisations multilatérales et des droits de l’homme Gerard Steeghs, le chef de la division de la santé au ministère des Affaires étrangères, Joris Jurriëns et le directeur des relations internationales au ministère néerlandais de la Santé Roland Driece.

Pendant cette rencontre, les participants ont réfléchi sur la mise en place d’un partenariat étroit avec l’OMS, afin de renforcer et d’améliorer les systèmes de santé des Pays-Bas et du monde.

La réunion a abordé les priorités communes en matière de renforcement des systèmes de santé nationaux, d’accès aux médicaments, l’initiative “One Health“, de résistance aux antimicrobiens, de santé environnementale et de santé et de droits de l’homme, y compris l’accès à la santé sexuelle et reproductive pour toutes les filles et les femmes.

Les Pays-Bas comme quatrième contributeur de l’OMS

Les Pays-Bas constituent un partenaire stratégique essentiel de l’OMS. Il apporte un soutien financier important dans la réalisation des activités essentielles de l’agence notamment celles concernant les urgences sanitaires. Entre 2020 et 2021 par exemple, les Pays-Bas ont attribué 94 millions de dollars à l’OMS.

Lors de cette rencontre, les Pays-Bas ont aussi décidé de fournir à l’agence un financement pluriannuel, solide et prévisible. Ils financent des activités cruciales dans les domaines de la santé sexuelle et reproductive, de l’eau et de l’assainissement, de la santé mentale dans les situations d’urgence, de la préparation aux situations d’urgence et de la tuberculose.

Via cet engagement, le pays vient de renforcer sa collaboration avec l’OMS. Cette dernière a d’ailleurs salué le soutien fourni par les Pays-Bas.

Pour mémoire, les Pays-Bas sont le quatrième contributeur au Fonds de réserve pour les urgences de l’OMS, fonds qui permet à l’Organisation de réagir rapidement face aux urgences sanitaires dans le monde.

Pour lire TOUT le contenu du Courrier

Nos offres

9 par mois
  • Les droites de Husson
  • Urbi & Orbi
  • Le patrimoine des Stratèges

Sécession patrimoniale, libertarisme, vaccins...

Téléchargez nos dossiers indispensables

9,90 par dossier
  • Les conseils patrimoniaux de Machabert
  • Le libertarisme selon Bonnal
  • Les vaccins selon Aventin

About Post Author

14 Shares:
3 commentaires
  1. l’OMS s’est discréditée à jamais tant qu’ une opération nettoyage au niveau de cette instance ne sera pas réalisée compte tenu des conflits d’intérêt de ses principaux pourvoyeurs de fond . La messe est dite !

    Répondre moderated
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer