3 décembre 2020

Le courrier des stratèges

Prenez de l'avance sur l'actualité

Révélations préoccupantes sur l’attaque de drones contre l’Arabie Saoudite

Les champs pétrolifères d'Arabie Saoudite ont subi une attaque de drones qui a provoqué d'importantes destructions. Le gouvernement profond américain attribue l'origine de cette attaque à l'Iran. De récentes révélations montrent que l'explication serait un peu plus compliquée. Les États-Unis déploient de nouvelles troupes en Arabie Saoudite et décident de nouvelles sanctions contre l'Iran. Le gouvernement iranien annonce des destructions massives en cas d'attaque. Mais qui a perpétré l'attaque de drones contre les champs pétrolifères saoudiens ? Depuis plusieurs jours, l'Arabie Saoudite et les États-Unis désignent (sans surprise) l'Iran comme responsable de cette attaque, considérant que les "rebelles" houthis du Yémen ne disposent pas de la technologie nécessaire pour la réaliser eux-mêmes. Selon le site Middle East Eye, l'attaque serait en réalité venue d'Irak. Les frappes qui ont paralysé l’industrie pétrolière saoudienne samedi matin, l’obligeant à réduire de moitié sa production de pétrole brut, ont été perpétrées par des drones iraniens lancés depuis des bases de Hachd al-Chaabi (Unités de mobilisation populaires) dans le sud de l’Irak, a déclaré à Middle East Eye un haut responsable des renseignements irakiens. Les milices Hachd al-Chaabi sont ouvertement soutenues par l’Iran, en hommes et en équipements, et font partie, depuis fin 2016, de l’armée irakienne sous l’autorité directe du Premier ministre. El
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.