Virage social: le député LREM de Paris Hugues Renson est pour

Nous pronostiquons depuis plusieurs semaines un virage social du pouvoir exécutif. Le député de Paris Hugues Renson l’appelle en tout cas de ses voeux, dans une interview qu’il a donnée au Monde. Ce signal est intéressant: Hugues Renson pourrait faire partie du nouveau gouvernement qu’Emmanuel Macron va constituer en échange de son retrait à l’investiture à Paris. 

On retiendra en particulier des propos tenus par ce député de Paris plusieurs idées qui reviendront sans doute dans le cours futur de la macronie:

Remettons à plat l’ensemble de notre architecture fiscale, en faisant la revue des 350 impôts et taxes existants, pour rendre notre système plus simple, plus progressif et moins inégalitaire. Cela passe à mon sens par une fusion de la contribution sociale généralisée (CSG) et de l’impôt sur le revenu, pour créer un prélèvement plus progressif.

Je suis également pour une TVA à taux réduit sur les produits de première nécessité, et pour poursuivre le toilettage des niches fiscales. Il convient aussi d’accentuer la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, et de mieux taxer les grandes multinationales. (…)

Dessinons un grand projet social pour la suite du quinquennat, avec une nouvelle méthode associant davantage les corps intermédiaires, au sens large : syndicats, élus locaux, associations, médias… Dans une démocratie sociale, il n’est ni bon ni sain de vouloir décider tout seul ou d’être dans un face-à-face avec les opinions.

Pour mémoire, Hugues Renson est un “gaulliste social” issu de l’équipe de Jacques Chirac. Il ferait un bon ministre social dans une équipe nouvelle…

 

0 Shares:
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer