Confusion nouvelle sur la réforme des retraites

La réforme des retraites, déjà assez nébuleuse, devient de plus en plus confuse. Alors que Jean-Paul Delevoye a rendu publiques ses idées pour constituer le futur établissement qui pilotera le nouveau système, la République En Marche suggère d’allonger la durée de cotisations. Plus personne n’y comprend rien. 

Selon le Canard Enchaîné, Jean-Paul Delevoye a proposé cette semaine l’organigramme du futur établissement public qui serait chargé de la liquidation des retraites. Il aurait une fonction d’exécution, les paramètres étant définis par le gouvernement (cette distinction entre décision et gestion une obligation imposée aux régimes solidaires par le droit communautaire, dans tous les cas). Son conseil d’administration serait composé de 80 membres, ce qui laisse beaucoup de monde sceptique…

Polémique sur la durée de cotisations

Dans le même temps, après les sorties d’Édouard Philippe et d’Agnès Buzyn sur la durée de cotisations, le dream team de la République En Marche maintient le flou le plus absolu sur ses intentions. Ainsi, lors des questions au gouvernement ce mercredi, Édouard Philippe a eu ce raisonnement alambiqué:

Dans le cadre de cette réforme, il n’est pas question de modifier l’âge de départ à la retraite (…). 

se poser la question de savoir s’il faut travailler plus longtemps pour que le fruit de ce travail plus long finance ces besoins considérables d’investissement et de prise en charge de la limitation du reste à charge est une question parfaitement valide”, a-t-il ajouté. “Ce qui m’inquiéterait, ça serait qu’on ne se la pose pas”.

“Je vous propose que nous y répondions, que nous y travaillions, et que nous puissions trouver les voies et moyens de garantir notre système de retraite et de financer dans la durée, sérieusement, et au-delà des mots et des incantations, les besoins considérables de transformation de notre société pour faire face au vieillissement”, a-t-il poursuivi.

Autrement dit, le gouvernement n’exclut pas de toucher à l’âge légal de départ à la retraite, mais dans le cadre de la réforme de la dépendance, pas des retraites!

Pas sûr que cette précision soit parfaitement comprise par les Français, ni admise. Pas sûr non plus que cette explication apaise les esprits, déjà très échauffés.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez également aimer