Buzyn réforme la santé toute seule avec sa technostructure

La loi Santé d’Agnès Buzyn ne fait pas que des heureux. Pendant que Frédéric Valletoux, président de la Fédération Hospitalière de France (qui regroupe les hôpitaux publics) répète sur tous les medias et tous les tons qu’Agnès Buzyn ne l’a pas consulté sur ce texte qui le concerne hautement, les syndicats de médecin ne disent pas beaucoup mieux. 

Il faut absolument lire l’interview de Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des Médecins de France, sur cette fameuse loi santé. On y mesure le désastre qui se prépare pour le gouvernement. 

Le gouvernement avance à marche forcée avec une concertation minimale. Il nous a présenté le projet de loi dans une conférence téléphonique.

Si l’on ajoute que le texte de la ministre respire la technocratie et se propose d’intégrer les médecins de ville à des filières de soins dont ils deviendront les sous-traitants, on mesure le risque pris par le gouvernement sur ce texte. L’enjeu paraît moins ici le fond des décisions que la façon dont elles ont été préparées. 

Emmanuel Macron ferait bien de jeter un oeil attentif sur ce dossier technique mais explosif. 

15 Shares:
2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer