Martine Aubry fait le buzz face à des ministres techniciennes

Les images de Martine Aubry passant un savon à Nicole Belloubet et Agnès Buzyn ont fait le tour d’Internet et des medias, y compris mainstream. Elles illustrent parfaitement la rupture profonde entre l’équipe “d’experts” constituée par Emmanuel Macron et les élus de terrain.

De la remontée de bretelles passée par Martine Aubry aux ministres d’Edouard Philippe, on retiendra surtout la remarque cinglante sur le défaut de prévenance vis-à-vis des responsables locaux. Martine Aubry est présidente du Centre Hospitalier que les ministres venaient visiter, et contre tous les usages républicains, les ministres l’ont prévenue de leur arrivée par l’intermédiaire du Préfet en très “short notice”.

Cette façon de gouverner depuis Paris en écartant les responsables locaux exaspèrent, y compris les grands élus. Il est assez surprenant qu’en pleine remise en cause des élites parisiennes, les ministres continuent à se comporter de cette façon. A croire que la crise des Gilets Jaunes n’a pas suffi à interroger leur déconnexion avec le terrain…

De notre point de vue, il s’agit là d’un indice supplémentaire des difficultés auxquelles l’équipe Philippe sera confrontée jusqu’à ses derniers jours.

On rappellera qu’Agnès Buzyn s’est manifestée plusieurs fois par son manque de concertation.

About Post Author

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer