ven. Juil 10th, 2020

Le service de sécurité de l’Élysée a-t-il récupéré le coffre-fort de Benalla? Un rebondissement

Depuis le début de l'affaire Benalla, le destin du mystérieux coffre-fort qu'il entreposait à son domicile ne cesse d'intriguer. On se souvient que la police aurait dû le trouver si elle avait effectivement mené sa perquisition le jour où elle a voulu le faire. Mais le conseiller de l'Élysée avait prétexté avoir oublié ses clés et la police judiciaire a préféré lui fixer le rendez-vous le lendemain pour mener la perquisition. Cette souplesse hallucinante a permis à Benalla d'exfiltrer son coffre-fort et sa compagne, alors salariée d'En Marche... L'audition de Ludovic Chaker, barbouze bien connu de nos lecteurs, permet d'en savoir un peu plus. Depuis plusieurs mois, on s'étonnait que la police judiciaire n'ait pas auditionné Ludovic Chaker, chargé de mission au cabinet militaire de l'Élysée et historiquement premier salarié d'En Marche. C'est Ludovic Chaker qui avait recruté Benalla pour la sécurité du Président. Depuis quelques jours, "l'oubli" de la justice s'agissant de Ludovic Chaker est réparé, et l'audition de l'intéressé semble avoir été plutôt fructueuse. Ludovic Chaker est « l'ami » qui est intervenu ce soir-là au domicile de Benalla. Le conseiller a reconnu devant les policiers s'être rendu sur place à la demande de l'intéressé pour exfiltrer Myriam, son épouse et leur nourrisson, importunés par les médias. Mais, il dément catégoriquement avoir déménagé et même seulement aperçu un quelconque coffre. Ce soir-là, un
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter