20 octobre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

Rappel: les postes-clés à pourvoir après les élections européennes

Les élections européennes ouvriront une phase cruciale de quelques semaines où des postes-clés seront distribués. Les Français le savent peu, mais, au-delà de la présidence de la Commission actuellement détenue par le Luxembourgeois Juncker, d'autres postes stratégiques seront répartis entre les Etats-Membres. Pour la première fois depuis longtemps, l'Allemagne pourrait vouloir s'arroger la part du lion dans ce curieux mercato. La France de Macron paraît mal préparée à l'exercice. Plusieurs postes sont en lice pour les semaines à venir. La présidence de la commission après les élections européennes Le premier poste attribué sera celui de président de la Commission. C'est le poste le plus exposé et le plus médiatisé. Il donne un pouvoir important sur l'initiative législative, détenue par la Commission. Certains plaident pour l'attribution de la présidence au chef du parti qui remporte les élections européennes (le SpitzenKandidat), procédure qui déplaît à la France. A ce titre, l'allemand Manfred Weber, leader des conservateurs européens, est donné favori. Mais la France verrait bien Michel Barnier, par exemple, prendre le poste. La présidence du Conseil européen Instance qui regroupe les chefs d'Etat européens, le Conseil est doté d'un président (en l'état le polonais Donald Tusk). Ce poste politiquement sensible pourrait être confié au représentant d'un petit pays… ou plutôt à une représentante. Un temps, le nom d
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.